>@EIB/To be defined
The President of the European Investment Bank (EIB), Werner Hoyer, attended the conference “Europe: Next Steps” organised by the Berggruen Institute on Governance in Paris on 28 May. ©EIB/To be defined

Werner Hoyer, le président de la Banque européenne d'investissement (BEI), a assisté à la conférence « Europe : les prochaines étapes », organisée le 28 mai à Paris par l'Institut Berggruen sur la gouvernance.

Au cours d'un débat d'experts intitulé « Initiatives de croissance pour l'Europe », le président a déclaré que la BEI augmentera sensiblement ses activités de prêt durant la période 2013-2015 afin de soutenir la croissance et l'emploi en Europe. Il a souligné que la lutte contre le chômage des jeunes est une priorité majeure de la Banque qui conçoit actuellement de nouveaux produits financiers sur mesure pour inciter les entreprises à recruter des jeunes et à les insérer dans des programmes de formation professionnelle.

M. Hoyer a également affirmé sans équivoque que la BEI n'est pas la panacée. En revanche, l'Europe a besoin d'une stratégie concertée émanant de l'ensemble des institutions compétentes de l'UE, des États membres et du secteur privé. Les initiatives, telles que cette conférence organisée à Paris et le sommet sur l'emploi prévu par la chancelière allemande Angela Merkel au début du mois de juillet, constituent des étapes importantes pour parvenir à une réponse commune efficace de l'Europe.

Parmi les autres intervenants dans le débat, figuraient également les ministres allemand et français des finances, Wolfgang Schäuble et Pierre Moscovici, les ministres allemand et français du travail, de l'emploi et des affaires sociales, Ursula von der Leyen et Michel Sapin, ainsi que le ministre italien de l'industrie et des politiques sociales, Enrico Giovannini. François Hollande, le président de la République française, a prononcé le discours d'ouverture de la réunion qui s'est tenue à la mairie de Paris.