Un dispositif à laser aide les patients atteints de la maladie de Parkinson à marcher de façon indépendante et à éviter les chutes

Par Chris Welsch

Lise Pape s’est donné pour mission d’apporter mobilité et indépendance aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson ou d’autres pathologies.

La crise du coronavirus a souligné l’importance de ce type d’assistance.

« Dans mon cercle privé, une personne que je connaissais a fait une chute chez elle, non pas en raison de la maladie de Parkinson, mais de son âge. Elle a été emmenée à l’hôpital, où elle a contracté le COVID-19. Elle est malheureusement décédée une semaine plus tard », explique-t-elle. « C’était bouleversant. »

Basée au Royaume-Uni, l’entreprise de Lise Pape, Walk With Path, a mis au point un dispositif appelé Path Finder. Il se fixe sur les chaussures et projette un petit rayon laser traçant une ligne horizontale servant à guider les pas d’une personne. Ce dispositif aide les patients atteints de la maladie de Parkinson à surmonter le « freezing », un blocage lié à la sensation d’être englué au sol, qui peut entraîner des chutes. La lumière projetée impulse un rythme visuel, qui soulage ce symptôme.

Des stimuli pour les pieds

L’entreprise met au point un deuxième dispositif appelé Path Feel, conçu pour aider les personnes atteintes de neuropathie ou d’un autre problème les empêchant de déterminer si leurs pieds sont fermement ancrés au sol. Ces semelles intérieures vibrent lorsque l’utilisateur prend appui sur un pied : ce stimulus lui permet de savoir si son pied touche terre. Selon Lise Pape, des études ont montré que ce dispositif renforce l’équilibre. Dans le courant de l’année, Path Feel fera l’objet d’études supplémentaires menées conjointement avec la Manchester Metropolitan University auprès de patients souffrant de diabète.

>@Walk with path
Lise Pape a eu l’idée de créer des dispositifs favorisant la mobilité en observant son père, atteint de la maladie de Parkinson. ©Walk with path

Walk With Path est lauréate du concours de l’innovation sociale organisé chaque année par l’Institut BEI. Ce concours appuie les entreprises européennes ayant un impact sur des questions sociales, éthiques ou environnementales dans leur communauté.

Pendant la crise de COVID-19, Walk With Path s’attache à aider les personnes à rester chez elles en toute sécurité.

« Pour nombre de nos utilisateurs, il est préférable d’éviter les hôpitaux à l’heure actuelle et de rester mobiles et à l’abri chez eux », affirme Lise Pape. « C’est plus important que jamais. »

Améliorer la qualité de vie

Walk With Path a contacté tous les utilisateurs de Path Finder et les a incités à leur faire part de toute difficulté avec le dispositif. L’entreprise compte dans ses rangs un ancien ergothérapeute qui répond aux appels, aide les clients à utiliser au mieux le dispositif et leur fournit des conseils d’ordre général pour rester en sécurité.

Lise Pape a quant à elle a étudié l’ingénierie de la conception innovante au Royal College of Art et à l’Imperial College. Elle a eu l’idée de créer Path Finder en observant son père, atteint de la maladie de Parkinson. Elle souhaitait trouver une façon de l’aider sans effet secondaire.

« Il est très difficile de voir un proche perdre son indépendance et sa qualité de vie diminuer », explique-t-elle. « Je voulais tirer parti de cette situation pour créer quelque chose qui n’aurait pas de conséquence négative. »