RechercheFr menuClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la rechercheVoir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées

    Prêts d’amorçage-investissement

    La BEI propose des prêts d’amorçage-investissement à long terme pour répondre aux besoins de financement particuliers des entreprises innovantes à croissance rapide. Ces produits, qui viennent compléter les instruments existants de financement en capital-risque, se caractérisent par un remboursement à l’échéance, plus une rémunération du risque sur fonds propres des entreprises bénéficiaires.

      Tout savoir sur le prêt d’amorçage-investissement

     

    Financement sans effet de dilution

    Le financement ne dilue pas la participation des fondateurs, préservant ainsi une importante motivation, tout en complétant les fonds propres.

     

    Financement sur mesure

    Les prêts peuvent être garantis ou non et offrent différents niveaux de subordination (incluent des prêts conditionnels et participatifs).

     

    Approche passive

    La BEI n’intervient pas directement dans la gestion au quotidien.

     

    Effet de signal

    Les financements de la BEI sont souvent considérés comme un label de qualité, qui aide le projet à attirer de nouveaux investisseurs.

    Qui peut en bénéficier ?

    L’entreprise doit avoir déjà levé des fonds propres auprès d’investisseurs professionnels, avoir un modèle économique et un plan d’activité viables et s’appuyer sur une solide gouvernance d’entreprise.

    Consultez la section « Investissements admissibles » pour voir le type de projets que nous pouvons financer.

    Quels sont les investissements admissibles ?

    Les plans d’investissement dans la recherche-développement doivent concerner l’Union européenne. Les projets doivent se trouver en phase commerciale, même si des projets en phase précommerciale peuvent être acceptés lorsque l’entreprise concernée met au point des technologies dans des domaines d’importance stratégique pour l’UE.

    Le montant du financement demandé se situera entre 5 millions et 50 millions d’euros.

    Les projets doivent relever de l’un des domaines d’innovation suivants, à titre indicatif :

    • Santé : biotechnologie, besoins médicaux non satisfaits, vaccins, thérapies, diagnostics, technologies médicales, solutions de santé en ligne, etc.
    • Technologies du futur : robotique, automatisation, semi-conducteurs, superinformatique, informatique quantique, intelligence artificielle, composants de matériel informatique de pointe, ingénierie de pointe, photonique, semi-conducteurs, internet des objets, 5G et au-delà, informatique de pointe, industrie 4.0, automatisation et flux de données, matériaux de pointe, fabrication durable et (ou) de pointe, technologies spatiales, technologies TIC stratégiques durables, etc.
    • Infrastructures durables : transports durables, mobilité du futur, transition vers une énergie propre, technologies et solutions numériques de décarbonation, économie circulaire, écologisation des technologies spatiales, etc.

    Obtenez des informations sur la tarification, la disponibilité géographique et d’autres conditions 

     

    Communiqués de presse

    Autres communiqués de presse