Un financement de l’UE donne un coup de pouce à l’approvisionnement en eau de la Bosnie-et-Herzégovine : les agriculteurs n’auront plus à irriguer leurs champs au moyen de charrettes tirées par des chevaux

Depuis des années, les habitants de Jajce et de Zvornik, deux municipalités de Bosnie-Herzégovine, devaient faire face à un approvisionnement en eau et une évacuation des eaux usées peu fiables et inefficaces. L’absence d’infrastructures de base d’approvisionnement en eau était particulièrement difficile pour les ménages agricoles des petits villages dépourvus de routes convenables qui devaient néanmoins s’acquitter de la tâche laborieuse de collecter de l’eau au moyen de tracteurs et de charrettes tirées par des chevaux.

La situation va désormais changer grâce à une subvention de 2,1 millions d’euros au titre du Cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux qui complète le financement de la Banque européenne d’investissement. Ces fonds permettront la construction de systèmes d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées afin de fournir de l’eau potable et des services d’assainissement à 93 000 personnes.

« L’approvisionnement en eau était un problème de taille dans notre village et, par le passé, nous devions transporter l’eau nous-mêmes jusqu’à nos foyers et nos fermes deux ou trois fois par semaine », a déclaré Neđo Jović, un agriculteur de Lokanj, un village de la municipalité de Zvornik. « Nous vivons principalement de l’élevage bovin et ce projet revêt une importance capitale pour nous. Avoir accès à de l’eau propre 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, c’est comme gagner la loterie pour moi. »

Répondre à la nécessité de l’approvisionnement en eau

La subvention du Cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux, qui émane de donateurs bilatéraux, aidera également à construire le système d’approvisionnement en eau sur la rive droite du fleuve Vrbas, à réduire les pertes d’eau dans le réseau d’approvisionnement en eau de Resnik dans la municipalité de Jajce, à construire un système d’approvisionnement en eau à Lokanj-Pilica et à bâtir une station de traitement des eaux usées pour Tabanci dans la municipalité de Zvornik.

« La Banque européenne d’investissement met généralement en œuvre des projets qui répondent aux besoins de la population », affirme Vjekoslav Bevanda, ministre des finances et du Trésor de Bosnie-Herzégovine. « Ces fonds contribueront à améliorer sensiblement la qualité de vie des habitants, et c’est là le résultat le plus important de ces projets ».

Ces investissements contribueront également à freiner l’exode rural et encourageront les jeunes à poursuivre la tradition familiale agricole.

>@WBIF
©WBIF

Accès à l’eau pour 50 municipalités

Les programmes d’approvisionnement en eau et d’assainissement ont été lancés en 2008 pour aider 50 municipalités de Bosnie-Herzégovine de petite et moyenne dimensions à mettre en place des services durables d’approvisionnement en eau et d’assainissement. La valeur totale de ces projets s’élève à plus de 215 millions d’euros, dont 110 millions d’euros sous forme de prêts de la Banque européenne d’investissement et 14,4 millions d’euros sous forme de subventions de l’UE, mis à disposition au titre du Cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux de l’UE. Ces projets ont été considérés des initiatives phares dans le cadre du plan économique et d’investissement pour les Balkans occidentaux en raison de leur impact sur l’environnement et la santé publique.

« Nous restons déterminés à réduire la pollution de l’eau et à améliorer l’approvisionnement en eau potable », a déclaré Johann Sattler, ambassadeur de l’UE en Bosnie-Herzégovine. « En décembre 2020, l’Union européenne a affecté 6 millions d’euros de fonds supplémentaires au titre de l’Instrument d’aide de préadhésion afin de soutenir la mise en œuvre de programmes d’approvisionnement en eau et d’assainissement dans l’ensemble du pays. »

Mieux parer aux urgences en matière d’approvisionnement en eau

À ce jour, la Banque européenne d’investissement a investi 240 millions d’euros dans des infrastructures d’approvisionnement en eau et d’assainissement et des systèmes de protection contre les inondations en Bosnie-Herzégovine.

« L’une des priorités de la Banque européenne d’investissement est d’améliorer l’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement pour les habitants des Balkans occidentaux et d’aider la région à se diriger vers des solutions environnementales plus durables », a déclaré Lilyana Pavlova, vice-présidente de la BEI chargée des opérations en Bosnie-Herzégovine. « Cet investissement permettra de renforcer la préparation aux situations d’urgence et aux catastrophes naturelles en assurant des conditions d’assainissement plus sûres et en réduisant la pollution de l’eau. »