>@EIB
©EIB
  • Un prêt de la BEI à long terme destiné à améliorer la recherche et l’enseignement dans la principale faculté de médecine de Roumanie
  • Un deuxième prêt au titre du programme de financement simplifié de la BEI de 100 millions d’EUR en faveur de l’enseignement supérieur roumain
  • Les nouveaux projets contribueront à améliorer la recherche médicale, à créer des emplois qualifiés et à renforcer l’efficacité énergétique
  • Les investissements accroîtront la résilience du système de santé publique en Roumanie et répondront aux problématiques mises en évidence par la pandémie de COVID-19

La Banque européenne d’investissement a accordé un nouveau prêt de 24 millions d’EUR destiné à améliorer les installations pour la recherche, l’enseignement et les étudiants de la faculté de médecine et de pharmacie Carol Davila de Bucarest. Ce prêt s’inscrit dans le cadre de l’initiative de financement de la BEI en faveur de l’enseignement supérieur, d’un montant de 100 millions d’EUR, qui a vocation à soutenir les investissements dans les universités en Roumanie.

Le prêt de la BEI, d’une durée de 25 ans, servira à financer de nouveaux investissements d’un montant de 48 millions d’EUR. La modernisation des installations de la plus grande faculté de médecine de Roumanie fera considérablement évoluer les capacités de recherche médicale. Le projet comprend la rénovation de la faculté de médecine et la construction de deux centres de recherche médicale. Le financement de la BEI soutiendra également des investissements dans le secteur de l’énergie sur tout le campus universitaire.

Le nouveau prêt à la faculté de médecine et de pharmacie Carol Davila de Bucarest et l’engagement de la BEI à appuyer des investissements porteurs de transformation dans la recherche et l’éducation dans d’autres établissements d’enseignement supérieur en Roumanie ont été annoncés plus tôt ce jour lors d’une manifestation virtuelle. Viorel Jinga, recteur de la faculté de médecine et de pharmacie Carol Davila, Vasile Țopa, recteur de l’Université technique de Cluj-Napoca, Mihnea Costoiu, recteur de l’Université Politehnica de Bucarest, et Christian Kettel Thomsen, vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé des opérations en Roumanie, ont souligné les possibilités offertes par les financements de la BEI à long terme en faveur de l’enseignement supérieur.

La Banque européenne d’investissement est un partenaire clé du secteur de l’enseignement supérieur en Roumanie.  Elle offre pour la première fois son soutien financier et technique à un établissement d’enseignement supérieur spécialisé dans le domaine médical, la faculté de médecine et de pharmacie Carol Davila de Bucarest. Le nouveau prêt transformera l’environnement d’apprentissage, soutiendra la formation de milliers d’étudiants et améliorera la recherche médicale, tout en créant des centaines de nouveaux emplois. Sorin Cîmpeanu, ministre roumain de l’éducation : « Cet investissement exceptionnel contribuera au relèvement des normes de qualité dans l’enseignement supérieur et à la mise en œuvre du projet national pour une “Roumanie éduquée” ».

Viorel Jinga, recteur de la faculté de médecine et de pharmacie Carol Davila : « Ce jour marque le début d’une nouvelle ère pour notre faculté. Le prêt de 24 millions d’EUR de la BEI répond aux besoins actuels de l’université du fait qu’il soutient la modernisation de l’environnement d’enseignement et des installations de recherche et accélérera le développement, la transformation numérique et l’internationalisation de notre faculté. Grâce à l’expérience unique de la BEI en matière de soutien aux investissements dans les universités en Europe, nous renforçons notre capacité de planification de nouveaux investissements et concrétisons nos aspirations à améliorer les conditions de la recherche médicale scientifique, à tirer parti des technologies numériques et à faire en sorte que nos étudiants et notre personnel continuent d’asseoir notre rang dans le classement mondial de Shanghai des 500 meilleures universités. Au-delà de son intérêt pour l’amélioration de la formation et l’excellence de la recherche, la rénovation du bâtiment de la faculté de médecine revêt une importance historique et culturelle pour Bucarest et pour le pays puisqu’il représente un patrimoine architectural emblématique. »

Christian Kettel Thomsen, vice-président de la BEI chargé des opérations en Roumanie : « La Banque européenne d’investissement s’est engagée à accélérer les investissements prioritaires qui ont vocation à améliorer l’éducation, la recherche et la santé publique dans toute la Roumanie. Elle est heureuse d’appuyer la transformation visionnaire de la faculté de médecine et de pharmacie Carol Davila de Bucarest. Le nouveau financement de 24 millions d’EUR que la BEI met à disposition avec l’aide de l’UE contribuera à renforcer encore l’excellence de la formation et de la recherche médicales de l’université et à améliorer l’efficacité énergétique. La BEI a accordé récemment des financements à l’appui d’investissements à l’Université technique de Cluj-Napoca et à l’Université Politehnica de Bucarest. Ses spécialistes du financement du secteur de l’éducation se réjouissent de collaborer également avec d’autres universités partenaires roumaines pour soutenir de nouveaux investissements dans l’avenir du pays. »

De nouveaux investissements dans les universités pour relever les défis en matière de santé publique et de compétences

Il est essentiel de renforcer les centres nationaux d’excellence qui formeront les futures générations de médecins en Roumanie pour améliorer la résilience face aux problèmes de santé publique et freiner l’exode des cerveaux des professionnels de santé qui quittent le pays pour travailler à l’étranger.

