corporate_banner_fr

Nos priorités dans la région ACP

Nos priorités dans la région ACP

Projets
Priorités
Innovation et compétences
PME et ETI
Infrastructures
Climat et environnement
Action en faveur du climat
La BEI et la COP
Environnement
Zones d’intervention
Union européenne
Pays de l’élargissement
Association européenne de libre-échange
Pays voisins méditerranéens
Optimisation des synergies
Financements et services de conseil
Prêts
Capital-investissement
Services de conseil
Dispositif de soutien de la FEMIP
Comment solliciter un prêt ?
Trust fund
Assistance technique
Opérations sur capitaux à risques
Enveloppe CAMENA pour l'action en faveur du climat
MED 5P
Organisation and staff
FAQ - FEMIP
Pays voisins orientaux de l'UE
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Initiative ALEAC
Fonds fiduciaire
Exemples d'opérations du FFATPO
Cadre institutionnel
Asie centrale
Cadre institutionnel
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Assistance technique et aides non remboursables
La banque de l’UE dans les ACP
Nos priorités dans la région ACP
Besoin d’un prêt ?
Facilité d’investissement
Boost Africa
Nos partenaires
Amérique latine et Asie
Secteurs
Agriculture, alimentation et développement rural
Économie numérique
Éducation et formation
Énergie
Foresterie
Santé et sciences de la vie
Développement régional
Réseaux transeuropéens
Transports
Programme urbain
Global Climate City Challenge
Gestion de l’adduction d’eau et des eaux usées
Les initiatives de la BEI
L’initiative Résilience économique
Investir dans l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation économique des femmes
Économie circulaire
Investissements envisagés
Projets récemment approuvés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Notes explicatives
Projets financés
Décomposition par région
Décomposition par secteur
Liste multicritère
Liste des projets au titre du FEIS
Le cycle des projets
Solliciter un prêt
Instruction des projets
Passation des marchés
Suivi
Évaluation des opérations
Procédure et méthodologie
Le blog

Nos priorités dans la région ACP

    •  Afficher en:
    • de
    • en
    • fr
  • Disponible en: de en fr

Dans les régions Afrique subsaharienne, Caraïbes et Pacifique, la BEI concentre son action sur le développement du secteur privé et l’équipement en infrastructures vitales. Elle agit conformément au « Programme pour le changement » de l’UE et aux objectifs de développement durable (ODD) et soutient le nouveau consensus européen pour le développement, qui partage les mêmes domaines prioritaires. Sur le terrain, cela signifie qu’elle peut aborder de nombreux types d’opérations et toucher davantage de gens qu’on ne pourrait le penser.

Secteur privé

Économie numérique

La BEI croit dans les activités qui utilisent les technologies d’une manière bénéficiant aux plus pauvres et apportent des solutions dans les domaines de la santé, de l’éducation et des services financiers.

Secteur privé

Secteur financier

Le développement des secteurs financiers locaux et régionaux est crucial pour améliorer l’accès aux financements et contribuer à un développement économique durable. La BEI accorde des lignes de crédit, y compris en monnaie locale, octroie des garanties, investit dans des fonds, facilite la microfinance, finance les dépenses d’investissement d’institutions financières et contribue au renforcement général des capacités.

Secteur privé

Petites et moyennes entreprises

La BEI procure les ressources financières, les outils et les conseils pour l’investissement des petites entreprises, qui sont la force motrice de la croissance économique et de l’emploi partout dans le monde. Elle met aussi des financements à la disposition des entreprises de taille intermédiaire (entreprises comptant entre 250 et 3 000 employés).

Secteur privé

Grandes entreprises et industrie

La BEI soutient des entreprises européennes qui cherchent à investir hors de l’UE, ainsi que des programmes de croissance industrielle durable dans les régions ACP et les PTOM.

Infrastructures durables

Infrastructures durables

La BEI investit dans des infrastructures durables d’eau et d’assainissement, d’énergie, de transport et de télécommunications. Ces opérations jetteront les bases pour un environnement propice à l’essor du secteur privé.

Priorités transversales

Action pour le climat

La Banque investit dans des projets qui ciblent l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à leurs effets. Ces actions réduisent l’empreinte carbone et aident à se préparer pour faire face à l’augmentation de la fréquence et de la gravité des événements météorologiques.

Priorités transversales

Économies fragiles

La BEI procure des financements à long terme et de l’assistance technique pour aider à la relance de l’économie dans les pays victimes de conflits, de catastrophes naturelles ou d’épidémies.

Priorités transversales

Sécurité alimentaire

La BEI investit dans des projets agroalimentaires qui renforcent la sécurité alimentaire et créent des emplois de qualité en milieu rural.

Priorités transversales

Soutien aux femmes et aux jeunes

Chaque fois que possible, la BEI privilégie les initiatives qui soutiennent les femmes et les jeunes et favorisent l’équité.

Priorités transversales

Migrations

La BEI contribue à lutter contre les causes profondes des migrations en répondant aux besoins des agriculteurs et des artisans, en créant des instruments financiers spécifiques et en explorant des secteurs nouveaux et en devenir. Elle finance également des investissements qui améliorent la résilience économique dans les pays ACP accueillant des réfugiés en grand nombre.

Priorités transversales

Intégration régionale

La Banque soutient des projets transnationaux et transrégionaux dans le secteur financier et dans celui des infrastructures, avec des ouvrages communs qui facilitent les activités commerciales et relient les populations.

À la une : les petites et moyennes entreprises

Les petites et moyennes entreprises (PME), les jeunes pousses et les entrepreneurs jouent tous un rôle central dans le développement d’économies fortes et c’est par leur truchement que les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) pourront se développer et se diversifier davantage. Toutefois, les entreprises ambitieuses continuent de rencontrer des obstacles importants à leur essor. La BEI s’efforce donc de les aider à surmonter ces difficultés.

Les PME joueront un rôle essentiel dans la réalisation de plusieurs Objectifs de développement durable et c’est pourquoi il convient de leur accorder la priorité. La Banque dispose de plusieurs moyens pour les soutenir, ainsi que pour investir dans les infrastructures dont elles ont besoin pour prospérer. C’est ce qu’elle fait depuis quelques années déjà, et si le concept n’a pas forcément changé, les moyens d’y parvenir ont certes bien évolué.

Des usines de bus aux exploitations de sisal

En plus d’investir dans des institutions de microfinance, dans des fonds de participation et dans des capitaux à risques, la BEI accorde des lignes de crédit à des intermédiaires financiers. Globalement, ces instruments apportent tous des financements aux PME dans des domaines où ils n’étaient pas disponibles ni accessibles auparavant. Cela signifie que la BEI peut soutenir des projets aussi divers qu’une usine de bus au Sénégal ou une exploitation de sisal au Kenya, en plus des milliers de microentreprises qui bénéficient des prêts qu’elle accorde à des institutions de microfinance dans tous les pays ACP.

Les petites entreprises sont le moteur de l’économie. Elles créent les emplois de qualité que les gens recherchent. Les entrepreneurs et les innovateurs trouvent des solutions aux problèmes que l’ensemble de la population est susceptible de rencontrer. Ils participent tous au développement économique inclusif et grâce à la Facilité d’investissement de Cotonou et à l’Enveloppe destinée à l’investissement d’impact, la BEI possède les instruments nécessaires pour soutenir les entreprises de toutes formes et de toutes tailles.



 Imprimer