>@Getty Images
©Getty Images
  • Le président de la BEI annonce un don d’urgence de 250 000 EUR de la BEI pour aider l’Inde à faire face au COVID-19
  • La BEI et SBI lancent une initiative de capital-investissement durable de 100 millions d’EUR
  • Appui de 300 millions d’EUR pour les métros de Kanpur et Pune au profit de millions d’usagers

Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement, a annoncé aujourd’hui un don d’urgence de 250 000 EUR sur les fonds propres de la banque de l’UE en réponse à l’escalade de la crise de COVID-19 en Inde. Ce don ira à Unicef Luxembourg, au Comité international de la Croix-Rouge et à Malteser International pour l’acquisition d’équipements vitaux, notamment pour améliorer l’accès à l’oxygène, dont des générateurs et des bombonnes d’oxygène, qui font cruellement défaut sur tout le territoire indien. 

Le don contribuera également à renforcer des services d’urgence clés tels que les ambulances, l’approvisionnement en sang et une ligne d’assistance téléphonique 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et à intensifier les campagnes de communication et de sensibilisation pour lutter contre la désinformation sur l’immunisation contre le COVID-19.

Le président Hoyer a ouvert la cérémonie de signature de trois nouveaux projets d’investissements durables appuyés par la BEI. La banque de l’UE et ses partenaires indiens, State Bank of India (SBI) et le ministère des finances, ont signé des investissements d’un montant de 300 millions d’EUR dans des réseaux de métros urbains à Kanpur et à Pune, ainsi qu’un investissement de 25 millions d’EUR dans NEEV II, un fonds de participation destiné à soutenir les petites et moyennes entreprises indiennes proposant des solutions innovantes en faveur de l’action climatique.

Les signatures se sont déroulées en amont du sommet des dirigeants de l’UE et de l’Inde qui s’est tenu cette semaine au Portugal, avec la participation de Francisco André, secrétaire d’État aux affaires étrangères et à la coopération, dans le cadre de la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne.

Werner Hoyer, président de la BEI : « La Banque européenne d’investissement est aux côtés de l’Inde en ces temps difficiles et notre don est un gage de solidarité et de soutien. La BEI, en tant que banque de l’UE, est prête à renforcer la coopération avec ses partenaires indiens afin de lutter contre la pandémie et de permettre une reprise le plus rapidement possible. Il y a cinq ans, le Premier ministre Modi avait demandé à la BEI d’accélérer le soutien aux investissements à fort impact dans les secteurs des transports durables et du climat sur tout le territoire indien. Les nouveaux accords de ce jour appuieront davantage la transformation de la mobilité urbaine pour des millions d’usagers grâce à la construction de nouveaux réseaux de métro de classe internationale à Kanpur et à Pune. Notre nouvelle coopération avec SBI, par l’intermédiaire du fonds innovant NEEV II, permettra de débloquer 100 millions d’EUR d’investissements durables à l’appui d’entreprises dans toute l’Inde. Comme le souligne la nouvelle étude de la BEI et de l’Alliance solaire internationale sur les investissements solaires hors réseau, visionnaires et ambitieux effectués à long terme par les secteurs public et privé et sur le partage des meilleures pratiques, il est essentiel d’intensifier la relance verte de l’Inde à la suite de la pandémie de COVID-19. »

Francisco André, secrétaire d’État du Portugal aux affaires étrangères et à la coopération : « Je suis honoré d’assister à la signature de ces trois projets importants qui renforcent encore les relations entre l’Union européenne et l’Inde. Ce partenariat entre les deux plus grandes démocraties au monde sera essentiel à la réussite de la relance post-COVID de l’économie mondiale et au succès de l’action internationale en faveur du climat.  La présidence portugaise du Conseil de l’UE a bénéficié d’une excellente coopération avec la BEI. Nous avons travaillé ensemble pour accélérer les investissements verts en Afrique et, aujourd’hui, nous continuons de démontrer la force de frappe de l’équipe d’Europe et d’apporter un soutien tangible aux transports durables et verts et aux investissements innovants dans la transition verte sur tout le territoire indien. »

Ugo Astuto, ambassadeur de l’UE en Inde : « L’action en faveur du climat et de la durabilité environnementale est la principale urgence pour sauver notre planète. Les changements climatiques et la transition écologique seront également des priorités clés lors du prochain sommet des dirigeants de l’UE et de l’Inde. La BEI investit dans des infrastructures durables en Inde depuis plus de 25 ans. Ce dernier financement renforcera encore notre coopération avec l’Inde et aidera le secteur privé à mettre au point des solutions innovantes pour lutter contre les changements climatiques. »

Des transports publics verts, sûrs et fiables pour l’Inde

La Banque européenne d’investissement et le ministère indien des finances ont signé un accord de 300 millions d’EUR pour la construction de nouvelles lignes de métro dans les villes de Kanpur et de Pune. À ce jour, la BEI a investi 2,6 milliards d’EUR dans des réseaux de métro urbains à Bhopal, Kanpur, Pune, Lucknow et Bangalore.

En plus de contribuer à la création d’un réseau de transports publics abordables et accessibles et d’une solution de remplacement fiable face à des rues fortement encombrées, les deux nouveaux réseaux de métros auront pour effet de réduire la pollution et les émissions de gaz à effet de serre et d’améliorer la qualité de l’air à Pune et à Kanpur. En facilitant l’accès de la population au marché local de l’emploi, aux services de santé et à l’éducation, les réseaux de métros appuyés par la BEI auront des répercussions positives sur l’activité économique et la qualité de vie, et renforceront la sécurité et la mobilité socio-économique des femmes.

Les nouveaux financements de la BEI s’appuient sur les progrès réalisés dans le cadre des deux projets qui ont bénéficié d’un financement initial de la BEI approuvé en 2019.

Nouveau partenariat BEI-SBI à l’appui de 100 millions d’EUR d’investissements durables effectués par des entreprises

La BEI et SBI ont signé un accord de coopération visant à soutenir, par l’intermédiaire du nouveau fonds d’investissement NEEV II, 100 millions d’EUR d’investissements effectués par des entreprises indiennes dans les domaines de l’énergie propre, de l’efficacité énergétique, de l’eau et de l’économie circulaire.

Cette initiative sera gérée par SBICAP, une filiale de SBI, et permettra aux entreprises indiennes innovantes et en croissance d’utiliser les fonds propres pour accélérer l’investissement durable et l’action en faveur du climat.

Informations générales

À propos de l’activité de la BEI en Inde

Depuis le début de ses opérations en Inde, en 1993, la Banque européenne d’investissement y a soutenu 26 projets et investi près de 3,3 milliards d’EUR dans les domaines des transports, de l’énergie, de l’agriculture, de la pêche et de la sylviculture, ainsi que dans les petites et moyennes entreprises.

À propos de l’activité de la BEI en Asie

Depuis 25 ans, la Banque européenne d’investissement appuie le développement économique de la région Asie-Pacifique. Les projets qu’elle aide à financer facilitent la vie des populations en permettant, par exemple, la réduction des temps de transport à Bangalore avec une nouvelle ligne de métro et la fourniture d’une énergie moins chère et plus propre à l’ouest du Népal.

En Asie, la BEI affecte ses prêts prioritairement à l’action pour le climat, tous secteurs confondus. Elle s’efforce également d’intégrer l’égalité entre les sexes dans ses projets, afin que femmes, hommes, filles et garçons puissent bénéficier des projets sur un pied d’égalité et de manière équitable.