>@EIB
©EIB
  • La BEI a signé un accord de prêt de 250 millions d’EUR avec Electrolux pour soutenir ses activités de recherche‑développement et d’innovation (RDI) axées sur le rendement énergétique des gros et petits appareils électroménagers.
  • Electrolux assurera ses activités de RDI dans plusieurs de ses sites européens, notamment en Allemagne, en Italie et en Suède.
  • Ce prêt est la quatrième opération de la BEI avec Electrolux, après un soutien antérieur à l’entreprise au début des années 90 et en 2015.

La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé ce jour à Stockholm un accord de prêt de 250 millions d’EUR avec AB Electrolux. Grâce à ce financement, le fabricant suédois de gros et petits appareils électroménagers sera en mesure de renforcer ses activités de recherche-développement dans les domaines de l’efficacité énergétique et de la transition numérique. Le financement signé aujourd’hui est la quatrième opération de la BEI avec Electrolux et s’inscrit dans le prolongement d’un mécanisme similaire signé en 2015. Il souligne également la nécessité de continuer à innover dans des domaines tels que l’efficacité énergétique face aux changements climatiques.

« Nous poursuivons des objectifs ambitieux pour devenir neutres sur le plan climatique d’ici 2030 et nous apprécions le soutien continu de la BEI en ce sens. La façon dont nous nous procurons nos matériaux et les innovations qui nous permettent, en tant qu’entreprise et pour tous ceux qui achètent nos produits, d’avoir un impact aussi faible que possible sur la planète sont des éléments essentiels pour nous », a déclaré Jonas Samuelson, le PDG d’Electrolux.

Thomas Östros, vice-président de la BEI : « Le savoir-faire européen est une denrée importante dans le monde d’aujourd’hui. Outre le soutien apporté à l’amélioration de la performance environnementale des produits d’Electrolux, ce financement devrait également bénéficier aux utilisateurs finals, qui dépenseront moins en utilisant ces appareils. L’efficacité énergétique est un élément très important de la lutte contre les changements climatiques et est trop souvent négligée, je suis donc heureux que nous puissions soutenir Electrolux à cet égard. »

Une étude interne réalisée par l’entreprise a montré que 85 % des émissions totales de CO2 pendant le cycle de vie des gros appareils électroménagers sont engendrées pendant leur utilisation, ce qui met en évidence la nécessité d’assurer leur durabilité en soutenant le développement de produits ayant de meilleures performances environnementales, tels que des appareils à faible consommation d’eau et d’énergie. Electrolux étudiera également des solutions visant à réduire au minimum les déchets plastiques de ses produits et promouvoir leur recyclage. Les investissements en RDI devraient profiter aux consommateurs grâce à une réduction de la facture d’énergie et de la consommation d’eau.

Informations générales 

En 2020, la BEI a prêté plus de 2 milliards d’EUR à l’appui de projets réalisés en Suède. La BEI lève des fonds sur les marchés des capitaux et les met à la disposition de projets qui soutiennent les objectifs de l’UE. Quelque 90 % de tous ses prêts sont accordés au sein de l’Union européenne.

AB Electrolux, dont le siège est à Stockholm, est une multinationale suédoise spécialisée dans la fabrication d’appareils électroménagers. Elle emploie environ 48 000 personnes et vend près de 60 millions d’appareils électroménagers par an sur 120 marchés dans le monde.