>@Unsplash
©Unsplash
  • Le programme d’investissement comprend environ 150 projets dans tout le Portugal, dont des projets en faveur des personnes en situation de handicap
  • Il permettra d’améliorer l’offre de services de soins de longue durée grâce à la construction, à la remise en état et à la modernisation des installations
  • Des organismes de soins de premier plan du secteur non marchand participent au projet

La Banque européenne d’investissement (BEI) et l’Instituição Financeira de Desenvolvimento (IFD) unissent leurs efforts pour financer un programme d’investissement de 400 millions d’EUR composé de 150 projets environ visant à moderniser des infrastructures de soins de longue durée pour personnes âgées dans tout le Portugal. Les fonds seront acheminés à des entités du secteur non marchand qui fournissent déjà des services pour les personnes âgées au Portugal, en particulier dans les domaines de la santé, de l’hébergement et de l’aide sociale.

La banque de l’UE accordera un prêt de 200 millions d’EUR à l’IFD. Les fonds seront rétrocédés à des institutions financières au Portugal qui les affecteront à des entités à l’appui de la construction, de la remise en état et de la modernisation des infrastructures. Les intermédiaires financiers seront sélectionnés dans le cadre d’un appel d’offres mené par l’IFD et seront tenus de prêter un montant équivalent au montant prêté par la BEI, portant le montant total de financements disponibles pour le programme d’investissement à 400 millions d’EUR. Il s’agit là de la troisième opération menée conjointement par la BEI et l’IFD.

Ce projet améliorera l’offre de services de soins pour personnes âgées et personnes en situation de handicap dans tout le Portugal, ce qui aura une incidence positive directe sur la qualité de vie non seulement des personnes nécessitant des soins, mais aussi de leur réseau de soutien, comme les membres de la famille et le corps médical.

Au Portugal, le taux de personnes âgées de plus de 65 ans en mauvaise santé et le taux de vieillissement sont parmi les plus élevés d’Europe (taux de vieillissement de 153,2 % en 2017). La présente opération permettra à des entités du secteur non marchand, telles que les Misericórdias et les instituições Particulares de Solidariedade Social (IPSS), d’élaborer un programme d’investissement majeur en coordination avec des parties prenantes du secteur dans tout le Portugal. L’objectif est d’accroître l’offre existante, sachant que les installations en place sont vétustes et, souvent, elles ne sont pas à même de répondre aux besoins actuels. En conséquence, les pouvoirs publics portugais sont contraints de fournir des soins de longue durée en milieu hospitalier, exerçant une pression supplémentaire sur le système national de santé, ou les familles sont obligées d’assurer des soins ou d’embaucher des aidants informels, ni les uns ni les autres ne disposant de la formation requise.

L’accord portera principalement sur des projets d’investissement de petite et moyenne dimension, d’un coût unitaire inférieur à 50 millions d’EUR, et les bénéficiaires finals seront des entités du secteur social qui fournissent déjà des services de soins de longue durée pour personnes âgées. Ces bénéficiaires seront sélectionnés en consultation avec les autorités locales et les principales parties prenantes en fonction des services requis, sachant que l’IFD mettra en place un système de validation en deux étapes pour garantir l’admissibilité des projets proposés.

Ricardo Mourinho Félix, vice-président de la BEI chargé des opérations de la Banque au Portugal : « Je suis très heureux que ma première annonce officielle en tant que vice-président de la BEI chargé des opérations de la Banque au Portugal concerne ce partenariat avec l’IFD, qui vise à améliorer les infrastructures de soin destinées aux citoyens portugais les plus fragiles que sont les personnes âgées et les personnes handicapées. Ce projet améliorera le bien-être et la qualité de vie des personnes nécessitant des soins, ainsi que de leurs familles et de leurs aidants. La BEI est prête à soutenir toutes les initiatives visant à répondre aux besoins les plus urgents des citoyens européens. »

Henrique Cruz, PDG de l’IFD : « Cette initiative est le tout dernier aboutissement des relations étroites entre l’IFD et le Groupe BEI. Elle sera mise en œuvre en partenariat avec des entités du secteur non marchand et jouera un rôle décisif pour remédier à la défaillance du marché qui trouve son origine dans la très longue durée de ces projets et leur forte dépendance vis-à-vis des investissements et aides publics. Cette défaillance du marché est particulièrement aiguë dans le contexte de la pandémie de COVID, du fait de la nécessité d’accroître les capacités et d’améliorer la qualité des services de soins pour personnes âgées au Portugal. L’IFD a reçu de nombreuses manifestations d’intérêt de la part des intermédiaires financiers pour l’affectation de ces fonds. »

L’IFD est l’institution nationale de promotion économique du Portugal. Elle met au point des instruments financiers pour remédier aux lacunes du marché en matière de financements des PME et ETI. Pour en savoir plus sur les activités de l’IFD, veuillez cliquer ici.