Grâce à la fibre, deux projets polonais visent à étendre la révolution numérique à des zones moins denses, avec à la clé une stimulation de l’économie régionale et un effet positif sur l’environnement

Les rivières cristallines et les villes pittoresques font du centre et du nord-est de la Pologne des destinations prisées des touristes. Mais les forêts profondes, les vallées sinueuses et les lacs entravent l’accès à des services internet de qualité.

Cette situation n’est pas anodine à une époque où le télétravail prend de plus en plus de place et où d’autres services numériques essentiels exigent des vitesses de connexion élevées. Quelques entreprises polonaises s’emploient à remédier à cette connectivité insuffisante en installant de nouveaux réseaux de fibres ruraux. « Nous investissons dans l’invention d’un produit unique qui n’existait pas sur le marché polonais », explique Jacek Wiśniewski, dont la société Nexera apporte des connexions internet haut débit là où personne n’avait osé le faire.

Une autre entreprise polonaise, Światłowód Inwestycje (S.I.), prépare également les campagnes polonaises à un avenir numérique. D’ici à 2025, les deux entreprises déploieront des réseaux d’accès « fibre jusqu’au domicile » raccordant plus de 3,1 millions d’adresses (2,4 millions pour S.I. et 0,7 million pour Nexera). Il s’agira notamment de ménages, d’entreprises et d’écoles. « Notre objectif est de participer à la transformation numérique de l’économie polonaise et à la lutte contre la fracture numérique », a déclaré Magdalena Russyan, présidente-directrice générale de S.I.

La mise en place d’un réseau de fibres est toutefois coûteuse. Cela passe par le raccordement de chaque maison à un brin physique de fibres. C’est pourquoi la Banque européenne d’investissement soutient les deux entreprises chacune avec un prêt visant à accélérer la diffusion de cette technologie qui revêt une grande importance pour l’avenir de l’Europe dans des régions où de tels investissements sont risqués.

>@Nexera
It is not easy installing fibre networks as they require attaching each house to a physical strand of fibre ©Nexera

Des connexions rapides et vertes dans les campagnes polonaises grâce à la fibre

La technologie « fibre jusqu’au domicile » relie directement la fibre optique à des bâtiments individuels, comme des résidences privées et des bâtiments commerciaux. Cette technique augmente de façon spectaculaire les vitesses de connexion et la qualité de la connectivité disponible pour les appareils connectés et leurs utilisateurs par rapport à une connexion classique par modem câble ou à une ligne d’abonné numérique. Son signal n’est pas ralenti par les obstacles physiques communs dans les zones rurales (collines ou forêts denses, par exemple). Par rapport aux technologies précédentes, la fibre offre une vitesse jusqu’à 100 fois supérieure.

La fibre est également une solution internet plus verte. La technologie « fibre jusqu’au domicile » aide les clients à réduire leur consommation d’énergie et leur empreinte carbone. « C’est environ cinq fois plus économe en énergie par gigaoctet que les anciennes technologies utilisant des câbles de cuivre », explique Monika Tenerowicz, responsable des relations avec les médias chez Orange Polska. Les réseaux peuvent également être mis à niveau sans avoir à remplacer la fibre et leurs coûts d’entretien sont minimes, car les câbles à fibres optiques ne se dégradent pas. « La fibre est une solution pérenne », déclare Monika Tenerowicz.

Quels sont les avantages de la technologie « fibre jusqu’au domicile » ?

  • Plus de bande passante
  • Une plus grande fiabilité
  • Flexibilité pour l’avenir
  • Bon rapport coût-efficacité
  • Valeur ajouté

Un soutien européen pour des projets d’installation de la fibre en Pologne

La mise en place de réseaux en fibre optique à grande échelle nécessite toutefois d’énormes investissements. Dans les zones rurales, où la densité des clients est moindre, les entreprises ne peuvent pas répartir le coût du réseau entre des millions de clients. « Vous avez besoin de dépenses d’équipement pour étendre votre zone de couverture et connecter des utilisateurs finals », explique Jacek Wiśniewski.

Le financement de 76 millions d’euros que la Banque européenne d’investissement a octroyé à Nexera est soutenu par le Fonds européen pour les investissements stratégiques, une garantie du budget de l’UE qui « permet à la BEI d’accroître son soutien à des projets dont le profil de risque est supérieur à celui habituellement accepté par la BEI en risques propres », déclare Pawel Lewandowski, chargé de prêts à la BEI pour les opérations en Pologne. Le prêt de la BEI aidera Nexera à raccorder environ 530 000 ménages et 1 400 écoles d’ici à 2023.

La BEI a également prêté quelque 130 millions d’euros à S.I. au mois d’août. Grâce au financement de la BEI, l’entreprise sera en mesure d’atteindre l’objectif ambitieux de raccorder 2,4 millions de ménages et d’offrir un internet plus rapide dans des villes grandes comme petites.

>@Światłowód Inwestycje
“We aim to further contribute to the digitisation of Polish economy and help tackle the existing digital divide,” says Magdalena Russyan ©Światłowód Inwestycje

Transformation numérique et cohésion en Pologne grâce à la fibre

La Pologne est l’un des pays les moins avancés d’Europe sur le plan numérique, ce qui a de graves conséquences pour les habitants des zones rurales, qui, par exemple, ne peuvent pas bénéficier des services de télésanté et des options de télétravail. C’est aussi un problème pour les enfants et les étudiants, qui ont un accès limité à l’apprentissage en ligne. « La pandémie de COVID-19 a accru la demande pour l’internet à haut débit à l’intérieur comme à l’extérieur des villes », déclare Magdalena Russyan, PDG de S.I. « Nous avons estimé que la meilleure option pour nous serait d’étendre notre couverture par la fibre. »

Les deux projets recèlent un énorme potentiel régional. Ils pourraient répondre aux besoins croissants des zones rurales en matière de transfert de données pour les loisirs, l’éducation, la communication et les activités professionnelles. « La fibre aura un impact positif dans les domaines de la santé et de l’éducation pour les habitants de ces régions et entraînera une transition numérique régionale », déclare Anders Bohlin, spécialiste principal du secteur à la Banque européenne d’investissement.

Les projets en question ont également le potentiel de stimuler le développement économique régional, contribuant ainsi à la mission de « cohésion » de la BEI, dont l’objectif est de réduire les disparités entre les régions de l’UE. « La fibre incite à s’installer dans les zones rurales, car elle permet d’y télétravailler », explique Anders Bohlin. « Elle permet également aux citoyens d’accéder à de nouvelles possibilités d’emploi ou de formation professionnelle et de créer de nouvelles entreprises ciblant la population locale. Elle rendra donc les zones rurales plus attrayantes et plus compétitives. »