>@DPG media
©DPG media
  • 3,8 milliards d’EUR pour l’aménagement urbain, les transports durables et le logement social
  • 2,3 milliards d’EUR pour l’action climatique, l’eau et les énergies renouvelables
  • 1,9 milliard d’EUR pour le financement des entreprises et la résilience économique face au COVID-19
  • 1,2 milliard d’EUR pour la santé et l’éducation

Le Conseil d’administration de la Banque européenne d’investissement (BEI) a approuvé ce jour de nouveaux financements d’un montant de 9,2 milliards d’EUR pour 34 projets visant à accélérer l’aménagement urbain, à mettre en œuvre des mesures d’action pour le climat, à améliorer la santé et l’éducation et à mobiliser l’investissement du secteur privé en Europe et dans le monde.

« La COP26 de Glasgow a montré combien il importe d’accroître les investissements consacrés à la réduction des émissions et à l’adaptation aux changements climatiques. Le Groupe BEI continuera de jouer un rôle de premier plan dans cet effort mondial. Le nouveau soutien de la BEI en faveur d’investissements locaux porteurs de transformations, avalisé ce jour, contribuera à éviter le chaos climatique et à améliorer la qualité de l’air, la salubrité de l’eau et la santé des populations. De plus, le renforcement de l’engagement de la banque de l’UE à l’égard de la transparence établira une nouvelle norme pour la communication d’informations sur les émissions », a déclaré Werner Hoyer, président de la BEI.

Le Conseil d’administration a adopté une nouvelle politique de transparence pour le Groupe BEI, qui comporte un engagement à rendre publiques toutes les informations relatives aux émissions dans l’environnement.

3,8 milliards d’EUR pour l’aménagement urbain, les transports et le logement social

Des millions de personnes vivant dans des villes, grandes ou petites, de toute l’Europe bénéficieront du concours de la BEI à la rénovation urbaine durable et à des investissements à grande échelle dans le logement social.

Les projets soutenus concerneront notamment les initiatives en matière d’action pour le climat des municipalités de Bologne et de Pescara en Italie, la réhabilitation de bâtiments publics et de parcs à Szczecin en Pologne, l’aménagement urbain durable à Oradea en Roumanie et un nouveau programme national d’investissements urbains en Slovénie.

La BEI a approuvé l’octroi de 1,1 milliard d’EUR pour appuyer des investissements à grande échelle visant à réduire les factures énergétiques et les émissions grâce à l’amélioration de l’efficacité énergétique de logements sociaux en Wallonie. Ces fonds iront également à la reconstruction de berges et d’infrastructures de protection contre les crues détruites lors des inondations de juillet 2021.

Le Conseil d’administration a donné son feu vert à un financement de 1 milliard d’EUR pour la rénovation énergétique à grande échelle de logements sociaux dans toute la France, de même qu’à un soutien à une nouvelle initiative nationale de construction de logements sociaux et intermédiaires en Irlande.

Les usagers des transports publics en Espagne, en Ukraine et en Égypte bénéficieront de l’appui de la BEI à l’agrandissement de deux gares ferroviaires nationales à Madrid, au financement de tramways électriques, de trolleybus et de métros à Kiev et à la mise à niveau d’une desserte ferroviaire clé de 119 km au Caire.

2,3 milliards d’EUR pour l’action climatique, les transports propres et les énergies renouvelables

La BEI a validé le financement de nouvelles mesures destinées à permettre une utilisation plus efficace de l’eau dans la vallée du Jourdain et à mieux protéger les populations contre les inondations par la construction de réservoirs temporaires destinés à stocker les eaux de pointe de crue de la Tisza en Hongrie.

Elle a également décidé de soutenir de nouveaux investissements à grande échelle dans le secteur des eaux usées à Brescia, en Italie, et à Bucarest, en Roumanie.

Les nouveaux financements de la BEI en faveur d’investissements dans l’énergie et les réseaux énergétiques en Hongrie, en Pologne, en France et en Tunisie, ainsi que dans toute l’Amérique latine, portent également sur le déploiement de réseaux intelligents, l’accélération de la transition énergétique et l’intensification de la production d’énergie renouvelable.

1,9 milliard d’EUR pour le financement des entreprises et la résilience économique face au COVID-19

Dans le cadre de l’aide mondiale que la BEI apporte au renforcement de la résilience économique face à la pandémie de COVID-19, le Conseil d’administration a approuvé de nouveaux financements d’entreprises ayant vocation à accroître le crédit-bail à long terme pour les secteurs les plus exposés à la pandémie en Italie, le crédit-bail pour les investissements contribuant à l’action en faveur du climat en Pologne et les financements ciblant les petites entreprises en France et en Italie.

1,2 milliard d’EUR pour la santé et l’éducation

Par ailleurs, le Conseil d’administration de la BEI a donné son aval à de nouveaux financements qui renforceront la santé publique et l’éducation dans toute l’Europe.

Il s’agit notamment de soutenir la construction de nouveaux hôpitaux à Liberec en Tchéquie et à Hämeenlinna en Finlande, ainsi que la création d’un nouveau dispositif de financement visant à favoriser la mise en place de pharmacies et de services de santé locaux et la modernisation d’écoles secondaires dans toute la France.

Vue d’ensemble des projets approuvés par le Conseil d’administration de la BEI