>@Shutterstock
©Shutterstock

La plupart des technologies vertes sont encore plus coûteuses que les systèmes qu’elles entendent remplacer, et elles ne fournissent pas de l’énergie plus efficacement. Dans bien des cas, elles sont moins performantes. Le carburéacteur propre, par exemple, fournit moins d’énergie par gallon que le carburant traditionnel, et il coûte beaucoup plus cher.

Il s’agit là d’une mauvaise nouvelle pour la lutte contre les changements climatiques. Le monde doit éliminer les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050, et cela passera par l’invention et le déploiement de bien d’autres produits énergétiques propres. Les produits tardent à devenir plus abordables ou plus performants, et la croissance du marché n’est pas aussi soutenue qu’il le faudrait.

Pour accélérer l’innovation, nous avons besoin d’un nouveau modèle de financement et de production de technologies pour les énergies propres. C’est pourquoi Breakthrough Energy, le réseau dirigé par Bill Gates, a créé un programme de financement appelé Catalyst. Cet outil attirera des investisseurs de premier plan et changera la donne pour des technologies telles que le stockage d’énergie de longue durée, les carburants d’aviation durables, les systèmes d’élimination du dioxyde de carbone et l’hydrogène vert.

Bill Gates explique sur son blog comment Catalyst et la Banque européenne d’investissement travailleront de concert avec la Commission européenne en vue de mobiliser jusqu’à 1 milliard de dollars pour l’innovation dans des projets verts. Pour en savoir plus : Gates Notes.