>@EIB/To be defined
Klaus Zimmermann (centre) and Elias Papaioannou (third right) were the inaugural winners of the EIB prize. ©EIB/To be defined

Le prix européen BEI a été décerné par Werner Hoyer, le président de la Banque et le professeur Christopher A. Pissarides, prix Nobel d'économie 2010 et président du jury. Lancé cette année par l'institut BEI, le prix européen BEI est une récompense créée pour reconnaître et stimuler l’excellence dans la recherche économique et sociale et pour promouvoir la mise en œuvre et la diffusion de ses résultats.

Il sera décerné chaque année et consiste en une « Récompense pour contribution exceptionnelle » de 40 000 EUR et un « Prix du jeune économiste » de 25 000 EUR. Le premier prix européen BEI a été décerné à deux candidats, en reconnaissance des recherches qu'ils ont menées sur le thème de cette première édition : « La croissance, l'emploi et la convergence, application à l'Union européenne ». Cette année, la « Récompense pour contribution exceptionnelle » a été remise au professeur Klaus F. Zimmermann de l'université de Bonn, par ailleurs directeur de l'Institut de l'étude du travail (IZA). Le professeur Elias Papaioannou, de la London Business School, a reçu le « Prix du jeune économiste 2013 ».

« La BEI s'engage à soutenir la cohésion économique et sociale, la convergence, la croissance et l'emploi en accordant des prêts au service des politiques de l'Union. Je suis donc particulièrement heureux de remettre le Prix européen BEI aux professeurs Zimmermann et Papaioannou qui, par leur engagement fort et leurs recherches sur la croissance et l'emploi, ont contribué de manière exceptionnelle aux efforts visant à faire progresser la politique économique de l'Europe. Alors que l'Europe s'efforce, laborieusement, de retrouver la voie de la reprise et de mettre en place des stratégies permettant d'éviter des crises futures, la BEI se réjouit de toutes les initiatives importantes, telles que les travaux des professeurs Zimmermann et Papaioannou, qui favorisent l'émergence d'une Europe meilleure, plus stable sur le plan financier. Je vous remercie », a déclaré Werner Hoyer, le président de la BEI, en s'adressant aux deux lauréats lors de la cérémonie de remise des prix qui s'est tenue au Centre des sciences Copernic à Varsovie.

À cette occasion, le professeur Zimmermann a donné une conférence sur le défi que représente la mobilité en matière de croissance et d'intégration en Europe. Le professeur Papaioannou a traité de la réglementation financière, de l'intégration bancaire et de la synchronisation du cycle économique.