>@Lassi Häkkinen / City of Lahti
©Lassi Häkkinen / City of Lahti
  • La BEI signe avec la ville finlandaise de Lahti un prêt de 100 millions d’EUR sur 25 ans, destiné à des travaux de rénovation et à la construction de plusieurs établissements d’enseignement et garderies.
  • Ce financement sera consacré à la modernisation de bâtiments afin d’améliorer la santé et le bien-être des élèves, des enseignants et du personnel, conformément à la réforme du programme scolaire finlandais de 2016.

Les installations scolaires autour de Lahti feront l’objet d’une modernisation d’envergure, en partie grâce à un financement de la Banque européenne d’investissement (BEI). Conformément à la nouvelle vision de l’apprentissage figurant dans la réforme du programme scolaire finlandais de 2016, la Ville de Lahti, dans le sud de la Finlande, est en train de mettre à niveau ses infrastructures éducatives. Un prêt de 100 millions d’EUR de la BEI contribuera à financer la construction et la rénovation en profondeur de bâtiments implantés dans différentes parties de la ville. Le projet comprend plusieurs sous-projets allant de la construction et de la rénovation de garderies et d’établissements d’enseignement au réaménagement et à la modernisation des installations.

Thomas Östros, vice-président de la BEI : « La Finlande a mis en œuvre l’un des projets de refonte scolaire les plus ambitieux d’Europe, démontrant ainsi son engagement à continuer d’améliorer le système éducatif national, d’un niveau déjà élevé. Grâce à ce financement, nous contribuerons à la rénovation et à l’amélioration des installations qui accueilleront l’enseignement destiné à la future génération finlandaise, et nous nous en réjouissons. »

Pekka Timonen, maire de Lahti : « La réussite future de Lahti repose sur l’éducation et les compétences de notre population. Nous avons déjà investi dans l’éducation et, grâce à ce financement de la BEI, nous pouvons aller de l’avant avec nos projets ambitieux de créer un environnement de tout premier ordre pour notre système éducatif. »

Cette modernisation est également rendue nécessaire par les problèmes de qualité de l’air à l’intérieur des installations actuelles, lesquels ont une incidence négative sur les performances des élèves et sur le bien-être des enseignants et du personnel. Pour compléter la mise en place d’environnements pédagogiques sains, sûrs et modernes, les installations seront conçues pour satisfaire à des normes élevées d’efficacité énergétique, ce qui permettra d’atteindre les objectifs fixés par Lahti en tant que Capitale verte de l’Europe 2021. De plus, en fournissant de nouvelles installations modernes, le projet vise à renforcer la résilience des infrastructures d’enseignement aux effets des changements climatiques.