>@RossHelen/Shutterstock
©RossHelen/Shutterstock
  • La BEI accorde ce financement dans le cadre de son premier plan d’urgence pour soutenir les entreprises européennes.
  • Une partie des fonds sera destinée aux entreprises agroalimentaires et aux investissements dans le renouvellement de flottes de transport.

La Banque européenne d’investissement (BEI) et Santander ont signé plusieurs accords pour soutenir les entreprises espagnoles touchées économiquement par la pandémie. À cette fin, la banque de l’UE prêtera à Santander 757 millions d’EUR afin qu’elle injecte des liquidités et finance des investissements effectués par des PME et des ETI qui traversent une période particulièrement difficile. Grâce à cet accord, il sera possible de leur proposer un financement à des conditions avantageuses (taux d’intérêt et modalités de remboursement) pour favoriser la relance de la force productive en Espagne.

La BEI fournit ces fonds dans le cadre des initiatives qu’elle a lancées pour réagir rapidement à la crise provoquée par la pandémie de coronavirus. En mars dernier, la banque de l’UE a approuvé une première riposte visant à mobiliser jusqu’à 28 milliards d’EUR, sous la forme de prêts relais, de différés de remboursement et d’autres dispositifs dont le but est de remédier au déficit de fonds de roulement des PME et des ETI, en collaboration avec les intermédiaires financiers au sein des États membres. De surcroît, le Groupe BEI a adopté des mesures extraordinaires pour accélérer ses procédures et assouplir ses politiques internes dans le but, entre autres, de déployer son soutien le plus rapidement possible et de financer des coûts auxquels elle ne contribuerait pas en temps normal, tels que les charges d’exploitation des entreprises européennes.

Dans le cadre des accords signés avec Santander, 100 millions d’EUR serviront spécifiquement à financer des projets d’investissement de PME du secteur agroalimentaire touchées par la crise liée à pandémie de COVID-19, alors que 100 millions d’EUR supplémentaires seront rétrocédés par Santander Consumer Finance pour fournir des liquidités à d’autres PME espagnoles également touchées par la crise du COVID-19 et qui doivent renouveler leur flotte de transport avec de nouveaux véhicules plus performants et respectueux de l’environnement. Cette ligne de financement permettra également l’acquisition de machines agricoles et d’autobus.

Emma Navarro, vice-présidente de la BEI chargée de l’activité de la banque de l’UE en Espagne, a déclaré : « La BEI est l’un des instruments clés de la réponse européenne à la crise provoquée par le COVID-19. Nous avons adapté notre activité à la nouvelle situation et mis en place un ensemble de mesures d’urgence pour soutenir le tissu productif européen et protéger nos PME. Nous sommes heureux de renforcer notre collaboration avec Santander afin de continuer à déployer ce soutien et à fournir des financements aux entreprises qui en ont le plus besoin, en les aidant à poursuivre leur activité et les investissements nécessaires pour améliorer leur compétitivité. »

Réponse de la BEI face à la pandémie de COVID-19

Le Groupe BEI joue un rôle clé dans la lutte directe contre le coronavirus en soutenant les efforts déployés en Europe pour arrêter la propagation de la pandémie, trouver un traitement pour guérir la maladie et mettre au point un vaccin. Pour ce faire, la banque de l’Union européenne donne la priorité à tous les investissements liés au secteur de la santé et aux programmes de recherche-développement axés sur ces objectifs. La réserve actuelle d’opérations de la BEI visant à soutenir, dans l’Union européenne, aussi bien les infrastructures sanitaires essentielles que les investissements dans la R-D liée à la santé s’élève à quelque 6 milliards d’EUR. De plus, la BEI et l’Organisation mondiale de la Santé ont récemment signé un accord pour accentuer la coopération entre les deux institutions et œuvrer ensemble au renforcement des systèmes de santé publique dans les pays les plus vulnérables à la pandémie.

Afin de faire face aux conséquences économiques de cette crise en Europe et dans le cadre du train de mesures mis en place par l’UE à cet effet, le 23 avril dernier, le Conseil européen a approuvé la création, par le Groupe BEI, d’un fonds de garantie paneuropéen COVID-19 de 25 milliards d’EUR, qui sera principalement axé sur le soutien aux petites et moyennes entreprises dans l’ensemble de l’UE. On estime que ce fonds permettra de mobiliser jusqu’à 200 milliards d’EUR de financements supplémentaires.

Par ailleurs, dans le cadre du premier train de mesures financières approuvé en mars dernier, la BEI propose un programme d’achat de titres adossés à des actifs afin de permettre aux banques de transférer à la BEI le risque de leurs portefeuilles de prêts aux PME, l’objectif étant de mobiliser 10 milliards d’EUR. En outre, la Banque adapte les instruments financiers existants qu’elle partage avec la Commission européenne afin de libérer jusqu’à 10 milliards d’EUR de fonds supplémentaires pour les PME et les ETI européennes. Pour sa part, le FEI, filiale du Groupe BEI spécialisée dans le capital-risque, offre aux intermédiaires financiers des garanties spécifiques appuyées par l’UE, ce qui contribuera à mobiliser jusqu’à 8 milliards d’EUR de financements.

Des informations plus détaillées sur le soutien proposé par la BEI et le FEI sont disponibles sur la page web suivante : www.eib.org/covid-19.

Informations générales

Le soutien aux petites et moyennes entreprises est l’une des grandes priorités du Groupe BEI en Espagne. L’année dernière, la Banque a consacré à cet objectif 4,8 milliards d’EUR, volume qui correspond à 57 % de l’activité du Groupe BEI en Espagne, l’État membre de l’UE qui a reçu le plus de soutien pour financer ses PME. Ces financements bénéficieront à plus de 82 600 entreprises espagnoles qui emploient quelque 766 000 personnes.

Santander (SAN SM, STD US, BNC LN) est une banque commerciale fondée en 1857 et dont le siège social se situe en Espagne. Bien implantée au sein d’une dizaine de marchés clés en Europe et en Amérique, elle est l’une des plus grandes banques au monde au regard de la capitalisation boursière. Sa mission est de soutenir les particuliers et les entreprises dans leur évolution en procédant de manière simple, personnalisée et équitable. Santander se veut une banque responsable et s’est fixé plusieurs objectifs, dont l’apport de plus de 120 milliards d’EUR de financements verts entre 2019 et 2025 et l’inclusion financière de plus de 10 millions de personnes sur la même période. À la fin du premier trimestre 2020, elle comptait 1 milliard d’EUR de dépôts clientèle, 146 millions de clients (dont 21,3 millions sont liés et 38,3 millions sont numériques), 11 900 agences et 195 000 salariés. Le bénéfice ordinaire de Banco Santander au premier trimestre 2020 était de 1,977 milliard d’EUR, soit 1 % de plus qu’à la même période en 2019.