Recherche Fr menu ClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la recherche Voir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées
    Online
    5
    jui 2021
    Online

     

    Werner Hoyer, président de la BEI, a participé au sommet de Berlin pour les Balkans occidentaux 2021, qui s’est tenu en ligne le 5 juillet sur le thème « Les sept ans du processus de Berlin : rapprocher les pays de la région – les réalisations et les objectifs actuels et futurs ».

    Les chefs d’État des Balkans occidentaux et de certains pays de l’UE, ainsi que des institutions financières internationales et des organisations régionales qui sont membres du processus, ont assisté au sommet.

    Cette huitième rencontre organisée dans le cadre du processus de Berlin a mis l’accent sur les résultats obtenus à ce jour, sur les efforts nécessaires pour stimuler la connectivité dans la région ainsi que sur les progrès économiques. Elle a permis de faire le point sur les progrès accomplis en matière de respect des engagements ambitieux pris par les partenaires des Balkans occidentaux, notamment le marché commun régional, le programme environnemental et la stratégie numérique, ainsi que le programme de connectivité, et en ce qui concerne le déploiement du plan économique et d’investissement de la Commission européenne.

    Le président Hoyer en a profité pour souligner l’engagement de la BEI envers le processus de Berlin et le rôle de la Banque dans la mise en œuvre du programme de connectivité, ainsi que le financement de 1,7 milliard d’EUR mis à disposition par la BEI pour accélérer la reprise dans la région à la suite de la pandémie de COVID-19 dans le cadre de l’initiative de l’équipe d’Europe. Il a également exprimé le soutien de la BEI à la transition des Balkans occidentaux vers un modèle économique plus écologique, plus numérique et plus durable dans le domaine des infrastructures et du développement du secteur privé. Le président Hoyer a par ailleurs souligné la nécessité de veiller à ce que les investissements stratégiques dans la région soient appuyés par des financements durables.

    Lancé par l’Allemagne en 2014, le processus de Berlin offre une plateforme de haut niveau destinée à favoriser la mise en œuvre de réformes dans les Balkans occidentaux. Outre l’Allemagne, l’Autriche, la Bulgarie, la Croatie, la France, la Grèce, l’Italie, la Slovénie, la Pologne et le Royaume-Uni participent au processus en tant que pays d’accueil et la Commission européenne y apporte son soutien pour faciliter les progrès.

    Le processus prévoit des sommets annuels avec les six partenaires des Balkans occidentaux (AlbanieBosnie-HerzégovineKosovo*, Macédoine du NordMonténégro et Serbie), au niveau des chefs d’État, afin de discuter des progrès et des ambitions dans différents secteurs.

    Cette désignation est sans préjudice des positions sur le statut et est conforme à la résolution 1244/1999 du Conseil de sécurité des Nations unies ainsi qu’à l’avis de la Cour internationale de justice sur la déclaration d’indépendance du Kosovo.

    Discours de Werner Hoyer, président de la BEI, lors du sommet des Balkans occidentaux 2021

    Lire le discours