>@Imedia/EIB
Mr Janez Potočnik, European Commissioner and Mr Werner Hoyer, President of the EIB ©Imedia/EIB

Le 18 juin dernier, Janez Potočnik, le commissaire européen chargé de l'environnement, est venu au siège de la Banque européenne d'investissement pour aborder les thèmes de l'efficacité des ressources, des infrastructures vertes et de l'éco-innovation avec le président, Werner Hoyer.

Dans le contexte du cadre financier pluriannuel 2014-2020, M. Potočnik a souligné l’importance de la Banque pour le financement de projets liés à l’efficacité des ressources et aux technologies vertes, ainsi que pour l’élaboration d’instruments financiers innovants à l’appui d’objectifs généraux.

Il s'est réjoui de la collaboration très active entre la BEI et les services de la Commission, en particulier dans le secteur de l'eau.

M. Hoyer a déclaré que la BEI est résolue à faire respecter ses normes environnementales et qu'elle partage l'objectif commun consistant à maximiser la croissance et l'emploi, àfavoriser la reprise durable de l'économie européenne et à appuyer la protection et l'utilisation durable de l'environnement naturel.

En outre, dans les prochaines années, le Fonds européen d'investissement entend accélérer ses activités en faveur des PME du secteur de l'éco-innovation.

MM. Potočnik et Hoyer ont convenu que la Commission et la BEI pouvaient étendre leur collaboration à d'autres instruments, tels que le mécanisme de financement du capital naturel (CNFF), principalement axé sur les projets liés aux sols, à la terre et à la foresterie, et le partenariat européen d'innovation concernant l'eau.

Fortes de leur collaboration, la Banque et la Commission européenne sont en mesure d'émettre un signal puissant concernant la lutte contre les changements climatiques, le financement d'infrastructures vertes, la gestion du capital naturel et des ressources et la protection de la biodiversité et des écosystèmes.

Tandis que l'emploi et la croissance doivent rester des priorités immédiates, cette dernière devra, dès sa reprise, refléter les défis environnementaux à long terme qu'il reste à relever, notamment en matière de croissance verte.