>@Photographer is my life./Getty Images
©Photographer is my life./Getty Images

Des analyses par pays d’institutions internationales axées sur la finance et le développement seront réunies et mises à disposition des décideurs, des chercheurs et des acteurs de la société civile.

Les grandes institutions de financement du développement ont lancé un nouveau site web commun fournissant des analyses économiques approfondies des pays qu'elles soutiennent et permettant de les aider à apporter une réponse aux principaux défis.

La plateforme de diagnostic par pays (www.countrydiagnostics.com) publiera des documents établissant le diagnostic des obstacles au progrès ainsi que des possibilités de développement.

Ils peuvent servir de fondement aux stratégies par pays qui sous-tendent les investissements et la stratégie des six institutions qui participent à cette initiative : la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque européenne d’investissement (BEI), la Société financière internationale (IFC), la Banque mondiale (BM) ainsi que les agences de développement du Royaume-Uni (DfID) et de la Suède (SIDA).

Pour certaines institutions concernées par le développement du secteur privé ou spécifiquement axées sur ce dernier, telles que la BEI, la BERD et l’IFC, les diagnostics se concentrent sur les obstacles à la croissance du secteur privé et les façons de les surmonter.

Ce site web a été lancé le 10 avril 2019 lors des réunions de printemps du Groupe de la Banque mondiale et du FMI à Washington D.C. et propose plus de 170 liens menant à des diagnostics des six institutions.

À l’occasion du lancement de ce site, Debora Revoltella, la directrice du département Analyses économiques de la BEI, s’est exprimée ainsi : « Il faut que nous coopérions aussi étroitement que possible si nous tenons à obtenir des résultats tangibles en tant qu’institutions de développement. Cette initiative d’élaboration de diagnostics par pays représente une occasion unique de partager nos avis et d’approfondir ensemble notre compréhension des besoins et des obstacles à l’investissement. Elle nous aidera à mieux orienter notre soutien aux pays partenaires pour promouvoir une croissance résiliente et inclusive. »

Depuis quelques années déjà, les institutions financières internationales développent leurs propres outils de diagnostic par pays et y font appel pour déterminer leurs différentes priorités et servir de base à leur dialogue avec les pouvoirs publics des pays où elles interviennent.

Afin de partager efficacement ces informations entre institutions, les six organisations ont constitué un groupe de travail chargé des diagnostics par pays qui a permis de croiser les références et de collaborer entre entités. Ce site web réunit tous ces travaux sous forme de plateforme unique.

Après le lancement du nouveau site web lors des réunions de printemps, le groupe de travail se retrouvera à Washington D.C. en mai. Cette session de mai sera centrée sur les méthodes, les questions techniques et l’utilisation des diagnostics par pays pour définir les programmes des six institutions et veiller à ce qu’elles maximisent l'impact de leurs activités en conformité avec leurs mandats.