La BEI est une très bonne affaire pour l’UE. Elle fait travailler l’argent. Non pas l’argent du contribuable, mais celui qu’elle se procure auprès d’investisseurs sur les marchés de capitaux.

  • Werner Hoyer, président de la BEI, janvier 2019.

Principales publications