>@EIB
©EIB

Lors d’entretiens avec le président Hoyer et la vice-présidente Vigliotti cette semaine, les Premiers ministres israélien et palestinien, Naftali Bennett et Mohammad Shtayyeh, ont souligné le soutien essentiel de la Banque européenne d’investissement à l’action pour le climat, à l’innovation et à l’investissement privé.

Le dimanche 15 mai 2022, plus de 120 représentants d’institutions financières palestiniennes et européennes, de partenaires commerciaux locaux et de partenaires diplomatiques internationaux ont assisté à l’inauguration officielle du nouveau bureau de la BEI pour la Cisjordanie et Gaza, lors d’une cérémonie organisée à Ramallah. Le nouveau bureau de la BEI, dirigé par Francesco Totaro, est situé au sein de la représentation de l’UE à Jérusalem.

La signature de 214 millions d’EUR en faveur d’entreprises palestiniennes, dont un soutien spécifique de 50 millions d’EUR de l’Équipe Europe aux investissements du secteur privé dans la bande de Gaza, représente le plus grand engagement de ce type jamais réalisé dans ce secteur, qui sera mis à disposition par l’intermédiaire de l’Autorité monétaire palestinienne et de la Cairo Amman Bank. Par ailleurs, un nouveau partenariat entre la BEI, l’Organisation mondiale de la Santé et le ministère palestinien de la santé visant à améliorer les soins de santé primaires et les services d’oncologie en Cisjordanie et à Gaza a également été annoncé.

Le président Hoyer et la vice-présidente Vigliotti ont souligné le rôle unique que joue la BEI en soutenant l’action pour le climat et l’investissement des entreprises dans l’ensemble de la région par l’intermédiaire de BEI Monde, la branche de la BEI dédiée au développement. Ils ont également discuté des priorités pour les engagements futurs avec les ambassadeurs de l’UE et des États-Unis ainsi qu’avec des représentants du Quatuor pour le Moyen-Orient, des Nations unies et de l’ONG influente EcoPeace. Cette visite a aussi été l’occasion de discuter de l’engagement actuel et futur de BEI Monde avec les ministres israéliens et palestiniens chargés de l’innovation, de l’énergie, du climat et des finances.

À Tel-Aviv, la BEI a signé un financement en faveur de la croissance, d’un montant de 22 millions d’EUR, avec Pocared, chef de file israélien en matière de diagnostic microbiologique et première entreprise israélienne du secteur des technologies médicales à bénéficier d’un soutien au titre du volet « Recherche sur les maladies infectieuses » du dispositif InnovFin. Ce nouveau financement permettra d’accélérer la mise au point de tests rapides de dépistage des maladies infectieuses et d’automatiser les tests rapides afin d’améliorer la détection du COVID-19 et d’identifier les infections respiratoires.

Au cours de la semaine passée, le président, la vice-présidente et les experts financiers de la BEI ont rencontré des entrepreneurs et des jeunes pousses à Gaza, Tel-Aviv, Jérusalem, Bethléem et Ramallah. Ils ont pu voir sur le terrain comment la BEI soutenait la réalisation, en Israël, de la plus grande usine de dessalement au monde et l’installation de dispositifs d’énergie renouvelable sur les toits de 450 écoles palestiniennes.

La vice-présidente Vigliotti s’est rendue sur le site de l’usine centrale de dessalement prévue à Gaza, qui pourrait révolutionner l’accès à l’eau potable pour 2 millions de personnes. À la sous-station régionale de Naplouse, la vice-présidente a confirmé le soutien de la BEI aux investissements dans le réseau électrique afin de réduire les pannes d’électricité et de permettre un recours accru aux énergies renouvelables.