>@Gabriela Clare Marino/Unsplash
©Gabriela Clare Marino/Unsplash
  • La BEI et le FEI accordent à Luminor Bank AS une garantie visant l’octroi de nouveaux prêts aux PME et aux ETI dans les États baltes.
  • L’opération de titrisation synthétique en faveur de Luminor fait partie de la réponse du Groupe BEI à la pandémie de COVID-19 annoncée en mars, et qui est destinée à aider les entreprises à surmonter la crise actuelle.
  • Une partie de l’opération bénéficie de l’appui du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), pilier central du Plan d’investissement pour l’Europe de la Commission européenne.

Composé de la Banque européenne d’investissement (BEI) et du Fonds européen d’investissement (FEI), le Groupe BEI accorde à Luminor AS une garantie visant à faciliter l’octroi de nouveaux prêts aux entreprises établies dans les trois États baltes. Le dispositif a pour but d’atténuer les effets de la pandémie de COVID-19 sur les économies baltes. Dans le cadre d’une opération de titrisation synthétique – la toute première du genre dans les pays baltes – entre Luminor et le Groupe BEI (avec le soutien du Plan d’investissement pour l’Europe), Luminor mettra de nouveaux prêts à disposition des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises de taille intermédiaire (ETI) dans le contexte économique éprouvant que nous connaissons. La structure de garantie permet de soutenir au moins 660 millions d’EUR de prêts et de contrats de crédit-bail supplémentaires à l’appui des PME et des ETI dans les trois pays baltes.

Erkki Raasuke, PDG de Luminor : « Nous nous réjouissons de collaborer avec le Groupe BEI afin de renforcer la disponibilité des financements pour les PME baltes et les clients ayant recours au crédit-bail. Premier en son genre dans les pays baltes, ce mécanisme soutiendra les entreprises sur le long terme et témoigne de notre attachement à l’excellence et à l’innovation dans le domaine du prêt. »

Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne : « Je me félicite de constater que, grâce à la garantie du Plan d’investissement pour l’Europe, le Groupe BEI et la banque Luminor unissent leurs forces pour mettre au moins 660 millions d’EUR de prêts supplémentaires à la disposition principalement de PME et d’ETI en Lettonie, en Estonie et en Lituanie. Les banques sont essentielles à la relance de l’Europe. Elles préservent le financement de l’économie en fournissant des liquidités aux ménages et aux entreprises, et notamment aux PME, épine dorsale de notre économie. En ces temps difficiles, l’Union européenne continuera d’aider les entreprises à traverser la crise et contribuera à une amorce appropriée de la reprise économique. »

Thomas Östros, vice-président de la BEI : « Le Groupe BEI s’est engagé à soutenir les entreprises européennes dès les premiers signes du ralentissement économique, et nous nous réjouissons de voir que ce soutien est désormais disponible sous une forme renforcée dans les trois États baltes. Les répercussions économiques de la crise du coronavirus se font sentir dans toute l’Union européenne, et les PME en particulier figurent parmi les entreprises les plus durement touchées. La BEI et le FEI mettent à disposition un volume de financement aussi important que possible afin d’aider les entreprises à rester à flot. »

Alain Godard, directeur général du FEI : « L’objectif principal de cette opération est d’améliorer l’accès des PME et des ETI aux financements pendant la pandémie. En prenant en charge une partie de ses actifs pondérés en fonction des risques, nous donnons à Luminor la possibilité de prêter davantage aux entreprises baltes. Nous espérons que l’opération enverra un signal fort à d’autres intermédiaires financiers dans la région, en montrant les possibilités offertes par les institutions financières européennes. »

Une tranche de premières pertes du portefeuille titrisé restera à la charge de Luminor, le FEI garantissant la tranche de premier rang, laquelle sera en partie couverte par une contre-garantie de la BEI. Une garantie supplémentaire de la BEI couvrant la tranche mezzanine bénéficiera de l’appui partiel du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), pilier central du Plan d’investissement pour l’Europe de la Commission européenne.

Nordea a joué auprès de Luminor le rôle de conseiller unique en structuration dans le cadre de l’opération.

Luminor se classe au troisième rang des prestataires de services financiers des pays baltes, fournissant des services bancaires et financiers visant à favoriser la prospérité des particuliers et le développement des entreprises et des institutions (ou des clients) en Estonie, Lettonie et Lituanie, ses marchés d’origine.