Recherche Fr menu ClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la recherche Voir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées
    En ligne
    24
    mar 2021
    En ligne, 14:00 - 18:00 (CET)

    Les moments forts

    Regarder l’enregistrement complet et une sélection d’interventions

    Un pacte vert pour la planète, par Ursula von der Leyen et Werner Hoyer

    En renforçant ses objectifs de réduction des émissions et en investissant massivement dans l’énergie propre, l’UE est devenue une figure de proue de la lutte contre les changements climatiques. Elle doit maintenant continuer à montrer l’exemple tout en en faisant davantage pour aider les autres à atteindre leurs objectifs climatiques.

    En savoir plus

    Il y a cinq ans, après s’être réunies, les nations ont signé l’accord de Paris sur le climat, s’engageant à contenir le réchauffement climatique en dessous de 2 °C, si possible 1,5 °C. Pour atteindre cet objectif, le monde entier doit immédiatement accélérer sa décarbonation. La décennie 2021-2030 est celle où tout va se jouer pour la planète : nous devons tous faire face à l’urgence climatique et environnementale. Si nous ne changeons pas de cap, nous pourrions être confrontés, au cours de ce siècle, à une augmentation catastrophique de la température de plus de 3 °C.

    C’est dans ce contexte que la Commission européenne et la Banque européenne d’investissement ont conjugué leurs efforts pour rassembler les dirigeants mondiaux autour de l’action climatique afin d’élaborer un pacte vert véritablement mondial visant à réduire massivement notre empreinte carbone, garantir une répartition équitable des technologies propres, investir dans des technologies de pointe et soutenir une économie circulaire.

    « L’Europe doit s’appuyer sur ses objectifs climatiques pour s’adjuger une position de premier plan tant du point de vue des politiques que sur le marché. La décennie à venir est décisive. Le moment est venu de mettre en œuvre des changements transformateurs », a déclaré le président Hoyer en amont de l’événement « Investing in Climate Action: the Make-or-Break Decade » (investir dans l’action climatique : la décennie où tout va se jouer).

    La Commission européenne et la Banque européenne d’investissement ont toutes deux fait de l’action pour le climat leur priorité absolue. En décembre 2019, la Commission européenne a présenté le pacte vert pour l’Europe, à savoir la nouvelle stratégie de croissance du continent. Ce pacte vise à transformer l’UE en une société juste et prospère, dotée d’une économie moderne, efficace dans l’utilisation des ressources et concurrentielle, qui aura éliminé les émissions nettes de gaz à effet de serre en 2050. Parallèlement, la Banque européenne d’investissement (BEI), le plus grand bailleur de fonds multilatéral au monde, s’est transformée en banque européenne du climat pour appuyer le pacte vert pour l’Europe, alignant toutes ses activités sur l’accord de Paris et s’engageant à soutenir 1 000 milliards d’euros d’investissements dans l’action en faveur du climat et de la durabilité environnementale au cours de la décennie décisive à venir. En 2019, la Banque a également pris la décision historique de cesser de financer des projets énergétiques recourant aux combustibles fossiles traditionnels.

    Christine Lagarde, Frans Timmermans, Valdis Dombrovskis, Kristalina Georgieva, John Kerry, Patricia Espinosa , Amina Mohammed et Michael Bloomberg, entre autres, se sont joint à Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et à Werner Hoyer, président de la BEI.

    Aux côtés d’experts de la Chine, du Kenya, des États-Unis et de l’UE, ils ont évalué les avancées réalisées jusqu’à présent et examiné comment les capitaux publics et privés peuvent contribuer ensemble à une transition juste vers une économie neutre en carbone. Les discussions ont également porté sur le concept de « gagnants et perdants du climat » : dans quelle mesure des réponses politiques comme le pacte vert pour l’Europe et la législation européenne en matière de climat s’attaquent-elles à cette question et ouvrent-elles la voie à une transition juste et inclusive vers un avenir décarboné ?


    Articles sur des sujets connexes : Les chefs de file de l’action climatique s’engagent à intensifier leurs efforts en vue de la COP 26 à l’occasion de l’événement « Investing in Climate Action » de la BEI et de la CE


    « Investing in Climate Action: the Make-or-Break Decade » (investir dans l’action climatique : la décennie où tout va se jouer) est un événement virtuel en direct organisé par Project Syndicate, la Banque européenne d’investissement et la Commission européenne.

    Podcast Solutions pour le climat

    À quoi renonceriez-vous pour résoudre la crise climatique ? À prendre l’avion vers des destinations exotiques ? À consommer de la viande rouge ? À votre voiture ? Dans le cadre de notre podcast Solutions pour le climat, nous avons interrogé 30 000 personnes dans l’ensemble des pays de l’UE, en Chine, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Nous leur avons demandé ce qu’elles étaient prêtes à faire pour lutter contre les changements climatiques. Et si face à la menace que représente aujourd’hui le COVID-19, les changements climatiques constituaient vraiment, pour elles, une source de préoccupation. Ensuite, nous avons demandé à des experts ce que tout cela signifiait pour l’avenir de notre planète.

      Écouter le podcast