Un partage des meilleures pratiques dans l’enseignement supérieur pour renforcer l’investissement des partenaires roumains

Le nouvel investissement à la faculté de médecine et de pharmacie Carol Davila et le récent projet soutenu par la BEI à l’Université technique de Cluj-Napoca ont bénéficié du savoir-faire technique et financier ainsi que de l’expertise spécialisée en matière d’éducation fournis par la Plateforme européenne de conseil en investissement, une initiative conjointe de la BEI et de la Commission européenne.

Un nouveau prêt dans le cadre du programme de financement simplifié de la BEI ciblant les investissements dans les universités en Roumanie

Ce prêt est le tout premier soutien accordé par la BEI à la faculté de médecine et de pharmacie Carol Davila. Il s’agit du deuxième accord au titre du prêt-programme de la BEI de 100 millions d’EUR en faveur de l’enseignement supérieur en Roumanie, approuvé par la Banque en 2020, après le prêt accordé à l’Université technique de Cluj-Napoca. Les deux projets profiteront à des milliers d’étudiants, amélioreront l’innovation et la recherche et créeront des centaines de nouveaux emplois.

Vasile Țopa, recteur de l’Université technique de Cluj-Napoca : « Le prêt de 21 millions d’EUR sur 25 ans de la BEI soutiendra le cofinancement de dépenses d’investissement que notre université engage au cours de la période à venir pour un montant total de 44 millions d’EUR. Cet ambitieux programme de modernisation et de développement contribuera à accélérer la réalisation des objectifs stratégiques fixés par l’Université technique de Cluj-Napoca. Il représente notre contribution à l’amélioration des conditions de vie, d’apprentissage, de recherche et d’innovation offertes à nos étudiants et au personnel de l’université. Les retombées positives seront colossales, puisque l’investissement favorisera la création d’emplois qualifiés et améliorera les performances dans l’éducation et la recherche. »

Mihnea Costoiu, recteur de l’Université Politehnica de Bucarest : « En 2019, notre université a été le premier établissement de ce type en Roumanie à bénéficier du soutien de la BEI. Notre objectif était d’améliorer l’enseignement supérieur du pays avec la construction d’une infrastructure d’enseignement et de recherche qui bénéficierait chaque année à environ 5 000 étudiants et membres du personnel. Avec l’aide des experts de la BEI, nous avons accompli d’importants progrès dans la mise au point et le financement du projet, et nous sommes sur le point de faire de la plus grande université technique de Roumanie un prestataire d’enseignement et de recherche globalement plus performant. Nous pensons que cela aura un grand impact non seulement dans le domaine de l’éducation, mais aussi sur le bien-être de la société, car notre objectif final a toujours été de changer la société pour le meilleur. Il s’agit là d’une formidable occasion pour les universités roumaines de travailler avec la BEI et d’améliorer la formation et la recherche pour les générations futures. »

La Banque européenne d’investissement soutient les investissements dans l’éducation en Europe et dans le monde entier et veille à ce que les meilleures pratiques régissent les nouveaux investissements dans ce secteur.

Ces dix dernières années, la BEI a prêté plus de 30 milliards d’EUR pour des investissements à l’appui d’écoles, d’universités et d’établissements de formation permanente.

Un accès plus aisé aux financements grâce à l’offre de services de conseil de la BEI

La plateforme européenne de conseil en investissement, de concert avec la division Conseils financiers en innovation et la direction des projets de la BEI, ont aidé la faculté Carol Davila à structurer sa proposition d’investissement, dans des domaines tels que le montage financier, l’analyse financière et la planification. Afin d’accélérer encore l’accès aux financements, des consultants externes ont été engagés de sorte à préparer la faculté à présenter favorablement la proposition d’investissement au sein de la BEI.

L’Université technique de Cluj-Napoca a bénéficié de conseils financiers du même ordre ainsi que de conseils en matière de structuration, avec à la clé un financement de la BEl dans le cadre du prêt-programme de 100 millions d’EUR pour l’enseignement supérieur en Roumanie.

Les services de conseil de la BEI soutiennent la préparation, la structuration et la mise en œuvre de projets qui sont ensuite financés par la BEI ou d’autres bailleurs de fonds, en mettant fortement l’accent sur l’innovation, la durabilité environnementale et sociale et les incidences sur le climat.

La Plateforme européenne de conseil en investissement (EIAH ou la Plateforme) est un partenariat entre le Groupe BEI et la Commission européenne dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe. La Plateforme est conçue pour servir de point d’entrée unique vers une gamme complète de services de conseil et d’assistance technique. Elle a vocation à apporter un soutien ciblé destiné à recenser, préparer et élaborer des projets d’investissement sur tout le territoire de l’Union européenne. Elle soutient des promoteurs de projets tant publics que privés.