corporate_banner_fr

Assistance technique et aides non remboursables

Projets
Les priorités de la BEI
Climat et environnement
Action climatique
Protection de l’environnement
Innovation et compétences
PME et ETI
Les infrastructures et la BEI
Zones d’intervention
Dans l’Union européenne
Pays de l’élargissement
Association européenne de libre-échange
La BEI dans les pays partenaires méditerranéens*
Optimisation des synergies
Financements et services de conseil
Prêts
Capital-investissement
Services de conseil
Dispositif de soutien de la FEMIP
Comment solliciter un prêt ?
Trust fund
Assistance technique
Opérations sur capitaux à risques
Enveloppe CAMENA pour l'action en faveur du climat
MED 5P
Organisation and staff
FAQ - FEMIP
Pays voisins orientaux de l'UE
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Initiative ALEAC
Fonds fiduciaire
Exemples d'opérations du FFATPO
Cadre institutionnel
Asie centrale
Cadre institutionnel
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Assistance technique et aides non remboursables
La banque de l’UE dans les ACP
Nos priorités dans la région ACP
Besoin d’un prêt ?
Facilité d’investissement
Boost Africa
Nos partenaires
Amérique latine et Asie
Le Royaume-Uni et la BEI
Secteurs
Agriculture
Economie numérique
Education et formation
Énergie
Foresterie
Health and life science sector
Regional development & cohesion
Transports
Réseaux transeuropéens
Transports
Réseaux transeuropéens
La BEI et l’aménagement urbainLa BEI et l’aménagement urbain
Global Climate City Challenge
Water and wastewater management sector
Our initiatives
L’initiative Résilience économique
Égalité entre les sexes
L’économie circulaire
Océans durables et économie bleue
Investir pour la jeunesse
Investissements envisagés
Projets récemment approuvés
Investissements envisagés - Décomposition par région
Investissements envisagés - Décomposition par secteur
Notes explicatives
Projets financés
Investissements envisagés - Décomposition par secteur
Projets financés - Décomposition par région
Liste des projets au titre du FEIS
Le cycle des projets
Solliciter un prêt
Instruction des projets
Passation des marchés
Suivi
Évaluation des opérations
Évaluation des opérations – Procédure et méthodologie

Assistance technique et aides non remboursables

    •  Afficher en:
    • de
    • en
    • fr
  • Disponible en: de en fr

Facilité d'investissement pour l'Asie centrale (FIAC) de l'Union européenne

La Facilité d'investissement pour l'Asie centrale (FIAC) a été lancée en 2010. Il s'agit essentiellement d'un mécanisme qui s'inspire de la Facilité d'investissement pour le voisinage (FIV) et qui vise à combiner des aides non remboursables provenant du budget de l'UE avec des prêts des institutions financières à destination de cinq pays d'Asie centrale (le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan). Avec des fonds de la FIAC, la BEI a mis en place une unité d'assistance technique au Kazakhstan en coopération avec la délégation de l'UE à Astana. La FIAC propose des dotations financières non remboursables à l'appui des prêts accordés aux pays d'Asie centrale par la BEI, la BERD et d'autres institutions européennes multilatérales et nationales de financement du développement. Elle a pour principal objectif d'attirer de nouveaux investisseurs et de promouvoir les infrastructures de première importance, en mettant l'accent d’emblée sur l'énergie, l'environnement, les PME et les infrastructures sociales. En fonction de l'évolution des stratégies européennes pour l'Asie centrale, une extension ultérieure au secteur des transports pourrait être envisagée.

Le montant de la contribution de la Commission à la FIAC est décidé chaque année. La dotation financière initiale affectée au mécanisme en 2010 se montait à 20 millions d'EUR. Un montant supplémentaire de 45 millions d'EUR a été mis à disposition pour la période 2011-2013 et 140 millions de plus sont fournis pour la période 2014-2020. Les instruments de financement disponibles au titre de la FIAC sont les suivants :

  • cofinancement d'investissements dans des projets d'infrastructure relevant du secteur public
  • couverture des coûts de garantie de prêts
  • bonifications d'intérêts
  • assistance technique
  • opérations sur capitaux à risques (les deux dernières étant financées dans le cadre d'une opération d'investissement spécifique ou d'une enveloppe mise à la disposition de la BEI).

Pour assurer la cohérence globale des opérations de la FIAC, la Commission peut compter sur l'appui d'un conseil d'administration (« le conseil d’administration de la FIAC »). La Commission préside le conseil d'administration de la FIAC, qui est composé de représentants de la Commission, d'États membres et d’autres bailleurs de fonds. Le conseil d'administration épaule la Commission dans l'élaboration de la stratégie générale et prend des décisions opérationnelles. Un secrétariat géré par la Commission est au service du conseil d'administration.



 Imprimer