>@EIB
©EIB
  • La BEI va prêter 50 millions dEUR à Boels au titre du Plan dinvestissement pour lEurope.
  • Ce prêt servira à financer lacquisition de machines et véhicules neufs destinés à être proposés en location ou crédit-bail, dans une approche soutenant le modèle de l’économie circulaire.

La Banque européenne d’investissement et Boels Rental ont signé un accord de prêt de 50 millions d’EUR à Sittard, aux Pays-Bas. Le prêt octroyé par la Banque à l’appui du projet bénéficiera de la garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), qui constitue le pilier central du Plan d’investissement pour l’Europe, aussi appelé « plan Juncker ».

Les fonds seront utilisés par Boels pour acquérir des véhicules, machines et équipements connexes neufs pour ses activités de location et de crédit-bail. En mettant à disposition un plus grand nombre de machines, Boels soutient un modèle d’économie circulaire dans lequel ces dernières ne sont plus achetées, mais prises en crédit-bail ou en location. Leur efficacité d’utilisation s’en trouve accrue, et la pollution liée aux émissions de CO2 diminue, de même que le nombre de machines dépréciées.

« Nous sommes heureux d’aider Boels à permettre aux entreprises de construction d’obtenir d'excellents résultats en ayant recours à des solutions respectueuses du climat », a déclaré Emma Navarro, vice-présidente de la BEI. « La banque de l’UE, premier bailleur de fonds au monde pour les projets liés au climat, va continuer à accorder des financements à des entreprises de l’économie circulaire qui contribuent à la transition vers une société sobre en carbone. Le renforcement de l’économie circulaire est l’un des outils les plus puissants pour améliorer l’efficacité énergétique, favoriser une croissance économique durable et réduire notre impact sur le climat et l’environnement ».

Karmenu Vella, commissaire européen à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche, a pour sa part affirmé : « Je me réjouis que le plan Juncker bénéficie à une entreprise familiale néerlandaise qui défend le modèle de l’économie circulaire. Le secteur de la location et du crédit-bail offre une alternative crédible à l’achat direct, ce qui profite à la fois aux consommateurs et à l’environnement. J’encourage davantage d’entreprises s’appuyant sur des modèles de gestion respectueux de l'environnement à solliciter des financements auprès de la BEI ».

« Dans notre modèle de consommation actuel, les ressources naturelles s’épuisent rapidement. C’est pourquoi l’économie circulaire est de plus en plus considérée comme l’une des solutions pour combattre la raréfaction des ressources et les changements climatiques », a ajouté Pierre Boels, PDG de l’entreprise.