>@WBIF
©WBIF
  • Ce montant servira à accélérer les travaux de construction sur le corridor Vc et à stimuler la reprise économique dans le pays
  • La BEI s’est engagée à mobiliser plus d’un milliard d’euros en faveur de l’aménagement du corridor Vc
  • La modernisation des autoroutes améliorera la sécurité routière, la fonctionnalité de la voirie et la mobilité pour 1 500 000 personnes

La Banque européenne d’investissement (BEI) a débloqué 340 millions d’euros pour la construction d’un tronçon de 36 kilomètres entre Poprikuse et Medakovo sur le corridor Vc, infrastructure essentielle pour la connectivité du pays qui bénéficie également d’un soutien sous la forme d’aides non remboursables de l’Union européenne et par la BERD. Cet investissement crée de nouvelles possibilités en matière d'emploi et d'activité commerciale en Bosnie-Herzégovine et contribue à l'intégration régionale.

Grâce à cette allocation de 340 millions d’euros en faveur du corridor Vc, la BEI continue de soutenir cet axe majeur du réseau paneuropéen reliant le port de Ploče en Croatie à la Hongrie via la Bosnie-Herzégovine. À ce jour, la Banque de l’UE a fourni 1 milliard d’euros pour la construction de 155 km d’autoroute le long du corridor en Bosnie-Herzégovine. Ce réseau de transport moderne devrait faciliter les déplacements quotidiens de 1,5 million de personnes, contribuer à la sécurité routière et faciliter la coopération régionale.

Dans le cadre des mesures exceptionnelles adoptées en réponse à la crise de COVID-19, la BEI augmentera son financement pour couvrir 90 % du coût total de la mise en œuvre du projet.

Lilyana Pavlova, vice-présidente de la BEI chargée des Balkans occidentaux : « La BEI apporte un appui soutenu au développement d’une autoroute moderne sur le corridor Vc en Bosnie-Herzégovine. Des routes modernes, plus sûres, et de meilleures liaisons de transport sont essentielles au développement économique, à la fluidité des échanges commerciaux et à la cohésion régionale. De même, elles peuvent largement contribuer à l’attrait de nouveaux investissements étrangers. Cette opération générera de nouvelles possibilités d’emploi et soutiendra la reprise post-COVID-19 en Bosnie-Herzégovine et l’intégration de ce pays dans le marché régional et européen. »

L’ambassadeur Johann Sattler, chef de la délégation de l’UE et représentant spécial de l’UE en Bosnie-Herzégovine, a déclaré : « Je suis heureux qu’un nouveau tronçon du Corridor Vc soit désormais financé grâce aux efforts de la Bosnie-Herzégovine et de la BEI, la banque d’investissement de l’Union européenne. L’investissement de la BEI nous aidera à nous rapprocher de l’objectif visé dans le plan d’investissement économique des Balkans occidentaux, à savoir l’achèvement de 75 % du corridor Vc d’ici 2024. L’Union européenne est le principal donateur du corridor Vc. Elle a alloué dans ce cadre plus de 200 millions d’euros à la construction de 11 tronçons du corridor Vc en Bosnie-Herzégovine, en complément des prêts de la BEI. En conséquence, les citoyens de Bosnie-Herzégovine disposeront de meilleures connexions, non seulement à l’intérieur du pays, mais aussi avec le reste de l’Europe. »

Le ministre des finances de Bosnie-Herzégovine, Vjekoslav Bevanda, a souligné l'importance de cet accord pour son pays, mais aussi son intérêt, pour le pays et la région, en ce qui concerne le développement d’infrastructures modernes, l'amélioration de la sécurité et la capacité des autoroutes. « Chaque projet lié à la construction de l’autoroute sur le corridor Vc revêt une grande importance et chaque kilomètre supplémentaire nous rapproche un peu plus de l’Europe. C’est pourquoi cet accord, outre sa valeur financière, aura un effet positif sur nos citoyens, qui auront accès à 35 kilomètres d’autoroute supplémentaire sur le tronçon Poprikuše-Medakovo », a déclaré le ministre Bevanda.