RechercheFr menuClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la rechercheVoir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées

    La banque européenne du climat

    La Feuille de route du Groupe BEI dans son rôle de banque du climat pour la période 2021-2025 guide ses ambitions climatiques. Elle signale l’urgence de la crise climatique et environnementale et traduit l’engagement de la BEI, en tant que banque européenne du climat, de soutenir le pacte vert pour l’Europe, d’aider l’Europe à devenir le premier continent neutre en carbone d’ici à 2050 et de contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable des Nations unies.

    En savoir plus  

    La Banque européenne d’investissement est l’un des principaux bailleurs de fonds au monde pour l’action en faveur du climat.

    La décennie 2021-2030 est décisive pour faire face à l’urgence climatique et environnementale à laquelle est confrontée notre planète. Pour ce faire, des milliers de milliards d’investissements sont nécessaires. Nous devons :

    • limiter le réchauffement de la planète à 1,5  C par rapport aux niveaux préindustriels d’ici la fin de ce siècle ;
    • nous adapter aux effets inévitables des changements climatiques ;
    • lutter contre la dégradation de l’environnement ;
    • mettre fin à la perte de biodiversité ; et
    • arrêter de creuser les inégalités.

    L’Union européenne est à l’avant-garde de la lutte mondiale contre les émissions de gaz à effet de serre (GES) et des efforts d’adaptation à l’évolution du climat. Elle joue un rôle de premier plan dans la mise en œuvre de l’accord de Paris. Le Groupe BEI place la durabilité au cœur de ces initiatives de l’UE.

    Nous devons travailler de concert pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer la résilience face aux effets des changements climatiques. Lutter contre le dérèglement climatique et aider les villes à s’adapter aux changements auxquels elles sont confrontées en ce moment même profitera à tous et toutes, partout dans le monde.

    Depuis 2012, la BEI a mis à disposition 197 milliards d’euros de financements* à l’appui de plus de 670 milliards d’euros d’investissements en faveur de projets qui protègent l’environnement, réduisent les émissions et aident les pays à s’adapter aux effets des changements climatiques.

    * 171 milliards d’euros consacrés à l’action pour le climat et 26 milliards d’euros consacrés à la protection de l’environnement

    Coup de projecteur

    Clés pour comprendre l’action en faveur du climat

    Les prêts de la BEI sont alignés sur l’accord de Paris et promeuvent l’atténuation des changements climatiques, l’adaptation à leurs effets et la durabilité environnementale

    Feuille de route de la banque du climat

    Découvrez comment la feuille de route fournit un cadre pour lutter contre les changements climatiques et protéger l’environnement au cours de la décennie 2021-2030, qui s’annonce décisive

    Protection de l’environnement

    La BEI vérifie soigneusement que ses projets répondent à ses principes et normes en matière environnementale et sociale et qu’ils sont conformes à ses engagements en matière de responsabilité d’entreprise

    Soutien de votre projet

    La BEI collabore avec de nombreux acteurs publics et privés pour renforcer les investissements dans des projets liés au climat et à l’environnement

    Ressources utiles

     

    Obligations vertes et obligations pour le développement durable

    La BEI figure parmi les principaux bailleurs de fonds d’obligations vertes et d’obligations pour le développement durable

     

    Ensemble pour le climat

    En collaboration avec ses partenaires, la BEI veille à intégrer la dimension climatique dans l’ensemble de ses activités.

     

    Empreinte carbone interne

    La BEI ne mesure pas seulement l’empreinte carbone de l’ensemble des projets d’investissement qu’elle finance, mais elle s’est également engagée à réduire sa propre empreinte carbone.

     

    Changements climatiques et monde universitaire

    L’Institut BEI collabore étroitement avec la communauté universitaire pour faire progresser la recherche sur les changements climatiques et le développement durable. La BEI parraine ainsi la création de deux chaires sur la transition climatique auprès de l’Institut universitaire européen et de Sciences Po afin de promouvoir la recherche dans ce domaine.

