Préservons nos océans

Les mers et les océans couvrent plus de 70 % de la surface de la Terre et constituent une ressource précieuse que nous partageons. Ils fournissent de la nourriture, des médicaments, de l’énergie renouvelable et des ressources naturelles à des milliards de personnes partout dans le monde. Ils ont aussi une fonction vitale lorsqu’il s’agit du climat et de la biodiversité de notre planète. Pour promouvoir le développement durable et réduire la pauvreté, il est essentiel de préserver leur propreté.

En sa qualité de banque européenne pour le climat, la BEI investit dans l’économie bleue durable et apporte son appui à des initiatives visant à réduire la pollution et à préserver ces ressources naturelles.

 

De 20 à 30 %

des émissions mondiales de gaz à effet de serre ont été absorbées par les océans depuis les années 1980

 

8 millions de tonnes

de matières plastiques sont déversées dans les océans chaque année

 

D’ici 2050

si nous n’agissons pas, il y aura en poids plus de plastique que de poisson dans les océans !

Quelles sont les entités admissibles

  • Entreprises
  • Collectivités locales
  • Autorités nationales
  • Partenaires, en Europe et dans le monde entier

Quel est le champ d’admissibilité

« Blue SOS » cible les domaines d’activité suivants :

  • Le développement et la protection durables du littoral
  • La production durable de produits de la mer
  • Le transport maritime vert
  • La biotechnologie bleue

Options de financement

Quelles sont les entités admissibles

Cette initiative cible les projets des secteurs public et privé qui visent à lutter contre la présence de déchets plastiques dans les cours d’eau, dans les mers et les océans et sur terre.

Quel est le champ d’admissibilité

L’initiative porte en particulier sur des projets relatifs à des cours d’eau ou à des villes côtières, dans les domaines d’activité suivants :

  • Collecte, traitement, recyclage et élimination des plastiques et d'autres déchets.
  • Amélioration de la gestion des déchets afin de réduire la présence de plastiques et d’autres détritus dans les ports.
  • Projets innovants visant à empêcher les matières plastiques d’atteindre les océans ou à mettre au point des plastiques réutilisables ou biodégradables.
  • Généralisation et amélioration de la collecte et du traitement des eaux usées pour empêcher les matières plastiques d’envahir les cours d'eau et les océans.
  • Systèmes urbains de gestion des eaux pluviales empêchant les déchets et matières plastiques d’atteindre les cours d’eau en cas d’averses et d’inondations.

Options de financement

 

À découvrir