corporate_banner_fr

Agriculture, alimentation et développement rural

Projets
Priorités
Innovation et compétences
PME et ETI
Infrastructures
Climat et environnement
Action en faveur du climat
La BEI et la COP
Environnement
Zones d’intervention
Union européenne
Pays de l’élargissement
Association européenne de libre-échange
Pays voisins méditerranéens
Optimisation des synergies
Financements et services de conseil
Prêts
Capital-investissement
Services de conseil
Dispositif de soutien de la FEMIP
Comment solliciter un prêt ?
Trust fund
Assistance technique
Opérations sur capitaux à risques
Enveloppe CAMENA pour l'action en faveur du climat
MED 5P
Organisation and staff
FAQ - FEMIP
Pays voisins orientaux de l'UE
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Initiative ALEAC
Fonds fiduciaire
Exemples d'opérations du FFATPO
Cadre institutionnel
Asie centrale
Cadre institutionnel
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Assistance technique et aides non remboursables
La banque de l’UE dans les ACP
Nos priorités dans la région ACP
Besoin d’un prêt ?
Facilité d’investissement
Boost Africa
Nos partenaires
Amérique latine et Asie
Secteurs
Agriculture, alimentation et développement rural
Économie numérique
Éducation et formation
Énergie
Foresterie
Santé et sciences de la vie
Développement régional
Réseaux transeuropéens
Transports
Programme urbain
Global Climate City Challenge
Gestion de l’adduction d’eau et des eaux usées
Les initiatives de la BEI
L’initiative Résilience économique
Investir dans l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation économique des femmes
Économie circulaire
Investissements envisagés
Projets récemment approuvés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Notes explicatives
Projets financés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Liste multicritère
Liste des projets au titre du FEIS
Le cycle des projets
Solliciter un prêt
Instruction des projets
Passation des marchés
Suivi
Évaluation des opérations
Procédure et méthodologie
Le blog

Agriculture, alimentation et développement rural

    •  Afficher en:
    • de
    • en
    • fr
  • Disponible en: de en fr

L'agriculture et la pêche, avec leurs filières en amont et en aval, sont les principaux moteurs de la croissance économique dans les régions rurales et côtières du monde. La gestion intelligente et durable des chaînes de valeur bio-industrielles joue également un rôle vital pour assurer la sécurité alimentaire, promouvoir une alimentation saine et renforcer la résistance aux effets des changements climatiques. Parallèlement, ces secteurs apportent des contributions précieuses à la mise au point de solutions bioéconomiques innovantes qui sont essentielles pour rendre l'économie plus « verte ». En soutenant l'économie rurale, la BEI génère aussi des avantages pour les entreprises privées et pour la société dans son ensemble grâce à l'octroi de financements à long terme et à la fourniture de conseils et d'une assistance techniques.

Our 2016 investments in the agriculture sector and its related industries

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

L'action du Groupe BEI

Les activités de prêt de la Banque couvrent l'ensemble des chaînes de valeur des industries de l'agroalimentaire et de la pêche, de la fourniture d'intrants et d'équipements aux réseaux de commerce de gros et de détail. La BEI finance des investissements qui contribuent de manière notable aux objectifs suivants :

  • une production agricole et alimentaire plus efficace dans l'utilisation des ressources ;
  • des écosystèmes améliorés ou restaurés ;
  • des solutions innovantes pour relever les défis actuels et futurs du secteur ; et (ou)
  • l'utilisation productive et durable de sous-produits de la production agricole ou alimentaire.

Bien qu'elle exige le recours aux meilleures technologies disponibles dans ses projets, la BEI finance également des technologies d'avant-garde et des concepts novateurs. Elle aligne ses actions sur les normes et les priorités de l'UE.

