>@EIB
©EIB
>@EIB
©EIB

La Banque européenne d’investissement et le WWF ont organisé une conférence en marge des réunions virtuelles de printemps 2021 du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) afin d’examiner les moyens de promouvoir le financement de l’économie bleue durable. Parmi les thèmes abordés lors de la conférence, figuraient les Principes de financement de l’économie bleue durable et les orientations récemment publiées intitulées « Turning the tide: how to finance a sustainable ocean recovery » (Remonter le courant : comment financer un rétablissement durable des océans) qui dotent les institutions financières d’une série d’outils pratiques en vue de montrer la voie vers un rétablissement durable des océans.

Ricardo Mourinho Félix, vice-président de la BEI, a donné le coup d’envoi à l’événement en rappelant l’importance des océans pour l’action climatique et en soulignant les défis qui les menacent. Pour que les investissements liés aux océans soient durables, l’action multilatérale et les efforts individuels sont essentiels, a-t-il déclaré.

Ricardo Mourinho Félix a souligné le rôle de premier plan joué par la BEI dans le lancement des Principes de financement de l’économie bleue durable et la détermination de la Banque à soutenir des océans propres et durables. Dans le cadre de sa stratégie pour des océans durables, la BEI s’est engagée à doubler son activité de prêt à l’appui des projets relatifs aux océans durables pour la porter à 2,5 milliards d’EUR au cours de la période 2019-2023 et elle espère mobiliser au moins 5 milliards d’EUR d’investissements qui contribueront à la bonne santé des océans et à la richesse des ressources qu’ils recèlent.

Enfin, il a félicité le Portugal, représenté par Ricardo Serrão Santos, ministre de la mer de la République du Portugal, d’avoir approuvé les Principes de financement de l’économie bleue durable et a salué la récente signature de ces principes par la BERD et la Banque asiatique de développement.

Dans son discours liminaire, Peter Thomson, envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’océan, a souligné le besoin urgent de mesures transformatrices et ambitieuses afin de parvenir à une économie neutre en carbone d’ici à 2050 et de plus d’investissements dans des solutions fondées sur la nature. Il a également encouragé les gouvernements et les institutions financières à adopter les Principes de financement de l’économie bleue durable.

L’événement a été suivi par un groupe d’experts de haut niveau animé par Margaret Kuhlow, cheffe des pratiques financières internationales au WWF, et réunissant Eric Usher, chef de l’Initiative de collaboration du Programme des Nations unies pour l’environnement avec le secteur financier, Karin Kemper, directrice mondiale du pôle Environnement, ressources naturelles et économie bleue à la Banque mondiale, Adonai Herrera-Martinez, directeur des fonds pour l’environnement à la BERD, et Bernhard Friess, directeur Politique maritime et économie bleue à la Commission européenne.

Avec plus de 50 membres et signataires et représentant un actif total de plus de 6 900 milliards d’USD, les Principes de financement de l’économie bleue durable forment la clé de voûte des investissements dans l’économie océanique. Ce premier cadre directeur mondial pour les banques, les assureurs et les investisseurs en vue du financement d’une économie bleue durable, a été lancé en 2018. Il promeut la mise en œuvre du quatorzième objectif de développement durable des Nations unies, relatif à la vie aquatique, et établit des normes propres aux océans, permettant au secteur financier d’intégrer le principe de la durabilité des secteurs océaniques.

La BEI est l’un des partenaires fondateurs des Principes de financement de l’économie bleue durable, aux côtés du WWF, de la Commission européenne et du World Resources Institute (WRI). Ces principes sont désormais placés sous l’égide de l’Initiative de collaboration du Programme des Nations unies pour l’environnement avec le secteur financier (UNEP FI).

Pour plus d’informations sur les activités de la BEI en faveur des Océans durables et de l’économie bleue (eib.org)

La propreté des océans et l’économie bleue – Tour d’horizon 2021 (eib.org)