>@ISA Pharmaceutical
©ISA Pharmaceutical
  • Un financement pour accélérer la mise au point de nouveaux traitements ayant atteint le stade ultime de développement contre les cancers viro-induits mettant en danger la vie du patient
  • Un prêt soutenu par le dispositif InnovFin – Financement européen de l’innovation

La Banque européenne d’investissement et ISA Pharmaceuticals ont signé un accord de prêt de 20 millions d’EUR destiné à appuyer le développement par cette dernière d’un traitement contre les cancers provoqués par le virus du papillome humain de type 16 (VPH-16). Le prêt bénéficie de l’appui du volet Recherche sur les maladies infectieuses du dispositif InnovFin – Financement européen de l’innovation, qui est financé par Horizon 2020, le programme de recherche et d’innovation de l’UE.

L’infection chronique causée par le VPH-16 peut provoquer des cancers du col de l’utérus, de la tête, du cou ainsi que des cancers anogénitaux. Ces cancers peuvent être graves, engager le pronostic vital et ne présentent qu’un faible taux de survie global lorsqu’ils atteignent un stade avancé. Le cancer du col de l’utérus est le deuxième type de cancer le plus répandu chez les femmes âgées de 15 à 44 ans en Europe, le VPH-16 entraînant plus de 35 000 nouveaux cas et 15 000 décès chaque année. Ce virus est également une cause majeure de cancer de l’oropharynx, avec plus de 25 000 nouveaux cas et 12 000 décès chaque année en Europe seulement1.

ISA Pharmaceuticals met au point un nouveau traitement, appelé « ISA101b », qui cible les cancers liés au VPH-16 moyennant une activation spécifique du système immunitaire du patient. Le traitement s’est révélé sûr et exempt d’effets secondaires graves et, employé en complément du traitement habituellement prescrit pour les stades avancés du cancer de la tête, du cou et du col de l’utérus, il a démontré des avantages substantiels pour les patients. ISA101b représente une modalité de traitement innovante et unique en son genre. Utilisé en tant que monothérapie, il se destine à combattre les lésions précancéreuses dues au VPH-16 et, administré en association avec un traitement standard, il lutte contre les tumeurs métastatiques.

« Le produit phare d’ISA a atteint un stade de développement ultime très prometteur. Le prêt de la BEI contribuera à accélérer la réalisation de notre objectif ultime qui consiste à mettre ISA101b à la disposition de tous les patients souffrant d’un cancer induit par le VPH-16, a déclaré Gerben Moolhuizen, PDG d’ISA Pharmaceuticals.

« Je suis très heureux que nous puissions, en tant qu’institution financière, contribuer activement à la lutte contre le cancer et ses causes, et cela grâce au soutien du programme InnovFin de la Commission européenne. Après avoir financé des projets en faveur de la recherche de vaccins contre les virus Ebola et Zika, nous nous réjouissons de participer à ce projet ciblant le virus du papillome humain. Récemment, la BEI a beaucoup accru son soutien à des projets relatifs à l’innovation dans le secteur de la santé et, à nos yeux, le projet ISA s’inscrit dans une démarche fructueuse qui recèle de grands avantages potentiels pour de nombreux patients » a commenté Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI.

Grâce au soutien du volet précité d’Innovfin, la BEI peut fournir un financement stable à long terme assorti de modalités souples concernant le remboursement et le taux d’intérêt, limitant ainsi les sorties de fonds de l’entreprise et lui permettant de se concentrer sur les investissements dans l’innovation et la croissance.

Carlos Moedas, commissaire européen chargé de la recherche, de la science et de l’innovation, a déclaré : « Avec l’allongement de l’espérance de vie, les taux de cancer augmentent partout dans le monde. Alors que l’Europe ne compte que 9 % de la population mondiale, elle représente 23 % de l’ensemble des cas de cancer. C’est pourquoi nous soutenons la mise au point de nouveaux médicaments contre les maladies potentiellement mortelles comme le cancer par l’intermédiaire du programme de recherche et d’innovation de l’UE, Horizon 2020 .»

Informations générales

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’UE. Elle met à disposition des financements à long terme pour des investissements de qualité qui contribuent à la réalisation des grands objectifs de l’UE. Au cours de la seule année 2018, la BEI a prêté quelque 2 milliards d’EUR à l’appui de projets réalisés aux Pays-Bas dans différents secteurs comme la recherche-développement, les transports, les soins de santé et les PME.

Dans le contexte de l’initiative Horizon 2020, le programme-cadre de recherche et d’innovation de l’UE pour 2014-2020, le volet Recherche sur les maladies infectieuses d’InnovFin (« InnovFin Infectious Diseases Finance Facility » ou « IDFF ») offre une gamme de produits financiers allant des instruments de dette standard aux financements de type apports de fonds propres, d’un montant généralement compris entre 7,5 millions d’EUR et 75 millions d’EUR, à des acteurs innovants œuvrant à la mise au point de vaccins, de médicaments ou d’appareils médicaux et de diagnostic innovants, ou à de nouvelles infrastructures de recherche spécialisées dans les maladies infectieuses. Les coûts du projet pourraient inclure les coûts des essais cliniques, la mise en place de la commercialisation comme l’accès au marché, la mise au point de prototypes ou le déploiement industriel de nouveaux équipements, les coûts de R-D préclinique et les besoins en fonds de roulement. Ce dispositif est déployé directement par la BEI.

ISA Pharmaceuticals B.V. est une société spécialisée dans l’immunothérapie développant des immunothérapies de conception rationnelle et entièrement synthétiques contre le cancer et les infections virales chroniques. La société a mis en place une plateforme d’immunothérapie exclusive sur la base du concept SLP® (Synthetic Long Peptide) et de la technologie AMPLIVANT®. Les immunothérapies SLP® visent à tirer pleinement parti des mécanismes de défense de l’organisme et à les orienter vers la lutte contre la maladie.

En décembre 2017, ISA Pharmaceuticals a conclu un accord de collaboration clinique en immuno-oncologie avec Regeneron dans le cadre du développement de son produit phare ISA101b fondé sur le concept SLP®, une immunothérapie ciblant le cancer induit par le virus du papillome humain de type 16 (HPV-16), en combinaison avec cemiplimab-rwlc (Libtayo®). Cemiplimab-rwlc est un anticorps qui cible le récepteur PD-1 (récepteur-1 de mort cellulaire programmée), mis au point par Regeneron et Sanofi. ISA développe un portefeuille diversifié d’immunothérapies fondées sur le concept SLP®, en réponse à des besoins médicaux non satisfaits dans le traitement du cancer et d’infections chroniques, comprenant notamment des traitements sur mesure pour les maladies rares.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site web www.isa-pharma.com.

SLP® et AMPLIVANT® sont des marques déposées en Europe.