>@EIB
©EIB
  • Un prêt de 340 millions d’EUR servira à financer la remise en état d’infrastructures et permettra d’améliorer les conditions de vie et l’environnement économique dans la partie est de l’Ukraine touchée par le conflit.
  • Un prêt de 200 millions d’EUR vise à améliorer la qualité et la fiabilité des transports publics dans quelque 20 villes ukrainiennes, à réduire la pollution et à offrir une qualité de vie encore meilleure dans les zones urbaines.
  • Un prêt de 100 millions d’EUR servira à réduire les temps de trajet, à renforcer la sécurité routière et à réduire les coûts d’entretien des véhicules le long des 183 km de routes améliorées dans la région de Louhansk.
  • D’importantes aides non remboursables de l’UE viendront compléter les prêts au moyen d’une assistance technique à la préparation et la gestion de projets.

La Banque européenne d’investissement (BEI) et l’État ukrainien ont signé aujourd’hui trois prêts d’un montant total de 640 millions d’EUR pour favoriser la croissance durable de l’Ukraine et la prospérité de sa population. Ces opérations sont conformes aux priorités de l’État ukrainien et de l’Union européenne visant à soutenir le développement économique et social à long terme de l’est de l’Ukraine et l’intégration des régions touchées par le conflit, ainsi que le développement de transports municipaux durables et la modernisation de l’infrastructure de transport dans le pays.

Werner Hoyer, le président de la BEI, s’est exprimé en ces termes : « La BEI est fière de la contribution qu’elle continue d’apporter au développement économique et social de l’Ukraine à l’appui de la politique de l’Union européenne dans ce pays. Aujourd’hui, nous investissons 640 millions d’EUR pour rénover et moderniser les infrastructures dans les régions de l’est touchées par le conflit, pour améliorer la qualité et la fiabilité des transports publics dans quelque 20 villes du pays, et pour moderniser 183 km de routes dans la région de Louhansk, dans l’est de l’Ukraine. Les Ukrainiens pourront ainsi bénéficier de liaisons modernes, sûres et rapides et des nouvelles perspectives commerciales qu’elles offrent. La remise en état des écoles, des hôpitaux et des services publics aidera également le pays à se relever plus rapidement de la pandémie et à accroître sa résilience économique. Avec les autres institutions de l’UE, la BEI se réjouit à la perspective de soutenir l’Ukraine par des projets de ce type et d’aider le pays à croître et à se développer plus rapidement et de manière plus durable à mesure qu’il progresse sur le chemin qui le rapproche de l’UE. »

Teresa Czerwińska, vice-présidente de la BEI chargée des opérations en Ukraine, a déclaré : « Avec les projets que nous avons signés aujourd’hui en matière de remise en état des infrastructures et d’amélioration des transports publics et des routes, la Banque européenne d’investissement réaffirme sa détermination à aider l’Ukraine à croître, à se développer et à devenir un lieu encore plus agréable à vivre et plus propice aux affaires. Notre appui ciblera des régions de l’Ukraine touchées par les conflits armés et contribuera à leur relèvement. La remise en état d’écoles, d’hôpitaux, de jardins d’enfants et d’autres bâtiments publics dans l’est de l’Ukraine, ainsi que l’amélioration de routes dans la région de Louhansk, faciliteront la vie de 13,7 millions de personnes et contribueront à stimuler la croissance économique, à relier les populations et à accroître les échanges commerciaux. L’Ukraine bénéficiera également de transports publics modernes, efficaces et verts, qui sont déterminants pour lutter efficacement contre les changements climatiques, ce qui accroîtra la contribution du pays à l’action mondiale en faveur du climat. En tant que banque de l’UE, nous sommes heureux de soutenir l’État ukrainien et de traduire directement le partenariat entre l’Union et l’Ukraine en investissements concrets. »

