>@2021, Graz Tram Credit_Helge Sommer
©2021, Graz Tram Credit_Helge Sommer
  • 3,8 milliards d’EUR pour le secteur privé, l’innovation des grandes entreprises et le financement des petites entreprises
  • 2,4 milliards d’EUR pour les énergies renouvelables et les réseaux énergétiques
  • 2 milliards d’EUR pour l’éducation, la santé, le logement social et l’aménagement urbain
  • 796 millions d’EUR pour les transports durables
  • Les financements de la BEI en faveur de la santé, des vaccins et de la résilience économique dans le contexte de la pandémie de COVID-19 atteignent 62 milliards d’EUR

La Banque européenne d’investissement (BEI) a approuvé ce jour de nouveaux financements pour un montant total de 10,2 milliards d’EUR afin de soutenir les investissements des entreprises et renforcer la résilience économique face à la crise sanitaire, accélérer la transition vers l’énergie verte, développer les transports durables et améliorer la santé, l’éducation, le logement social et l’aménagement urbain.

« La pandémie de COVID-19 n’est pas encore terminée, et les conséquences économiques continuent de se faire sentir partout dans le monde. Dans le même temps, les inondations qui ont frappé l’Europe centrale viennent nous rappeler avec violence que l’adaptation aux effets des changements climatiques est également un défi de plus en plus urgent pour l’Europe. Mes pensées et celles de mes collègues vont aux victimes, à leurs familles et aux communautés touchées par cette dernière catastrophe naturelle. La BEI se tient prête à soutenir les efforts de reconstruction et de relance », a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement.

Le Conseil d’administration de la BEI, réuni ce jour à Luxembourg, a approuvé de nouveaux financements pour soutenir des investissements à fort impact en Europe et dans le monde entier.

3,8 milliards d’EUR pour renforcer la reprise post-pandémie ainsi que la RDI dans les grandes entreprises

La BEI a approuvé de nouveaux dispositifs de financements locaux pour soutenir les investissements des entreprises les plus touchées par la pandémie de COVID-19 avec des partenaires bancaires en Belgique, au Danemark, en Espagne, en Finlande, en France, en Irlande, en Italie, au Luxembourg, au Monténégro, aux Pays-Bas, au Portugal et en Suède.

La Banque fournira également des financements directs pour renforcer l’innovation des grandes entreprises dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la sécurité numérique, de la recherche-développement s'agissant des semi-conducteurs et des dispositifs médicaux, ainsi que pour une production de papier et de céramique plus économe en énergie.

De nouveaux financements de la BEI aideront à débloquer des investissements du secteur privé grâce à des dispositifs ciblés de financement-relais, de crédit-bail et d’appui à l’économie circulaire et à la durabilité.

2,4 milliards d’EUR pour les énergies renouvelables et les réseaux énergétiques propres

La BEI a également approuvé des prêts pour de nouveaux projets visant à renforcer l’énergie éolienne dans toute l’Autriche, à accroître la production d’énergie d’origine solaire en Espagne et à améliorer le chauffage urbain en France et en Lituanie.

Le Conseil d’administration a en outre décidé d’appuyer des projets de modernisation des réseaux énergétiques en Tchéquie, aux Pays-Bas et entre la Macédoine du Nord et la Grèce, qui sont essentiels pour l’accélération de la transition verte et l’abandon des combustibles fossiles.

2 milliards d’EUR pour l’éducation, la santé, le logement social et l’aménagement urbain

Les chercheurs et les étudiants de l’Université de Stockholm et de l’Institut royal suédois de technologie, ainsi que ceux de l’Académie polonaise des sciences et du Centre national polonais pour la science pourront travailler dans de nouveaux laboratoires et de nouvelles installations d’enseignement grâce au concours apporté par la BEI à un nouvel investissement dans l’éducation approuvé aujourd’hui.

La Banque a aussi confirmé son soutien pour des investissements concernant des hôpitaux à Gênes (Italie), à Vaasa (Finlande) et à Cluj (Roumanie), ainsi que pour des pharmacies et des services médicaux dans des régions françaises insuffisamment desservies.

En Allemagne et en Amérique latine, des familles bénéficieront d’un logement de meilleure qualité grâce au concours de la BEI en faveur de logements sociaux et intermédiaires à Erlangen, en Bavière, et de logements économes en énergie en Colombie et au Pérou.

Le Conseil d’administration a par ailleurs donné son feu vert pour des investissements visant à améliorer les services municipaux et l’aménagement urbain dans la ville de Jurmala, en Lettonie, et dans les régions polonaises de Silésie et de Basse-Silésie, ainsi que pour une nouvelle initiative de modernisation d’installations sportives publiques dans toute la France.

796 millions d’EUR pour les transports durables

La BEI a accepté de financer la modernisation des tramways à Sofia, la capitale bulgare, et dans la ville allemande de Magdebourg, ainsi que des autobus à émission nulle et un nouveau réseau cyclable dans la ville autrichienne de Graz, ou encore l'amélioration de l’accès au port croate de Rijeka.

Des travaux de mise à niveau technique de la ligne ferroviaire Plovdiv – Burgas, un axe ferroviaire transeuropéen clé, et de liaisons autoroutières dans le nord de l’Italie, bénéficieront également de fonds mis à disposition par la BEI.

62 milliards d’EUR pour la riposte face à la pandémie de COVID-19 et 125 milliards d’EUR mobilisés par l’intermédiaire du Fonds de garantie européen

Depuis le début de la pandémie, la BEI a approuvé plus de 62 milliards d’EUR de nouveaux financements pour soutenir les investissements dans la santé, l’acquisition de vaccins et la résilience économique en Europe et dans le monde entier.

Grâce aux 16 milliards d’EUR approuvés à ce jour au titre du Fonds de garantie européen – une structure dédiée mise en place par le Groupe BEI et les États membres de l’UE dans les semaines qui ont suivi la déclaration de l’état de pandémie – 125 milliards d’EUR de nouveaux investissements ont pu être mobilisés pour soutenir les entreprises les plus touchées par la crise du coronavirus.

Vue d’ensemble des projets approuvés par le Conseil d’administration de la BEI

Informations détaillées sur le Fonds de garantie paneuropéen