    1. 15 et 16 juin 2001

      Conseil européen de Göteborg : la stratégie de développement durable de l’UE est approuvée et la BEI est invitée à la soutenir. La photo illustre la participation de la BEI à des investissements visant à protéger la planète des incidences négatives des changements climatiques. Depuis 2002, la Banque et la Commission coordonnent leurs actions dans ce domaine.

    2. 4 juillet 2007

      La BEI lance sur les marchés des capitaux les toutes premières obligations vertes au monde, appelées obligations climatiquement responsables (OCR). Les ressources collectées ont contribué à financer des projets relatifs aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

      Depuis juin 2020, conformément au règlement  établissant une taxinomie de l’UE, les fonds levés au moyen de ces émissions peuvent être utilisés à l’appui d’autres domaines dans lesquels la BEI intervient pour lutter contre les changements climatiques, y compris la recherche, le développement et le déploiement de technologies innovantes à faible intensité de carbone, les infrastructures ferroviaires et le matériel roulant électriques ainsi que les autobus électriques.

      Découvrez dans cette vidéo quelques-uns des projets financés par le produit des OCR.

    3. Septembre 2010

      Adoption du Manuel des bonnes pratiques environnementales et sociales de la BEI, qui fixe les lignes directrices permettant de prendre en considération les aspects relatifs à l’environnement et au bien-être des populations dans les projets soutenus par la Banque.

    4. 23 juillet 2013

      Mise en œuvre de la norme d’émission EPS (Emissions Performance Standard) applicable à tous les projets de production d’énergie à partir de combustibles fossiles dans le but d’exclure les investissements dont les émissions de carbone dépassent le seuil fixé. Cette norme d’émission fait partie du large éventail de critères utilisés par la BEI dans le domaine du climat.

    5. 22 septembre 2015

      La BEI adopte sa stratégie en matière d’action pour le climat, résultat d’une consultation publique qui a permis de revoir la façon dont le Groupe BEI appuie l’action climatique. Cette stratégie décrit la manière dont la Banque envisage ses futures activités en matière d’action pour le climat.

    6. 6 septembre 2018

      La BEI a émis sur les marchés des capitaux ses premières obligations pour le développement durable, destinées à soutenir directement la finance durable. Initialement consacré au soutien de projets relatifs à l’eau, le produit des obligations pour le développement durable peut également servir à financer, depuis 2019, des projets relatifs à l’éducation et à la santé et, depuis 2020, des initiatives directement liées à la lutte contre le coronavirus.

      Pour en savoir plus sur les obligations pour le développement durable, regardez la vidéo.

    7. 14 November 2019

      Adoption d’une politique ambitieuse de prêt dans le secteur de l’énergie
      À la suite d’un dialogue intensif mené avec les parties prenantes, le Groupe BEI décide de cesser progressivement, d’ici la fin 2021, de financer des projets énergétiques qui recourent sans dispositif d’atténuation aux combustibles fossiles, gaz naturel compris. Avec sa politique de prêt dans le secteur de l’énergie, la banque du climat franchit une étape importante dans la lutte contre les changements climatiques. Le Conseil d’administration approuve également les nouvelles ambitions de la Banque en matière d’action pour le climat et de durabilité environnementale.

    8. 11 novembre 2020

      Les États membres de l’UE approuvent la Feuille de route du Groupe BEI dans son rôle de banque du climat pour la période 2021-2025
      Cette feuille de route expose en détail la manière dont le Groupe BEI soutiendra le pacte vert pour l’Europe et le développement durable en dehors de l’Union européenne au cours de la décennie 2021-2030, qui sera décisive. Elle est le fruit d’un dialogue avec les parties prenantes, qui a notamment pris la forme de deux événements de grande envergure organisés en mars et juin et de plus de 200 contributions écrites adressées à la Banque.