Commentaire de Matti Maasikas, ambassadeur de l’Union européenne en Ukraine : « L’Union européenne est fière de continuer à investir, avec la BEI, dans deux domaines clés : le soutien aux régions de l’est de l’Ukraine touchées par le conflit, et les infrastructures vertes et durables. La rénovation des infrastructures, qui vise à améliorer la qualité des écoles, des hôpitaux, des centres communautaires et des logements, a été un élément clé du soutien apporté par l’UE au redressement social et économique dans les régions de l’est du pays touchées par le conflit. L’amélioration et la modernisation de l’infrastructure constituent un investissement important dans l’avenir des populations de l’est de l’Ukraine. Les projets de réfection des routes dans la région de Louhansk auront un impact direct sur la reprise économique et sociale dans l’est du pays. Des routes de bonne qualité apporteront des avantages tangibles aux populations, amélioreront les liaisons de transport dans la région et stimuleront le développement du secteur agricole. La mobilité urbaine et les transports publics durables et écologiques figurent au premier rang des priorités de l’Union européenne et parmi les priorités de la stratégie nationale de l’Ukraine en matière de transports. En favorisant des transports publics plus efficaces et plus respectueux de l’environnement, nos investissements aideront les collectivités locales de certaines villes à améliorer les transports publics et à fournir des services de transport de qualité aux citoyens. »

Commentaire de Denys Chmyhal, Premier ministre ukrainien : « Je tiens à remercier sincèrement la Banque européenne d’investissement d’avoir coopéré de manière fructueuse pendant toutes ces années et d’avoir soutenu l’Ukraine durant les périodes les plus instables. Je remercie également l’Union européenne pour l’octroi d’une subvention complémentaire à ces opérations. Les prêts que nous signons aujourd’hui et l’assistance technique financée par l’UE aideront l’Ukraine à développer son économie et à bâtir une société résiliente, y compris dans les régions les plus touchées par le conflit. La remise en état des infrastructures dans l’est de l’Ukraine, la reconstruction et l’amélioration des routes dans la région de Louhansk et les investissements dans des transports publics durables apporteront des avantages économiques, environnementaux et sociaux aux Ukrainiens pendant de nombreuses années. Nous remercions l’Union européenne pour son soutien continu qui, loin de faiblir, s’est encore intensifié pendant la crise du coronavirus. Nous sommes fiers que l’Ukraine et l’UE avancent ensemble en ces temps difficiles. »

340 millions d’EUR pour renforcer la résilience des infrastructures en Ukraine

Le prêt de 340 millions d’EUR permettra de soutenir la remise en état des infrastructures et d’améliorer le cadre de vie et l'environnement économique dans les régions de l’est de l’Ukraine touchées par le conflit, y compris celles qui accueillent un nombre important de personnes déplacées à l’intérieur du pays. Plusieurs centaines de projets de petite ou moyenne dimension seront financés à l’échelle locale. Ils contribueront à rétablir des infrastructures sociales, améliorer des services d’utilité publique et remettre en état des bâtiments administratifs endommagés et d’autres infrastructures sociales essentielles (hôpitaux, écoles, jardins d’enfants, bureaux de poste, équipements d’éclairage public, réseaux d’égouts, transports municipaux, infrastructures de transport importantes notamment). Cette opération bénéficiera à quelque 13,7 millions de personnes, stimulera le développement régional et favorisera une croissance économique nationale plus rapide.

Dans le cadre du prêt de 340 millions d’EUR, les zones contrôlées par l’Ukraine dans les régions de Donetsk et de Louhansk, ainsi que les régions voisines de Kharkiv, Dnipropetrovsk, Kherson et Zaporijia, et des communes d’autres régions d’Ukraine qui connaissant d’importants afflux de personnes déplacées à l’intérieur du pays recevront un appui concret pour atténuer les effets du conflit.

