>@CD CARGO
©CD CARGO
  • Financement de 50 locomotives électriques et de 140 wagons intermodaux de fret
  • Modernisation de 310 locomotives par l’installation du système européen de gestion du trafic ferroviaire
  • Soutien aux transports durables et à la cohésion en République tchèque

La Banque européenne d’investissement a signé un prêt de 3,43 milliards de couronnes tchèques (soit 130 millions d’euros) avec CD Cargo, le plus important prestataire de transport ferroviaire tchèque, pour soutenir l’acquisition de nouvelles locomotives électriques et le remplacement de matériel roulant obsolète. CD Cargo est une filiale de České dráhy, la société nationale de chemins de fer pour le transport de voyageurs détenue à part entière par la République tchèque.

Le nouveau prêt de la BEI soutiendra CD Cargo dans son ambitieux plan de développement du transport intermodal, qui vise à répondre à la croissance du marché et à mettre sa flotte en conformité par rapport aux exigences européennes en matière d’interopérabilité. Le projet comprend l’acquisition de 50 locomotives électriques et de 140 wagons intermodaux de fret ainsi que la modernisation d’environ 310 locomotives plus anciennes qui disposeront désormais du système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS).

Lilyana Pavlova, vice-présidente de la BEI : « Notre partenariat avec CD Cargo améliorera la capacité, la sécurité et la qualité des services de fret en République tchèque, notamment grâce à l’utilisation de systèmes modernes de contrôle et de signalisation. Ce projet, qui favorisera le passage du transport routier au transport ferroviaire, aura un impact positif sur l’environnement et contribuera ainsi à soutenir la transition de la République tchèque vers une économie à faible intensité de carbone, conformément aux objectifs de la Feuille de route du Groupe BEI dans son rôle de banque du climat récemment approuvée par la BEI et de la politique des transports de la République tchèque. »

« Nous sommes très heureux de signer ce tout premier accord avec la BEI. La signature intervient à la suite d’un long processus qui a permis à la banque de l’UE de mieux connaître notre entreprise et d’évaluer positivement son potentiel de croissance. Grâce au prêt à long terme de la BEI et à ses conditions particulières et favorables, ČD Cargo pourra investir dans son avenir et envisager une croissance durable », a déclaré Tomáš Tóth, président du conseil d’administration de ČD Cargo, a.s.

Les investissements liés au système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS) pourraient être complétés par un volet « subvention » du mécanisme de panachage des ressources en faveur des transports au titre du MIE, destiné à promouvoir des projets contribuant à la durabilité environnementale et à l’efficacité du secteur des transports en Europe. Ce mécanisme est mis en œuvre par le biais d’un cadre de coopération entre la Commission européenne et des partenaires tels que la BEI. Les actifs achetés dans le cadre de ce projet seront en partie utilisés dans les régions relevant de l’objectif de convergence de la République tchèque et, de manière plus large, sur le réseau transeuropéen de transport (RTE-T). 

À propos de CD CARGO

La société ČD Cargo, a.s. a été créée en tant que filiale de České dráhy, a.s. le 1er décembre 2007. Elle prend en charge le transport d’un large éventail de marchandises allant des matières premières aux produits à forte valeur ajoutée, le transport de conteneurs et d’envois exceptionnels, la location de wagons ferroviaires, les services de voies d’évitement et d’autres services de transport. Avec un volume annuel de transport de marchandises d’environ 65 millions de tonnes, elle compte parmi les plus grands transporteurs ferroviaires des États membres de l’UE. Elle fournit des services à des clients dans un millier d’endroits en République tchèque mais également dans toute l’Europe par l’intermédiaire de succursales et de filiales. Pour assurer l’exploitation des trains de marchandises, ČD Cargo, a. s. dispose d’environ 900 locomotives – électriques et diesel.