Priorité à la durabilité et aux moyens de subsistance en milieu rural

  • Contribution à la satisfaction d'une demande croissante de nourriture
    La croissance démographique devrait s'accompagner d'un accroissement notable de la demande de nourriture au cours des vingt prochaines années. La BEI aide les producteurs de denrées alimentaires à relever ce défi par la conception et la mise en place de solutions innovantes et durables. Elle aide également les agriculteurs à renforcer leur productivité globale en leur facilitant l'accès au financement d'investissements à l'appui de bonnes pratiques agricoles, d'infrastructures et de technologies modernes.
  • Un développement rural durable et participatif
    Les PME et les microentreprises contribuent de manière significative à l'économie rurale et à la création d'emplois, limitant ainsi la migration des populations rurales vers les villes. La BEI octroie des financements aux pouvoirs publics nationaux et régionaux pour étayer la mise en œuvre de leurs programmes de développement rural ou agricole et, si nécessaire, soutient les pouvoirs publics dans cette mise en œuvre. Ces investissements sont susceptibles de contribuer à l'amélioration des moyens de subsistance et à une utilisation plus efficiente des ressources dans les zones rurales.
    La Banque appuie également des investissements dans des infrastructures rurales, celles-ci pouvant constituer des obstacles pour le développement rural durable. La participation de la BEI à ce type de projets permet souvent aux promoteurs de mettre en œuvre leur projet grâce aux financements à long terme qu'elle met à leur disposition.
  • Une gestion des ressources innovante et judicieuse du point de vue du climat
    La production agricole ne dispose que d'un volume limité de ressources, qu'il s'agisse des terres et des sols, de l'eau, des combustibles fossiles ou des minéraux. L'évolution des régimes météorologiques provoquée par le réchauffement de la planète menace les écosystèmes et les modes de vie déjà fragiles. Il est donc indispensable d'investir dans des activités, notamment de recherche, qui donnent la priorité à la production de variétés résistantes au climat, l'utilisation d'énergies renouvelables et la gestion durable des ressources naturelles.

Des financements pour une technologie innovante liée au régime méditerranéen

Creta Farms injecte de l’huile d’olive dans sa viande et reçoit une injection de liquidités du Plan d’investissement pour l’Europe


Centre Puratos Inspirience

Click to play the videoPlay the video

La BEI a contribué au financement de deux programmes de recherche et d'innovation consécutifs mis en œuvre par l'entreprise belge Puratos à l'appui de la production et de la commercialisation d'ingrédients plus sains et plus nutritifs pour les secteurs de la boulangerie, de la pâtisserie et du chocolat, tant pour les artisans que pour les clients industriels. Regardez cette vidéo pour découvrir comment les experts de Puratos élaborent des solutions, avec l'appui financier de la BEI.




« Normandy Dairy Production Facility » avec Maîtres Laitiers du Cotentin


Un prêt de la BEI appuie la contribution roumaine au titre du Feader

La BEI a signé un contrat de prêt d'un montant total de 300 millions d'EUR pour le financement de projets prioritaires au titre du programme roumain de développement rural pour la période 2007-2013, en particulier dans le domaine du boisement, de l'amélioration de la gestion et de la protection des forêts et des performances environnementales des agriculteurs. Ce projet devrait permettre de générer des emplois dans les zones rurales de Roumanie, de renforcer l'utilisation des ressources énergétiques renouvelables, telles que le biogaz et la biomasse, et de réduire la pollution des eaux de surface et souterraines causée par l'élevage.


La BEI et Rentenbank (Allemagne) soutiennent des petites exploitations agricoles

La BEI a accordé un prêt de 200 millions d'EUR à Landwirtschaftliche Rentenbank en 2015. Ce prêt vise à soutenir des entreprises actives dans l'agriculture, la sylviculture, la viticulture et l'horticulture, mais aussi dans le secteur des énergies renouvelables.




Produits

Prêts

Les besoins de financement varient grandement en fonction de la taille des projets et de leur place dans la chaîne de valeur. Pour répondre aux besoins spécifiques des projets, la BEI veille à adapter ses services aux demandes et aux exigences qu'ils comportent.

  • Prêts à l'appui de projets : grâce à ces prêts, des entreprises privées, notamment dans le secteur alimentaire, peuvent investir dans des programmes d'économie d'énergie ou de ressources ou des programmes de RDI qui s’amortissent sur le long terme.
  • Prêts intermédiés : ces prêts permettent à la BEI de financer des PME et des microentreprises actives dans les secteurs de l'agriculture et de la pêche.
  • Prêts-cadres : les prêts-cadres peuvent par exemple servir à cofinancer des programmes opérationnels nationaux et régionaux au titre du Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader).

Panachage de ressources

  • Mécanisme de financement du capital naturel : soutenu par la Commission européenne, ce mécanisme vise à appuyer des projets qui favorisent la préservation du capital naturel dans les États membres de l'UE.
  • InnovFin : InnovFin comprend des outils de financement et des services de conseil destinés à soutenir l'innovation, conformément aux volets du programme Horizon 2020 qui couvrent également la production agricole et alimentaire.

Conseils



 Imprimer