corporate_banner_fr

Investir pour la jeunesse

Projets
Priorités
Innovation et compétences
PME et ETI
Infrastructures
Climat et environnement
Action en faveur du climat
La BEI et la COP
Environnement
Zones d’intervention
Union européenne
Pays de l’élargissement
Association européenne de libre-échange
Pays voisins méditerranéens
Optimisation des synergies
Financements et services de conseil
Prêts
Capital-investissement
Services de conseil
Dispositif de soutien de la FEMIP
Comment solliciter un prêt ?
Trust fund
Assistance technique
Opérations sur capitaux à risques
Enveloppe CAMENA pour l'action en faveur du climat
MED 5P
Organisation and staff
FAQ - FEMIP
Pays voisins orientaux de l'UE
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Initiative ALEAC
Fonds fiduciaire
Exemples d'opérations du FFATPO
Cadre institutionnel
Asie centrale
Cadre institutionnel
Coopération avec d'autres institutions et organisations
Mécanismes de financement
Assistance technique et aides non remboursables
La banque de l’UE dans les ACP
Nos priorités dans la région ACP
Besoin d’un prêt ?
Facilité d’investissement
Boost Africa
Nos partenaires
Amérique latine et Asie
Secteurs
Agriculture, alimentation et développement rural
Économie numérique
Education and training
Énergie
Foresterie
Santé et sciences de la vie
Développement régional
Réseaux transeuropéens
Transports
Programme urbain
Global Climate City Challenge
Gestion de l’adduction d’eau et des eaux usées
Les initiatives de la BEI
L’initiative Résilience économique
Investir dans l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation économique des femmes
La BEI dans l’économie circulaire
Investissements envisagés
Projets récemment approuvés
Investissements envisagés
Investissements envisagés
Investissement envisagés - notes explicatives
Projets financés
Investissements financés
Investissements envisagés
Liste des projets au titre du FEIS
Le cycle des projets
Solliciter un prêt
Instruction des projets
Passation des marchés
Suivi
Évaluation des opérations
Procédure et méthodologie
Le blog

Investir pour la jeunesse

    •  Afficher en:
    • de
    • en
    • fr
  • Disponible en: de en fr

Le chômage des jeunes représente l'un des plus grands défis pour l'Europe. Sans la mise en place rapide de mesures destinées à faire des jeunes à la recherche d'un emploi une main-d'œuvre compétente et expérimentée, la viabilité de l'Europe en tant que marché innovant et compétitif est menacée. Un problème aussi exceptionnel appelle une réponse cohérente et coordonnée.

La BEI s'appuie sur sa longue expérience et sur son savoir-faire dans le financement des petites et moyennes entreprises (PME) mais aussi du secteur de l'éducation en Europe, et déploie des efforts constants pour stimuler les perspectives d'emploi et le renforcement des compétences des jeunes en Europe. 

D’après l’enquête de la BEI sur l’emploi chez les jeunes réalisée en 2014, entre 2013, année de son lancement, et la fin de 2014, le mécanisme « Investir pour la jeunesse » a permis de soutenir quelque 800 000 jeunes sur le plan de l’emploi. En outre, les résultats de cette enquête indiquent qu'au cours de cette période, 26 000 nouveaux emplois pour les jeunes n'auraient pas été créés sans l'aide de la BEI.  

Démarche de la Banque

Améliorer les performances des jeunes générations sur le marché du travail est précisément l'objectif que le Groupe BEI s'efforce d'atteindre au moyen de son programme « Compétences et emplois – Investir pour la jeunesse ». Cette initiative a été lancée à la mi-2013 lorsque le Conseil européen a demandé à la Banque de contribuer aux efforts déployés par l'UE pour soutenir l'emploi des jeunes.

Le programme Compétences et emplois – Investir pour la jeunesse complète l'initiative Emploi des jeunes de l'UE, ainsi qu'une multitude de projets nationaux et régionaux élaborés au niveau des États membres de l'UE. Son objectif est double :

  • stimuler « l'emploi des jeunes » sur tout le territoire de l'UE en facilitant l'accès des PME et des ETI aux financements ;
  • renforcer l'employabilité des jeunes grâce à des « investissements dans les compétences » ciblant des projets dans les domaines de l'enseignement général, de la formation professionnelle et des prêts aux étudiants.

Ce programme entend viser un large éventail de projets et de sociétés, dans les secteurs tant public que privé. De même, il stimulera les plans d'emploi des jeunes promus par le secteur public, comprenant en particulier des investissements dans des établissements d'enseignement, la couverture des dépenses opérationnelles liées à la formation professionnelle, des dispositifs de prêts étudiants et des initiatives en faveur de la mobilité des jeunes actifs.

Si les 28 États membres de l'UE peuvent tous prétendre à un soutien à ce titre, le programme ciblera des projets situés dans des régions où le taux de chômage des jeunes est supérieur à 25 % et dans des zones où les besoins en investissements en faveur de l'éducation sont particulièrement importants, notamment en France, en Espagne et au Royaume-Uni.

Créer des emplois pour les jeunes en Pologne

Le premier prêt accordé au titre du volet « Compétences et emplois – Investir pour la jeunesse » avait pour cadre la Pologne : le montant de 50 millions d'EUR prêté à Europejski Fundusz Leasingowy S.A. porte déjà ses fruits sous la forme de dizaines de nouveaux emplois s'adressant spécialement à la jeunesse polonaise.

Des investissements dans la jeunesse pour améliorer les perspectives d'emploi en Espagne

L'un des premiers prêts de la BEI en faveur de la jeunesse se concrétise maintenant en Espagne et ouvre la voie à des dispositifs semblables partout en Europe, où les emplois destinés aux jeunes font cruellement défaut. D'un montant de 200 millions d'EUR, il est destiné à soutenir des étudiants, de jeunes entrepreneurs et des universités dans le but d'améliorer les compétences et les perspectives d'emploi.




Produits

Pour combattre le chômage des jeunes, la BEI dispose de toute une gamme de produits à l'appui des investissements privés et publics, qui offrent flexibilité, savoir-faire et créativité. La BEI va proposer ses principaux produits financiers existants pour soutenir le programme « Compétences et emplois » et elle s'emploiera à élaborer des instruments de financement de nature à promouvoir l'investissement dans ce secteur. Des entités publiques mais aussi privées, dont les projets répondent à certains critères, peuvent demander un financement au titre de cette initiative, tout comme des intermédiaires financiers aptes à soutenir les PME. Le concours de la BEI permet de financer 50 % au maximum du coût total d'un projet, ou bien le portefeuille de prêts accordés à des PME et des ETI bénéficiaires d'un financement par l'intermédiaire d'une banque partenaire de la BEI. À titre exceptionnel, la part de financement assumée par la Banque, pour les projets situés dans des régions répondant aux critères de la Garantie pour la jeunesse, est passée à 75 %.




 Imprimer