corporate_banner_fr

Optimisation des synergies grâce aux partenariats

Projets
Priorités
Innovation et compétences
PME et ETI
Infrastructures
Climat et environnement
Action en faveur du climat
La BEI et la COP
Environnement
Zones d’intervention
Union européenne
Pays de l’élargissement
Association européenne de libre-échange
Pays voisins méditerranéens
Optimisation des synergies
Financements et services de conseil
Prêts
Capital-investissement
Services de conseil
Dispositif de soutien de la FEMIP
Comment solliciter un prêt ?
Trust fund
Assistance technique
Opérations sur capitaux à risques
Enveloppe CAMENA pour l'action en faveur du climat
MED 5P
Organisation and staff
FAQ - FEMIP
Pays voisins orientaux de l'UE
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Initiative ALEAC
Fonds fiduciaire
Exemples d'opérations du FFATPO
Cadre institutionnel
Asie centrale
Cadre institutionnel
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Assistance technique et aides non remboursables
La banque de l’UE dans les ACP
Nos priorités dans la région ACP
Besoin d’un prêt ?
Facilité d’investissement
Boost Africa
Nos partenaires
Amérique latine et Asie
Secteurs
Agriculture, alimentation et développement rural
Économie numérique
Éducation et formation
Énergie
Foresterie
Santé et sciences de la vie
Développement régional
Réseaux transeuropéens
Transports
Programme urbain
Global Climate City Challenge
Gestion de l’adduction d’eau et des eaux usées
Les initiatives de la BEI
L’initiative Résilience économique
Investir dans l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation économique des femmes
Économie circulaire
Investissements envisagés
Projets récemment approuvés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Notes explicatives
Projets financés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Liste multicritère
Liste des projets au titre du FEIS
Le cycle des projets
Solliciter un prêt
Instruction des projets
Passation des marchés
Suivi
Évaluation des opérations
Procédure et méthodologie
Le blog

Optimisation des synergies grâce aux partenariats

    •  Afficher en:
    • de
    • en
    • fr
  • Disponible en: de en fr

La coopération avec les institutions européennes et les IFI dans l'optique d'éventuelles opérations de cofinancement, de renforcement des capacités et de participation à des initiatives régionales figure au cœur des préoccupations de la BEI-FEMIP. Les efforts en ce sens se sont récemment intensifiés à la suite du printemps arabe, afin de renforcer l'efficacité et la performance des activités menées conjointement.

Coopération avec la Commission européenne

La coopération entre la BEI et la Commission européenne dans la région méditerranéenne s'inscrit dans le cadre de la politique européenne de voisinage. Dans ce contexte, la collaboration de la Banque avec la Commission se traduit par une participation active à la Facilité d'investissement pour le voisinage qui met en commun les aides non remboursables fournies par la Commission et les États membres de l'UE et les utilise pour donner un effet de levier aux prêts consentis par les institutions européennes de financement et aux propres contributions des pays partenaires.

Institutions financières internationales

La BEI entretient des relations étroites avec l'Agence française de développement (AFD) et la banque publique allemande Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) pour ce qui est du cofinancement d'opérations et de la mise en commun de ressources pour l'instruction et le suivi de projets, le partage d'informations et la consultation dans le cadre de l'initiative de délégation réciproque.

La BEI s'est également engagée officiellement à travailler avec douze institutions européennes de financement du développement afin de cofinancer des projets relevant du secteur privé, de renforcer la coordination interinstitutionnelle et de réaliser des interventions techniques conjointes. En 2005, la BEI a signé un protocole d'accord avec La Banque africaine de développement (BAfD) et la Commission européenne afin de renforcer leur collaboration, en particulier en ce qui concerne le soutien au secteur privé, la coopération régionale et l'échange d'informations sur la réduction de la pauvreté, les réformes macroéconomiques et l'allégement de la dette sur le continent africain, y compris en Afrique du Nord.

La BEI a signé un protocole d'accord avec la Banque mondiale et la Commission européenne en vue d'accroître la coordination entre les donateurs dans la région englobant le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord et la rive sud de la Méditerranée.

Par ailleurs, la BEI a également signé, en 2012, un protocole d'accord avec la Banque islamique de développement (BIsD) dans le but de consolider les relations et de créer des synergies entre les deux institutions.

Plateformes de coordination

En 2013, la coopération entre la BEI et l'Union pour la Méditerranée (UpM) a continué de se renforcer en s'appuyant sur le protocole d'accord signé avec le Secrétariat de l'UpM en janvier 2011 et le renouvellement dudit protocole d'accord en avril 2013.

Conçu comme une plateforme multilatérale, le Centre de Marseille pour l'intégration en Méditerranée (CMI) a pour vocation de faire aboutir la recherche à des recommandations stratégiques publiques viables. La BEI dirige trois programmes du CMI portant respectivement sur le développement durable des villes du bassin méditerranéen, l'innovation et les partenariats public-privé.

Le partenariat de Deauville appuie la transition politique et économique dans différents pays. La BEI est un fervent défenseur du partenariat de Deauville depuis son instauration en mai 2011.

Vers une nouvelle génération de partenariats

Le financement des PME et des établissements de microfinance occupe une place centrale dans l'action de la BEI à l'appui du développement du secteur privé. Grâce à un partenariat avec l'agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), une enveloppe de 100 millions d'EUR au maximum est actuellement déployée sous la forme de co-investissements dans des opérations de capital-risque.

En outre, la BEI et l'État luxembourgeois ont mis sur pied un programme triennal de 4 millions d'EUR visant à promouvoir les activités de microfinance en Tunisie, en améliorant les capacités institutionnelles des établissements de microfinance.

La BEI collabore également avec Masdar pour accélérer l'avancement de projets relatifs aux énergies propres dans certains territoires de cette région. Au titre de l'accord-cadre signé en 2014, Masdar et la BEI détermineront conjointement les possibilités d'investissement pour la mise au point et le financement de projets dans le domaine des énergies renouvelables.

Dialogue

Des représentants nationaux donnent leur avis sur les orientations de la politique de prêt et des échanges d'ordre plus général ont lieu sur des questions économiques, financières et sectorielles. Trois types d'assemblées permettent le dialogue avec des représentants nationaux : les conférences ministérielles, les réunions du comité consultatif et les conférences de la FEMIP.




 Imprimer