>@Shutterstock
©Shutterstock
  • Il s’agit du premier financement de la BEI en faveur de la mobilité durable dans les Balkans occidentaux.
  • Un montant de 40 millions d’EUR appuiera des transports plus efficaces, plus propres et plus sûrs à Sarajevo.
  • La BEI a prêté 1,6 milliard d’EUR pour la construction de routes de meilleure qualité en Bosnie-Herzégovine.

Pour soutenir la transition vers des modes de transport plus durables, la Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé un prêt de 40 millions d’EUR en faveur de la reconstruction du réseau de transport urbain dans le canton de Sarajevo. Ce financement, qui bénéficie des conditions les plus avantageuses, permettra de moderniser et d’étendre les réseaux de tramway et de trolleybus en remplaçant les véhicules existants et en construisant de nouvelles lignes et voies de tramway. Ces améliorations contribueront à renforcer sensiblement la sécurité ainsi qu’à réduire les encombrements de la circulation et la pollution atmosphérique dans la capitale de la Bosnie-Herzégovine et dans les communes environnantes.

La mise en place d’un réseau de transports publics plus efficace et plus fiable devrait favoriser le transfert modal des voyageurs des transports individuels vers les transports en commun. L’opération contribuera ainsi à réduire les temps de déplacement, les émissions de gaz à effet de serre, le niveau sonore et le nombre d’accidents de la circulation dans le canton de Sarajevo. En outre, elle concourra à la réalisation de la stratégie de l’UE pour les Balkans occidentaux et des objectifs de la BEI en matière d’action pour le climat dans le domaine des transports durables.

Commentaires de Lilyana Pavlova, vice-présidente de la BEI chargée des opérations dans les Balkans occidentaux : « La crise liée au COVID-19 a contraint la banque de l’UE à se fixer une nouvelle priorité : la relance verte. La mobilité durable est un pas essentiel dans cette direction et nous sommes heureux d’avoir signé le financement de cet important investissement pour la capitale de la Bosnie-Herzégovine. Le projet contribuera à la mise en œuvre de la stratégie de l’UE pour les Balkans occidentaux et au développement d’infrastructures de transport modernes, efficaces et plus propres dans toute la région, au bénéfice tant de la population que de l’environnement. »

Commentaires de Johann Sattler, chef de la délégation de l’UE et représentant spécial de l’UE en Bosnie-Herzégovine : « La mobilité urbaine et les transports publics durables et écologiques figurent en tête des priorités de l’Union européenne. Cette opération permettra d’appuyer le passage à des transports publics plus respectueux de l’environnement et de proposer aux citoyens des solutions plus abordables, plus accessibles, plus saines et plus propres à Sarajevo. À ce titre, elle contribue également à l’effort collectif de réduction de la pollution atmosphérique, une menace majeure pour le climat et la santé des citoyens. »

Vjekoslav Bevanda, ministre des finances et du Trésor de Bosnie-Herzégovine, a expliqué qu’un nouveau contrat important avait été signé en faveur de l’amélioration de la qualité de vie des citoyens du canton de Sarajevo et de la protection de l’environnement. « Il est bien connu que Sarajevo souffre de nombreux problèmes de transport urbain et d’embouteillages, et, par conséquent, de pollution atmosphérique. Rares sont les projets qui aideront à surmonter toutes ces difficultés, mais celui-ci en fait partie. C’est pourquoi nous remercions les représentants de la BEI pour leur soutien en faveur d’un projet de qualité qui revêt une telle importance pour tous les habitants de Sarajevo, mais aussi pour toutes les personnes qui visitent la ville », a déclaré le ministre.

Jusqu’à présent, la BEI a mis 1,6 milliard d’EUR à disposition en vue de la modernisation des infrastructures de transport en Bosnie-Herzégovine, contribuant à de meilleures liaisons entre le pays, la région et l’UE. La majorité des fonds ont été affectés au corridor Vc, qui est l’un des investissements régionaux les plus importants pour la BEI.