>@ Daniel Baumbach / EyeEm/Getty Images
© Daniel Baumbach / EyeEm/Getty Images

Les précipitations les plus fortes de ces cent dernières années ont engendré des inondations dévastatrices au Luxembourg, notre pays hôte, ainsi qu’en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas. Le nombre de victimes est encore incertain, mais il est clair que l’on compte plusieurs dizaines de morts, que beaucoup de résidents sont portés disparus et que les habitations et les lieux de travail de dizaines de milliers de personnes ont été détruits. À la BEI, nos pensées vont aux victimes de cette catastrophe. 

Nous devons maintenant reconstruire sans tarder les infrastructures de base. Certaines pertes ne pourront jamais être comblées, mais la Banque européenne d’investissement, grâce à ses financements et à son savoir-faire, se tient prête à aider les populations touchées à reconstruire ce qui peut l’être au cours des mois et des années à venir.

Hélas, ces dégâts, en plein cœur de l’Europe, ne sont qu’un exemple des événements météorologiques extrêmes qui se multiplient dans le monde entier, année après année. Puisque ces phénomènes se feront plus fréquents en raison des changements climatiques, il est essentiel que nous agissions dès maintenant en prenant des mesures pour atténuer leur incidence et préparer nos populations. En tant que banque européenne du climat, la BEI est attachée à cette mission.