>@EIB/EIB
The European Investment Bank (EIB) has joined the Global Infrastructure Facility (GIF) as a technical partner. ©EIB/EIB

La Banque européenne d’investissement (BEI) devient partenaire technique dans le cadre du Mécanisme mondial de financement des infrastructures (Global Infrastructure Facility – GIF). Le GIF est une plateforme à donateurs multiples créée par le Groupe de la Banque mondiale afin de combler le déficit d’investissement dans les infrastructures à l’échelle mondiale en mobilisant des capitaux auprès du secteur privé et d’investisseurs institutionnels à l’appui de projets d’infrastructures complexes.

« Pour atteindre les objectifs de développement durable, il est impératif de mobiliser des investissements privés et d’autres sources institutionnelles, mais cela ne suffit pas », a déclaré Vazil Hudák, vice-président de la BEI, lors de la cérémonie de signature de l’accord, qui s’est tenue au siège de la Banque mondiale à Washington DC le mercredi 20 avril 2017. « Nous savons tous que l’assistance technique destinée à soutenir la préparation des projets et à renforcer les capacités est essentielle pour la constitution d’une réserve de projets d’infrastructures solides, durables et économiquement viables. »

Un exemple concret de collaboration entre les BMD

La BEI et d’autres banques multilatérales de développement (BMD) avaient déjà signé un accord de coopération en 2014 dans le but final de rejoindre le GIF. « La BEI soutient le Mécanisme mondial de financement des infrastructures depuis sa création. Nous sommes ravis d’avoir assisté et contribué de manière informelle à l’élaboration et à la mise en œuvre de ce mécanisme », a affirmé le vice-président Hudák. Le GIF a démarré ses activités en 2015 avec une capitalisation initiale de 100 millions d’USD.

En tant que partenaire technique, la banque de l’UE entend renforcer sa coopération avec d’autres BMD afin de soutenir de grands projets d’infrastructures en y apportant son savoir-faire et ses compétences. « Nous ferons tout notre possible pour rechercher, dans notre portefeuille, de nouveaux projets susceptibles de bénéficier de ce mécanisme et trouver d’autres moyens de travailler aux côtés de nos partenaires techniques », a ajouté Vazil Hudák.

Joaquim Levy, directeur financier du Groupe de la Banque mondiale, a pour sa part déclaré : « Le Mécanisme mondial de financement des infrastructures se félicite vivement de l’arrivée d’un membre aussi important que la Banque européenne d’investissement. Pour mettre en place des infrastructures durables, il est particulièrement important de pouvoir compter sur un large éventail de partenaires techniques très solides. »

Vous voulez en savoir plus sur le GIF ?