>@EIB
©EIB
  • Appuyé par l’Équipe Europe, le projet fournira un accès continu à l’eau potable à plus de 800 000 personnes dans la ville de Tirana et contribuera à améliorer l’image et la fonctionnalité de la capitale.
  • Il s’agit du plus grand projet de la BEI signé à ce jour avec l’État albanais et son deuxième projet à Tirana.
  • Un nouveau prêt octroyé grâce à la garantie de l’Union européenne aidera l’Albanie à mettre en place un réseau moderne d’approvisionnement en eau et à renforcer sa résilience économique face aux changements climatiques.

La Banque européenne d’investissement (BEI), banque de l’Union européenne, investira 80 millions d’EUR dans l’amélioration du réseau d’alimentation en eau de la ville de Tirana, ce qui permettra d’approvisionner plus de 800 000 personnes en eau potable de manière continue et de réduire les pertes d’eau. Avec le soutien de l’Équipe Europe, ce financement contribuera à renforcer l’efficacité de la gestion de l’eau et la sécurité de l’approvisionnement en eau ainsi qu’à améliorer les conditions sanitaires et environnementales dans la capitale albanaise, ce qui l’aidera à devenir plus résiliente face aux changements climatiques et favorisera sa croissance économique.

Le projet concourra à moderniser le réseau de distribution existant et à assurer un approvisionnement en eau continu, fiable et à long terme dans la ville, grâce à la conduite d’adduction d’eau de Guri I Bardhe et à la canalisation circulaire de distribution d’eau à haute pression de Tirana. Il améliorera également la qualité de l’eau potable en éliminant le système de petits réservoirs personnels construits sur les toits, qui présentent un risque élevé de contamination de l’eau. Cet investissement s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Résilience économique » de la BEI, qui vise à mobiliser des financements pour soutenir la croissance, la création d’emplois, les infrastructures vitales et la cohésion sociale dans les régions voisines de l’UE. 

Lilyana Pavlova, vice-présidente de la BEI chargée des opérations dans les Balkans occidentaux : « Aujourd’hui, nous franchissons une étape importante vers de meilleures conditions de vie pour les habitants de Tirana. Nous sommes heureux d’investir dans un avenir plus sûr et plus sain en Albanie, tout en contribuant à accélérer la reprise après le tremblement de terre dévastateur de 2019 et la pandémie de COVID-19 qui a suivi. Je suis fière du partenariat que nous avons établi avec l’État albanais et la ville de Tirana, qui nous a permis de relever les défis liés à l’urbanisation rapide et à l’insuffisance du réseau de distribution d’eau. Ce projet permettra de sécuriser l’approvisionnement en eau pour tous et de rapprocher le pays de ses objectifs en matière d’environnement, de développement urbain et d’action pour le climat. Avec l’Équipe Europe, nous sommes prêts à poursuivre notre soutien en faveur d’un développement économique et social plus rapide en Albanie et nous nous réjouissons d’élaborer de nouveaux projets dans ce pays. »

Luigi Soreca, chef de la délégation de l’UE en Albanie : « Ce nouveau projet d’investissement constitue une contribution majeure de l’UE aux efforts déployés par l’Albanie pour améliorer les performances de ses services liés à l’eau ainsi que pour garantir un approvisionnement continu et sûr en eau aux habitants de Tirana. L’Europe est là pour soutenir les Albanais, pour améliorer leur qualité de vie, renforcer la santé publique et réduire les coûts énergétiques à mesure que Tirana devient plus résiliente et s’adapte aux changements climatiques. Nous sommes heureux de pouvoir aider l’Albanie à s’aligner progressivement sur les normes de l’UE. » 

Arben Ahmetaj, vice-Premier ministre albanais : « Il s’agit d’un vaste accord de 144,5 millions d’EUR qui garantit, d’une part, la modernisation des infrastructures d’approvisionnement en eau et, d’autre part, un approvisionnement en eau ininterrompu 24 heures sur 24 pour près d’un million d’habitants de Tirana. Au cours des deux dernières années, avec la BEI et la municipalité de Tirana, nous avons entrepris un travail minutieux et détaillé pour parvenir à l’achèvement du projet. Je suis heureux que ce projet appuie l’un des secteurs prioritaires de l’État albanais, dans le cadre d’une réforme globale et de notre ambition d’améliorer la qualité de vie des citoyens, en l’occurrence en fournissant de l’eau potable 24 heures sur 24. »

