>@EIB/Basilicata region
©EIB/Basilicata region

La Banque européenne d'investissement (BEI) et la Région de Basilicate ont signé ce jour, à Rome, deux prêts à l'appui de nouveaux projets représentant un montant de 1,3 milliard d'EUR sur l'ensemble du territoire régional. La BEI était représentée par Dario Scannapieco, vice-président de l'institution, et la Région de Basilicate par son président, Marcello Pittella. Les deux opérations de prêt concernent la lutte contre la dégradation hydrogéologique et la mise en œuvre du programme opérationnel de la Région (POR).

Dégradation hydrogéologique, 250 millions. Le programme mis en œuvre par la Région Basilicate pour lutter contre les effets des dégradations hydrogéologiques se monte à 500 millions pour les années à venir ; la BEI y contribuera à hauteur de 50 % au moyen d'une ligne de crédit d'un montant total de 250 millions d'EUR, dont la majeure partie (223 millions) est mise à disposition ce jour même. La durée du prêt est de 25 ans. Les fonds iront à la prévention et à la mise en sécurité de l'ensemble du territoire de la région afin de faire face aux effets potentiels des changements climatiques.

POR 2014-2020. Le POR de la Région Basilicate pour la période de programmation 2014-2020 représente un montant de l'ordre de 800 millions d'EUR, cofinancé par plusieurs bailleurs de fonds. Ce montant sera en majeure partie (50 % du total) fourni par la Commission européenne au titre du FEDER (Fonds européen de développement régional). La contribution au titre du FEDER ne pourra être activée que simultanément à celle de la République italienne (35 %) et de la Région elle-même (15 %). Le financement de la BEI couvre précisément les besoins financiers de la Région Basilicate pour le POR, à savoir 120 millions d'EUR, dont l'intégralité est mise à disposition ce jour même. Plus précisément, les projets relevant du POR en Basilicate viseront plusieurs secteurs. Neuf domaines prioritaires seront concernés : la recherche-développement, l'agenda numérique, la compétitivité, l'énergie et la mobilité urbaine, la protection de l'environnement, les transports et les infrastructures, l'éducation, l'assistance technique.

« J'insiste depuis de nombreuses années sur la nécessité de renforcer la capacité en matière de projets du sud de l'Italie, et je suis à ce titre particulièrement fier des deux opérations annoncées ce jour avec la Région de Basilicate, avant tout pour le niveau des investissements, élevé par rapport au PIB de la région, mais également pour la qualité des projets que la BEI, en tant que banque de l'UE, contribue à réaliser sur un territoire qui n'est pas sans présenter des aspects problématiques », a souligné Dario Scannapieco, vice-président de la BEI.

Pour le président de la Région de Basilicate, Marcello Pittella, « cet accord ouvre d'importantes perspectives en donnant une bouffée d'oxygène immédiate à l'économie de notre région. Il va en outre nous permettre de procéder rapidement aux investissements prévus pour la nouvelle période de programmation de l'UE en améliorant la qualité et l'efficacité des dépenses. Mais cet accord est également le fruit de la collaboration avec la BEI qui reconnaît que la Région de Basilicate a l'autorité et la capacité requises pour relever les défis qui se posent à elle ».