En raison de la pandémie de COVID-19, les soins de santé et le développement sont plus que jamais liés. Voici comment lutter contre les pandémies et promouvoir l’accès aux soins dans le monde entier.

Des soins de santé de qualité sont essentiels pour réduire la pauvreté, atteindre les objectifs de développement durable des Nations unies et aider les populations à prospérer. La pandémie de COVID-19 a démontré que l’accès aux soins de santé était insuffisant et inégal dans de nombreux pays, et que le secteur manquait de financements. Or, les insuffisances en matière de soins médicaux nuisent à l’économie, à l’égalité de genre, à la nutrition, à l’environnement et à l’éducation.

 

La Banque européenne d’investissement contribue à lutter contre la pandémie et à promouvoir la santé en apportant un soutien financier considérable aux systèmes de santé publics, aux hôpitaux et aux entreprises de biotechnologie. En outre, elle appuie la recherche-développement dans de nombreux domaines. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la banque de l’UE a mis à disposition près de 60 milliards d’euros pour lutter contre la crise sanitaire et ses conséquences économiques, essentiellement dans des pays à faible revenu situés en dehors de l’Union européenne. Elle a notamment accordé 1 milliard d’euros de financements à l’Institut Pasteur du Sénégal pour l’aider à développer les capacités de production de vaccins contre le COVID-19 en Afrique, ainsi qu’un prêt de 200 millions d’euros pour renforcer le système de santé au Maroc.

La Banque européenne d’investissement travaille en étroite coopération avec la Commission européenne et d’autres institutions afin de créer et de déployer des outils financiers qui favorisent la recherche, soutiennent l’ensemble du secteur des sciences de la vie et améliorent notre état de préparation à la prochaine pandémie.

« La santé demeurera une priorité cruciale pour la BEI et pour la société à l’échelle mondiale après la pandémie », affirme Dana Burduja, économiste principale dans le domaine de la santé à la Banque européenne d’investissement. « Ces deux dernières années, la Banque européenne d’investissement a tiré des enseignements importants, notamment comment aider les sociétés à mieux se préparer aux futures urgences sanitaires, empêcher la propagation de maladies, mieux prendre soin des malades, créer de meilleurs vaccins et traitements, et réagir plus rapidement aux crises. »