>@EIB
©EIB
  • La BEI et QEV unissent leurs forces pour promouvoir une mobilité durable et plus propre
  • Le financement de la BEI soutiendra la création de quelque 150 emplois directs
  • L’investissement bénéficie d’un concours au titre du Plan Juncker
  • La BEI participe pour la deuxième fois au Web Summit, l’un des événements majeurs du secteur technologique à l’échelle mondiale

La Banque européenne d’investissement (BEI) va octroyer un concours en quasi-fonds propres de 17 millions d’EUR à QEV Technologies (QEV) pour financer ses activités de recherche-développement (R-D). L’entreprise met au point des systèmes d’entraînement électriques (groupes motopropulseurs) pour des véhicules urbains de transport de petite dimension, des véhicules électriques, des systèmes de recharge rapide et des technologies dans le domaine de la course automobile électrique. Le contrat de prêt a été signé ce jour à Lisbonne lors du Web Summit par Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, et Miguel Valldecabres, PDG de QEV. Le projet bénéficie de la garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), qui est au cœur du Plan d’investissement pour l’Europe, aussi communément appelé « plan Juncker ».

QEV est une entreprise espagnole de technologie et d’ingénierie qui met au point et produit des pièces pour véhicules électriques, allant des composants pour Formule E aux systèmes électriques destinés à la conversion ou à la fabrication de minibus. Grâce aux connaissances acquises dans le domaine des voitures de course, QEV est devenu le partenaire technologique de plusieurs constructeurs automobiles qui conçoivent des véhicules électriques tels que l’entreprise espagnole Hispano Suiza.

L’investissement de la BEI ne contribuera pas seulement à promouvoir la mobilité durable et à lutter contre les changements climatiques, mais il favorisera aussi la création d’emplois. D’ici à 2023, l’effectif total de QEV devrait passer de 100 à 250 personnes, dont quelque 215 employés affectés à des activités de R-D et d’ingénierie.

« Nous sommes ravis d’être présents au Web Summit pour soutenir les activités de R-D d’une entreprise espagnole qui souhaite promouvoir un mode de transport plus propre en Europe et au-delà », a déclaré Emma Navarro, vice-présidente de la BEI chargée des opérations en Espagne et au Portugal ainsi que de l'action en faveur du climat. « La banque de l’UE appuie résolument les investissements innovants qui contribuent à la transition vers une économie à faible intensité de carbone, une transformation qui aura des effets positifs, tant sur le plan de la lutte contre les changements climatiques, que de la croissance économique et de la création d'emplois. Le Web Summit est l’endroit idéal pour signer des projets innovants comme celui de QEV qui s’inscrivent parfaitement dans le cadre de l’engagement qu'a pris la BEI d’augmenter les financements et ressources pour dynamiser l’action en faveur du climat. »

Carlos Moedas, commissaire européen chargé de la recherche, de la science et de l’innovation, s’est quant à lui exprimé en ces termes : « L’accord signé ce jour au Web Summit constitue un nouvel exemple du soutien majeur et continu que le Plan Juncker apporte à la recherche-développement et à l’innovation en Europe. Par ailleurs, grâce à l’appui que QEV recevra pour son investissement, l’entreprise pourra engager 150 collaborateurs supplémentaires. Les investissements soutenus par le Plan Juncker ont déjà permis de créer 1,1 million d'emplois sur le marché du travail européen. Les technologies européennes ont connu une très bonne semaine, et cela, nous le devons au Web Summit ».

Miguel Valldecabres, PDG de QEV, a commenté ainsi le financement : « Le financement de la BEI nous aidera à accélérer l’innovation dans le domaine de la mobilité électrique et appuiera l’expansion de nos produits dont le but est d'apporter une contribution notable à l’électrification partout dans le monde. Grâce à nos produits destinés aux véhicules de course, nous ambitionnons de poursuivre le développement de nouvelles technologies qui serviront plus tard pour les divers projets sur lesquels nous travaillons avec de grandes marques automobiles réputées. Nous sommes très fiers que la BEI nous ait accordé sa confiance en finançant nos projets de R-D et nous soutienne tout au long de cette aventure. Le Web Summit, l'événement incontournable du monde des technologies en Europe, est l’endroit idéal pour annoncer cette avancée dans le domaine de la mobilité électrique. »

L’appui de la BEI va permettre à QEV de renforcer ses activités d’innovation axées sur la mise au point de solutions de mobilité durables et plus propres qui contribueront à la lutte contre les changements climatiques, une des grandes priorités de la BEI. L’entreprise va également continuer à développer des systèmes électriques destinés à la conversion de véhicules servant aux transports publics en Asie, en Amérique latine et en Afrique. Aux Philippines, QEV a équipé dix minibus modernes (GET) et plusieurs taxis collectifs – qui constituent les moyens de transports publics les plus populaires du pays et produisent 3 654 tonnes de CO2 par jour rien qu’à Manille – de systèmes électriques qui réduiront considérablement leurs émissions. De plus, d’ici la fin de l’année, QEV déploiera aussi 100 autres dispositifs pour minibus dans la capitale et prévoit aussi la mise en service de 10 000 dispositifs au maximum par an partout dans le monde

Informations générales

La BEI et l’action en faveur du climat

La BEI est un des plus grands bailleurs de fonds multilatéraux au monde pour les projets liés au climat. Son objectif est de jouer un rôle de premier plan dans la mobilisation des financements nécessaires pour maintenir le réchauffement de la planète sous la barre des 2 °C et pour contenir l’élévation des températures à 1,5 °C afin de respecter les objectifs de l’accord de Paris. En septembre, à New York, à l’occasion du Sommet sur le climat, le Groupe BEI a annoncé son intention d’intensifier son action en faveur du climat en augmentant progressivement les financements qu’il accorde à l’appui des objectifs climatiques et environnementaux pour les porter à 50 % de son activité d’ici 2025 et en mobilisant jusqu’à 1 000 milliards d’EUR d’ici 2030 à l’appui de la réalisation de ces objectifs. Il a également fait savoir qu’il ambitionnait de mettre l’ensemble de ses activités en phase avec l’accord de Paris.

 À propos de QEV

QEV Technologies est une entreprise pionnière dans le domaine de la mobilité électrique. Le directeur des opérations, Joan Orus, a débuté ses activités il y a 20 ans en créant la première voiture solaire électrique qui a participé à une course à travers les lacs salés d’Australie. L’entreprise technologique espagnole est maintenant présente dans trois secteurs d'activités différents : les automobiles de course électriques, la mise au point de véhicules ou de groupes motopropulseurs pour d'autres clients de l’industrie automobile et la création de systèmes électriques pour la conversion de minibus existants ou la production de minibus électriques neufs. Grâce à des technologies de pointe relatives aux moteurs électriques, aux batteries, aux dispositifs de contrôle électrique et à la dynamique des véhicules, l’entreprise repousse les limites des véhicules électriques d’aujourd'hui.

À propos du Web Summit

Le Web Summit est une conférence annuelle consacrée aux technologies qui est organisée à Lisbonne (Portugal) ; elle rassemble plus de 70 000 participants. Elle est considérée comme la plus grande et la plus importante manifestation au monde ayant pour thème les technologies.