>@To be defined
Construction of a biomass-based combined heat and power plant (CHP) in Lahti, Finland. The plant will provide electricity to the national grid and heat to the municipal heating system ©To be defined

La Banque européenne d'investissement (BEI) a signé ce jour trois nouveaux accords de prêt avec des contreparties en Finlande. Les prêts d'un montant total de presque 400 millions d'EUR serviront à financer des projets dans le domaine des transports urbains et de l'enseignement dans les villes d'Helsinki et d'Espoo ainsi qu'une centrale de cogénération de chaleur et d'électricité dans la ville de Lahti.

Pour soutenir la stratégie municipale en matière d'éducation, un accord de prêt de 140 millions d’EUR a été signé avec la Ville d'Espoo qui verra la construction de quatre nouveaux centres d'enseignement préscolaire et (ou) garderies (dont l'une sera ouverte 24 h sur 24 et 7 jours sur 7) et de trois nouveaux établissements d'enseignement secondaire. Ce programme comporte également l'agrandissement de trois complexes scolaires et la rénovation d'un établissement d'enseignement secondaire et d'un lycée.

Le deuxième accord signé ce jour concerne un prêt-cadre de 180 millions d’EUR destiné à financer le plan d'investissement de la société de transports de la Ville d'Helsinki. Le projet englobera non seulement l'achat de nouvelles voitures pour le tram, mais également le prolongement de lignes de tram existantes et la réfection de l'ensemble du réseau.  Une grande partie du financement sera consacrée aux nouveaux trams « ARTIC », qui sont conçus spécifiquement pour résister aux rigueurs de l'hiver à Helsinki.

Enfin, cet après-midi, un accord de prêt d'une valeur de 75 millions d’EUR a été signé dans le centre de la Finlande avec Lahti Energia, la société régionale de services aux collectivités chargée de l'énergie, en vue du déploiement d'une centrale de cogénération de chaleur et d'électricité alimentée à la biomasse. Il est prévu que cette nouvelle installation remplace l'ancienne centrale au charbon « Kymijärvi I » d'ici 2019 ; elle fonctionnera avec du combustible certifié 100 % renouvelable. La récupération de la condensation que produit le combustible et le recyclage des cendres, réutilisées comme engrais en forêt, réduiront sensiblement les émissions nocives. Pour atteindre les objectifs communs liés au changement climatique, il est crucial de s'appuyer sur l'énergie renouvelable et l'engagement de Lahti y contribue largement.

Selon Jan Vapaavuori, vice-président chargé des opérations de la BEI en Finlande, « les accords signés aujourd'hui sont un bon exemple des domaines dans lesquels la Banque européenne d’investissement peut apporter une valeur ajoutée pour les infrastructures locales, les services et la production d'énergie.  Ces dernières années, la Banque a poursuivi ses investissements en Finlande et elle se réjouit du fait que les citoyens finlandais puissent prochainement apprécier au quotidien les bénéfices tangibles des actions de la BEI. »