corporate_banner_en

La ligne du temps de la BEI : 1958-2017

 

2008-2017 : À contre-courant du cycle économique : un grand coup de pouce aux petites entreprises

Le Plan d’investissement pour l’Europe vise à faire de cette décennie une ère nouvelle où les petites et moyennes entreprises et les technologies innovantes trouvent un appui financier qui, auparavant, leur aurait peut-être été refusé. Une augmentation spéciale de capital a permis à la BEI de renforcer son soutien à la reprise économique et d’exercer un impact considérable sur les conditions de vie des populations.

1998-2007 : Des financements responsables pour la planète ... et au-delà

En 2007, la BEI est la première au monde à émettre des obligations vertes. Sa mission : lever davantage de fonds pour lutter contre les changements climatiques en finançant des projets dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. La BEI soutient également les grandes innovations scientifiques telles que la phase finale de construction du grand collisionneur de hadrons du CERN, qui avait pour but de reproduire les conditions qui prévalaient au moment du Big Bang.

1988-1997 : Redonner vie à nos villes, investir dans des régions lointaines

Durant cette période, les projets de rénovation urbaine ont constitué l’une des priorités de la BEI, dès ses premiers financements en faveur des pays d’Europe orientale, qui ont commencé après la chute du mur de Berlin. Une décennie d’opérations pionnières : premières opérations en euros, premiers investissements dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie, et premiers projets en Afrique du Sud.

1978-1987 : Connecter l’Europe

Depuis sa création, la BEI a pour objectif de financer des entreprises européennes innovantes ainsi que des infrastructures stratégiques de nature à connecter le marché commun européen. Durant cette période, la Banque a installé son nouveau siège à Luxembourg, au Kirchberg, et réalisé sa première opération en écus.

1968-1977 : Installation dans un nouveau bâtiment et ouverture des premiers bureaux extérieurs

En 1968, la Banque européenne d'investissement déménage son siège de Bruxelles à Luxembourg. Elle ouvre également ses premiers bureaux extérieurs, à Bruxelles et à Rome. L’activité de la Banque est alors essentiellement axée sur le financement d’infrastructures stratégiques, ainsi que sur l’appui à l’industrie européenne dans le contexte de la crise énergétique.

1958-1967 : Une banque pour une nouvelle Europe, une banque pour le monde entier

C’est dans la splendeur des innovations architecturales de Michel-Ange que les représentants de six pays européens ont signé le traité de Rome qui prévoyait la création de la Banque européenne d’investissement en 1958. Quatre ans après sa naissance, la Banque était autorisée à financer des projets également en dehors de la Communauté européenne, ce qui marquait le début de l’expansion de ses activités à l’échelle mondiale.