>@EIB
©EIB
  • La BEI va accorder 25 millions d’EUR supplémentaires et ainsi porter à 75 millions d’EUR le montant total de la ligne de crédit existante accordée à Bank of Georgia afin de soutenir le redressement des PME géorgiennes confrontées à la pandémie ; la couverture du prêt sera élargie aux entreprises de taille intermédiaire (ETI).
  • L’opération, qui s’inscrit dans le cadre de la réponse de Team Europe (l’équipe d’Europe) à la situation d’urgence due au coronavirus, contribuera à maintenir l’emploi, à préserver la liquidité et l’activité des entreprises ainsi qu’à promouvoir la reprise économique en Géorgie.
  • Depuis 2007, la banque de l’UE a investi près de 2 milliards d’EUR dans tous les secteurs clés de l’économie le géorgienne, notamment dans la connectivité, les soins de santé et les PME.

La Banque européenne d’investissement (BEI), l’institution de financement de l’Union européenne, va renforcer de 25 millions d’EUR une ligne de crédit pour les PME et les ETI géorgiennes accordée à Bank of Georgia, dans le but d’accélérer la reprise de l’économie nationale touchée par la pandémie de COVID-19. Cette ligne de crédit sera décaissée en plusieurs devises, dont le lari, la monnaie nationale géorgienne. 

Le prêt de la BEI permettra d’injecter des capitaux frais dans l’économie nationale à un moment où la pandémie de COVID-19 accable les PME de problèmes de liquidités et restreint leur capacité à accéder à des financements et à maintenir leurs activités courantes ou à financer leurs plans d’expansion. 

L’investissement de la banque de l’UE renforcera le secteur financier géorgien ainsi que les PME et les ETI, qui constituent l’épine dorsale de l’économie et le principal employeur du pays, accroissant ainsi leur capacité à stimuler la reprise économique après la pandémie.

Teresa Czerwińska, vice-présidente de la BEI chargée de la supervision des opérations en Géorgie : « En tant que banque de l’Union européenne, nous sommes fiers de soutenir la Géorgie et son économie au moment où elle en a besoin, en dépit des difficultés. Le financement de la BEI appuiera à la fois les PME géorgiennes et le secteur financier du pays afin qu’ils puissent continuer à fonctionner malgré la pandémie et stimuler l’économie géorgienne. Ainsi, nous allons contribuer à préserver des emplois, des revenus et des recettes De concert avec nos partenaires des secteurs public et privé, nous nous réjouissons de construire un avenir prospère et durable pour la Géorgie. »

Carl Hartzell, ambassadeur de l’UE en Géorgie : « L’UE apporte son appui à la Géorgie durant la pandémie de COVID-19.  L’UE a mobilisé 1,5 milliard de GEL, montant sans précédent, pour aider le pays dans la lutte contre le coronavirus, dont la reprise économique des entreprises constitue un élément fondamental.  L’allocation supplémentaire de la banque de l’UE vient renforcer cette composante en fournissant un soutien complémentaire par l’intermédiaire de banques géorgiennes locales. Grâce à cet accord, un nombre accru de petites et moyennes entreprises géorgiennes aura accès à des financements leur permettant de surmonter cette période difficile. »

Archil Gachechiladze, directeur général de Bank of Georgia : « Je suis très heureux de constater que notre partenariat extrêmement fructueux avec la BEI se poursuit. Ce prêt multidevises à long terme nous offre une certaine souplesse pour utiliser les fonds en fonction des besoins de nos PME et ETI clientes en matière de monnaies et de durées de remboursement. Ce type de dispositif est capital pour le secteur privé, en particulier en ces temps difficiles, et notre position de premier fournisseur de ressources financières long terme sur le marché s’en trouve encore renforcée. Je tiens à remercier la BEI pour sa coopération et je me réjouis à la perspective de conclure avec elle de nombreux autres accords couronnés de succès à l’avenir. »

Team Europe apporte une valeur ajoutée aux entreprises géorgiennes

Grâce au concours de la banque de l’UE, couvert par une garantie de l’Union européenne, Bank of Georgia pourra accroître ses activités de prêt sans compromettre la stabilité à long terme du secteur financier du pays ni sa capacité à soutenir une reprise économique durable à long terme après la pandémie.

La ligne de crédit accordée est d’autant plus attrayante qu’elle est assortie de conditions plus souples, rendues possibles par les mesures d’urgence de la BEI visant à faire face à la pandémie de COVID-19, prises dans le cadre des efforts déployés par Team Europe pour venir en aide aux pays partenaires, dont la Géorgie, pendant la pandémie.

Il s’agit de la troisième opération conclue entre la BEI et Bank of Georgia en faveur des PME et ETI du pays. À ce jour, la banque de l’UE a investi plus de 330 millions d’EUR dans des lignes de crédit destinées aux PME et ETI géorgiennes, qui ont contribué à préserver plus de 54 000 emplois dans le pays.

L’activité de la BEI en Géorgie

Depuis le début de ses opérations en Géorgie en 2007, la BEI a investi près de 2 milliards d’EUR à l’appui de 23 projets dans les infrastructures, le secteur privé et l’action climatique. La BEI a renforcé son soutien au pays dans le cadre de l’Accord d’association et de l’Accord de libre-échange approfondi et complet entre la Géorgie et l’Union européenne signés en 2014, qui ont fait du pays le principal bénéficiaire des prêts de la BEI en volume par habitant parmi les bénéficiaires du Partenariat oriental de l’UE.

La BEI finance la plupart des projets en Géorgie dans le cadre du mandat de prêt extérieur de l’UE. Ce mandat permet à la Banque de disposer d’une garantie couverte par le budget de l’UE pour soutenir des projets dans les domaines des infrastructures socio-économiques, du développement du secteur privé local et de l’action en faveur du climat. Pour de plus amples informations sur les activités de la BEI en Géorgie, cliquer ici.