Recherche Fr menu ClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la recherche Voir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées

    La capitale lettonne modernise son réseau de transports publics  pour viser un taux d’émission zéro

    Découvrez comment la société de transports de Riga privilégie l’utilisation de transports publics respectueux de l’environnement dans la capitale, au travers de différentes mesures :

    • la mise en service de 20 nouvelles rames de tramways accessibles sur son réseau ;
    • des essais de trolleybus à piles à hydrogène ;
    • la modernisation des voies de tramways et la remise en état d’un dépôt pour l’entretien du nouveau matériel roulant.

    Retrouvez d’autres épisodes de notre podcast en anglais sur iTunesSpotify et Acast.

    Le podcast « Future Europe » est une série de reportages audio sur chacun des 28 États membres de l’UE. Chaque épisode de la série raconte un projet qui illustre la façon dont les Européens vivront à l’avenir. Et ce sont les personnes impliquées dans le projet qui s’expriment.

    « La première chose qui saute aux yeux, c’est sa conception. Bien plus large, le nouveau tramway est doté d’un plancher entièrement surbaissé et compte trois parties articulées. Alors que l’ancien était composé de deux voitures séparées. Et le nouveau modèle est bien plus silencieux que l’ancien », affirme Maris Labanovics, en marquant une pause à côté de plusieurs tramways flambant neufs garés à côté des vieux modèles. Maris Labanovics travaille au département Assistance technique et garantie de Rīgas satiksme, la société de transports publics de la capitale lettone.

    Elizabete Reičela Puče, qui travaille également pour Rīgas satiksme, utilise le tramway lors de ses déplacements quotidiens dans Riga. Selon elle, la principale amélioration,  dans les nouveaux tramways, est le système de climatisation : « Quand j’étais petite, je me souviens que l’été il faisait trop chaud et l’hiver trop froid, mais maintenant, grâce à la climatisation, la température est idéale. »

    Mais pour elle et les autres usagers du tramway, les avantages des nouvelles infrastructures vont bien au-delà de l’amélioration du confort. Elizabete Reičela Puče reconnaît qu’il est important de réduire le trafic automobile dans les rues très encombrées de Riga : « Notre centre-ville est très petit. Il y a beaucoup de voitures dans le centre, ce qui crée de nombreux embouteillages. Et personne n’aime être bloqué dans le trafic. C’est pourquoi les transports publics sont très utiles. »

    Un air plus pur pour une ville plus propre

    Ce sentiment fait écho à celui des autorités de la ville.

    Nils Usakovs préside le conseil municipal de Riga. Alors qu’il contemple par sa fenêtre les rues étroites du centre médiéval par-delà les clochers des églises, il affirme que Riga doit s’inspirer des villes du Danemark ou des Pays-Bas où les véhicules particuliers sont moins nombreux au profit de bicyclettes et d’un meilleur accès aux transports publics.

    Il ne s’agit pas seulement de redonner le sourire aux Rigois bloqués dans le trafic, mais aussi de rendre la ville plus propre et plus saine. En plus des tramways, le concours de la BEI de 75 millions d’EUR est utilisé pour l’acquisition de dix bus à piles à hydrogène et de dix trolleybus à piles à hydrogène avec prolongateurs d’autonomie.

    Grâce aux nouveaux trolleybus à piles à hydrogène, Rīgas satiksme pourra procéder au remplacement des véhicules actuels plus polluants, ce qui améliorera les transports publics au bénéfice de tous les habitants de la ville. Soulignons que Rīgas satiksme a construit la première station de production et de distribution d’hydrogène d’Europe de l’Est.

    Innovante et à la pointe de la technologie

    Riga fait également partie d’une étude technique de grande envergure menée dans 12 villes européennes visant à améliorer la technologie des bus à hydrogène. Marina Ismaila, chargée de prêts à la BEI pour les opérations dans les infrastructures du secteur public, affirme que l’étude a placé la Lettonie et sa capitale à l’avant-garde des avancées technologiques :

    « En tant que Lettonne et Rigoise, je suis fière de dire que l’achèvement de ce projet fera de Riga une ville innovante, à la pointe de la technologie. »

    Riga est dotée d’un réseau de transports publics vaste, mais vieillissant. Ses 53 lignes de bus et ses 19 lignes de trolleybus n’ont pas été conçues pour le 21e siècle. Tout cela va changer avec le nouveau plan d’investissement qui inclut non seulement les nouveaux tramways et les bus et trolleybus à hydrogène, mais aussi la remise en état de 11 km de voies de tram et la rénovation du dépôt de tramways de Riga pour permettre un entretien et des réparations plus efficaces des nouvelles rames.

    C’est une bonne nouvelle pour Maris Labanovics du département Assistance technique et garantie de Rīgas satiksme, qui nous fait visiter les ateliers, dont ceux de forgeage et de peinture, sur le point d’être rénovés. Et c’est aussi une bonne nouvelle pour les habitants de Riga.