Erion Veliaj, maire de Tirana : « Si l’on compare avec la situation antérieure, le changement est radical. Le réseau d’adduction d’eau était comme une passoire : l’eau était régulièrement volée et l’eau potable servait à laver les voitures et à irriguer le maïs. Au début, nous devions récupérer les pertes, rendre l’entreprise plus efficace, de sorte qu’elle ne soit plus un lieu d’accueil pour les partisans, mais une entreprise avec une mission. Maintenant, je peux dire avec fierté que la société enregistre non seulement les meilleures performances de l’Albanie, mais aussi qu’elle a réussi à rembourser seule ses prêts et à assainir ses finances. Cependant, nous sommes encore loin de notre ambition pour Tirana, à savoir un approvisionnement en eau 24 heures sur 24, mais c’est notre projet pour 2024. Aujourd’hui, nous avons signé le plus grand prêt de l’histoire de l’approvisionnement en eau de Tirana, ce qui nous permet de faire passer notre calendrier d’investissement à la vitesse supérieure. Dans les deux ou trois prochaines années, nous prévoyons d’entamer la construction de 45 km de canalisations à Tirana et d’installer une boucle de distribution à haute pression, ce qui nous donnera la possibilité d’alimenter toutes les unités avec la même quantité d’eau, même les quartiers les plus éloignés de Tirana, en particulier les quartiers les plus récents et les zones spéciales telles qu’Astir, Fresku et Liqeni i Thatë. »

La Banque a déjà travaillé avec la municipalité de Tirana en 2019, dans le cadre de son premier projet de réaménagement urbain en Albanie. Cette revitalisation des rives de la Lana a contribué à réduire la pollution dans la rivière et à réorganiser les rues et l’espace urbain près des deux rives.

Note aux responsables de publication

À propos de l’activité de la BEI dans les Balkans

La BEI est le premier bailleur de fonds international dans les Balkans occidentaux. Depuis 2009, elle y a financé des projets pour un total de près de 10 milliards d’EUR. En plus de maintenir son appui à la reconstruction et à la modernisation des infrastructures publiques, depuis 2010, la Banque a étendu son activité à de multiples nouveaux domaines, tels que la santé, la recherche-développement, l’éducation et les PME. 

À propos de l’activité de la BEI en Albanie

La BEI intervient en Albanie depuis 1995. À ce jour, 25 projets ont été financés et plus de 500 millions d’EUR ont été investis principalement dans des infrastructures clés dans les domaines des transports, de l’énergie, de l’eau et de l’assainissement. Pour de plus amples informations concernant les projets que la BEI soutient en Albanie, consultez la page suivante : L’Albanie et la BEI

À propos de l’initiative Résilience économique

L’initiative Résilience économique (IRE) a été créée en 2016 en réponse à un appel du Conseil européen. Elle a pour objectif de faire évoluer les modèles de migration à moyen et long terme et d’apporter un soutien aux populations déplacées de force en renforçant la résilience des économies face aux chocs futurs. L’IRE permet de mobiliser des financements pour soutenir la croissance, la création d’emplois, les infrastructures vitales et la cohésion sociale dans les régions voisines de l’UE. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien :

À propos de l’Équipe Europe et de la riposte face au COVID-19 dans les Balkans occidentaux

Dans le cadre de la stratégie de l’Équipe Europe (#TeamEurope), la riposte globale de l’UE face à la crise du COVID-19, le Groupe BEI a rapidement mobilisé 5,2 milliards d’EUR en dehors de l’UE, accélérant les financements et l’assistance technique ciblée. En ce qui concerne plus particulièrement les Balkans occidentaux, la BEI a élaboré un paquet de mesures de soutien immédiat d’un montant de 1,7 milliard d’EUR principalement à l’appui des PME et du secteur de la santé (https://www.eib.org/en/press/all/2020-111-eib-group-to-contribute-eur1-7-billion-to-the-eu-s-covid-19-response-package-for-the-western-balkans). Le soutien financier total de l’UE en faveur des Balkans occidentaux dépasse 3,3 milliards d’EUR.