Cette opération s’inscrit dans la continuité du programme de soutien au relèvement rapide de l’Ukraine, au titre duquel des investissements à long terme de 200 millions d’EUR ont été mis en œuvre dans des infrastructures essentielles, à l’appui de 246 projets locaux de petite dimension. Entre 2014 et 2020, le programme a permis d’améliorer les conditions de vie de plus de 5,4 millions de personnes en Ukraine, dont près de 700 000 déplacées à l’intérieur du pays et d’autres groupes sociaux vulnérables.

Des aides non remboursables de l’UE d’un montant total de 15,2 millions d’EUR viendront compléter le prêt, au moyen d’une assistance technique à la préparation et la gestion de projets. En particulier, une aide non remboursable de 7 millions d’EUR sera accordée au titre de la plateforme d’investissement pour le voisinage de l’UE pour soutenir la préparation et la mise en œuvre du programme. Une autre aide non remboursable de 8,2 millions d’EUR apportée par la délégation de l’UE en Ukraine soutiendra les actions de mobilisation, contribuera à sensibiliser les bénéficiaires finals et les aidera à préparer les appels d’offres et à assurer le suivi des travaux de construction, entre autres.

200 millions d’EUR pour l’amélioration des transports publics en Ukraine

Jusqu’à 20 villes ukrainiennes moyennes et grandes pourront améliorer leurs transports publics grâce à un prêt de 200 millions d’EUR accordé par la BEI au ministère des infrastructures. Le prêt de la banque de l’UE permettra d’améliorer la liaison entre les villes de la région de la mer d’Azov, dans l’est de l’Ukraine, et le reste du pays, ce qui relèvera le niveau de vie de quelque 10 millions de personnes.

Les villes ukrainiennes qui bénéficieront de ce prêt pourront moderniser le matériel roulant électrique de leurs transports publics (tramways, trolleybus, métros et bus électriques), rénover leurs infrastructures de transport public et en construire de nouvelles (lignes de tramway et de trolleybus, sous-stations et dépôts). Des véhicules plus sûrs, plus confortables et respectueux de l’environnement amélioreront le niveau de service et augmenteront l’attrait des transports en commun. L’opération contribuera également à réduire les encombrements et à promouvoir les transports publics en tant que solution efficace et confortable pour les navetteurs.

Le prêt de la BEI s’accompagne de subventions pouvant aller jusqu’à 4 millions d’EUR pour l’assistance technique à la mise en œuvre de projets dans le cadre de la plateforme d’investissement de voisinage de l’UE. En outre, le Fonds fiduciaire d’assistance technique en faveur des pays du Partenariat oriental (FFATPO) octroiera 490 000 EUR pour fournir un appui à la préparation de projets en phase initiale.

100 millions d’EUR pour améliorer les liaisons routières dans l’est de l’Ukraine

La BEI investit 100 millions d’EUR pour moderniser 183 km de routes dans la région de Louhansk, dans l’est de l’Ukraine. Les citoyens et les entreprises de la région bénéficieront d’un réseau routier moderne le long de l’axe Troitske-Severodonetsk-Starobilsk.

Les investissements de la banque de l’UE amélioreront les liaisons avec la région de Louhansk, dans l’est de l’Ukraine, qui abrite quelque 2 millions de personnes. La population ukrainienne bénéficiera d’une réduction des temps de trajet et des coûts d’entretien des véhicules, ainsi que d’une amélioration de la sécurité routière. La Banque mondiale accordera un financement parallèle sous la forme d’un prêt de 100 millions d’USD pour soutenir le projet « Eastern Ukraine: Reconnect, Recover, Revitalize (3R) ».

La BEI financera la reconstruction des infrastructures routières, l’installation d’équipements de systèmes de transport intelligents (STI), tels que des stations de pesage en mouvement, et des investissements dans d’autres mesures de sécurité routière. Ce concours permettra également d’améliorer la qualité de vie et l’activité économique dans l’est de l’Ukraine en intégrant davantage le secteur agricole régional dans la chaîne d’approvisionnement nationale.

Note aux responsables de publication

À propos de l’activité de la BEI en Ukraine

La BEI finance des projets en Ukraine en vertu du mandat de prêt extérieur de l’UE. Ce mandat permet à la Banque de disposer d’une garantie couverte par le budget de l’UE pour soutenir des projets présentant un intérêt notable pour cette dernière et pour ses voisins orientaux. La BEI intervient en Ukraine depuis 2007. La banque de l’UE est déterminée à soutenir ce pays et à contribuer à créer les conditions nécessaires à sa stabilité économique. L’Ukraine est le principal pays bénéficiaire de l’appui de la BEI dans le voisinage oriental, où elle représente environ 50 % de l’activité de prêt de la Banque. À ce jour, le portefeuille de prêts et de garanties de la BEI en sa faveur représente un montant total de 6,83 milliards d’EUR. La BEI, l’une principales institutions financières internationales (IFI) intervenant dans ce pays, concentre ses interventions sur les infrastructures sociales et économiques, les transports et la connectivité, le développement du secteur privé local, l’efficacité énergétique, l’action en faveur du climat et l’innovation. La Banque soutient le secteur privé principalement par l’intermédiaire d’établissements financiers, mais aussi en octroyant directement des prêts à certaines grandes entreprises. Elle a notamment été la première IFI à mettre des financements à long terme en monnaie locale à la disposition d’une banque locale pour soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) ukrainiennes.

À propos de l’activité de la BEI dans les pays du voisinage oriental

Les activités de la Banque dans la région s’inscrivent à l’appui des objectifs définis dans le cadre de la politique européenne de voisinage de l’UE. Elles consistent à financer des projets qui favorisent la prospérité et le renforcement de l’intégration régionale, ainsi que des partenariats intrarégionaux, aux fins de la stabilité des différents pays. Les opérations de la Banque favorisent la croissance et l’emploi ainsi que les échanges commerciaux intrarégionaux et contribuent à la protection de l’environnement commun et à l’atténuation des changements climatiques en soutenant une croissance sobre en carbone et à l’épreuve des bouleversements climatiques. À la suite de l’examen à mi-parcours du mandat de prêt extérieur (qui régit l’activité de la BEI en dehors de l’UE), l’enveloppe de 4,8 milliards d’EUR pour la période 2014-2020 avait été portée à 6,65 milliards d’EUR. Elle couvre l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie, la Russie et l’Ukraine. Depuis son premier prêt signé en 2003, la Banque a mis plus de 11,8 milliards d’EUR à disposition à l’appui de la région.

À propos du Fonds fiduciaire d’assistance technique en faveur des pays du Partenariat oriental (FFATPO)

Le FFATPO est un instrument de financement polyvalent et multisectoriel destiné à financer des services d’assistance technique spécifiques dans les pays du Partenariat oriental. Il fournit à ces pays le savoir-faire et les ressources nécessaires pour améliorer les capacités en matière de préparation et de mise en œuvre de projets, ce qui facilite la mobilisation de financements à l’appui d’investissements soutenus par la BEI. Le FFATPO apporte une forte valeur ajoutée parce qu’une meilleure préparation des projets accroît la bancabilité de ces derniers et améliore l’impact des investissements sur le développement dans les pays bénéficiaires.

À propos de la plateforme d’investissement pour le voisinage (PIV)

La PIV est un mécanisme régional de panachage qui mobilise des investissements supplémentaires pour des projets portant sur des infrastructures essentielles et soutient le développement du secteur privé dans le voisinage de l’UE. Ce mécanisme a pour objectif de stimuler le développement économique et d’améliorer le niveau de vie des citoyens dans les deux régions. Il s’appuie pour ce faire sur une mise en commun de ressources issues d’aides non remboursables du budget de l’UE et de ses États membres, ces fonds servant à compléter des prêts consentis par la BEI ou d’autres partenaires admissibles. La PIV soutient également le secteur privé, principalement au moyen d’opérations ciblant les petites entreprises.