>@EIB
©EIB
  • En 2020, la BEI a prêté 1,2 milliard d’EUR et le FEI a engagé 180 millions d’EUR sous la forme de fonds propres et de garanties[1].
  • Quelque 8 000 entreprises, représentant environ 147 000 emplois, ont bénéficié des opérations du Groupe BEI dans le pays.
  • Le concours du Groupe BEI s’est élevé à un montant équivalent à 0,66 % du PIB de la Tchéquie.

L’an dernier, le Groupe Banque européenne d’investissement (Groupe BEI), qui se compose de la Banque européenne d’investissement (BEI) et du Fonds européen d’investissement (FEI), a mis à disposition 1,4 milliard d’EUR de prêts, de garanties et de fonds propres en Tchéquie. Le Groupe BEI a maintenu le niveau élevé d’investissement atteint en 2019.

La BEI a signé de nouveaux prêts pour un montant total de 1,2 milliard d’EUR, tandis que le FEI a engagé quelque 180 millions d’EUR dans 11 opérations d’apport de fonds propres, de garantie et de microfinance au profit de quelque 6 870 petites entreprises. Les financements du FEI ont permis de créer ou de préserver environ 55 900 emplois et de mobiliser 1,3 milliard d’EUR d’investissements au total.

Lilyana Pavlova, vice-présidente de la BEI : « Malgré la crise économique provoquée par la pandémie de COVID-19 en 2020, le Groupe BEI a maintenu en Tchéquie un niveau d’investissement similaire à celui atteint en 2019, qui était déjà exceptionnel. De concert avec nos partenaires tchèques, nous avons fourni un soutien équilibré au secteur public et au secteur privé afin d’accroître la résilience de l’économie et de soutenir une transition juste. Je suis très fière que la BEI, en tant que banque européenne du climat, ait apporté un soutien sous la forme de financements et de conseils à des projets qui amélioreront les infrastructures vitales, l’efficacité énergétique et l’adaptation aux changements climatiques, le tout débouchant sur une amélioration de la qualité de vie de la population tchèque. »

« L’an dernier, la Banque européenne d’investissement a également continué de soutenir un certain nombre de projets importants dans des secteurs stratégiques essentiels pour l’avenir de la Tchéquie. Et je suis très heureuse que les secteurs privé et public tchèques aient été en mesure d’utiliser activement et efficacement cet appui. Les projets mis en œuvre par l’intermédiaire de la Banque européenne d’investissement l’année dernière en Tchéquie ont aidé environ 8 000 petites et moyennes entreprises, soutenant ainsi plus de 147 000 emplois. J’apprécie beaucoup cette coopération et j’ai hâte que nous continuions à travailler ensemble pour développer et moderniser l’économie tchèque encore cette année. Entre 1992 et la fin de 2020, la BEI a soutenu des investissements d’un montant total de 23,2 milliards d’EUR, ce qui équivaut environ à 600 milliards de CZK », a déclaré Alena Schillerová, la ministre tchèque des finances.

Impact du Groupe BEI en Tchéquie en 2020

Appui aux infrastructures régionales stratégiques

En 2020, la BEI a accordé 122,7 millions d’EUR de prêts aux régions de Bohême centrale et de Pardubice en faveur des infrastructures régionales clés, du secteur de la santé, des transports, des services sociaux, de l’éducation, de la culture et de l’efficacité énergétique des bâtiments publics.

Les investissements de la BEI aideront ces régions à faire face aux défis sanitaires, économiques et climatiques d’aujourd’hui et de demain. Ils contribueront à accroître leur attractivité, tout en offrant de meilleures perspectives économiques et une meilleure qualité de vie aux Tchèques.

Soutien à l’adaptation aux changements climatiques et à la transition énergétique

Avec un prêt de 300 millions d’EUR signé en 2020, la BEI financera un vaste ensemble de mesures mises en place par le ministère tchèque de l’agriculture pour renforcer les services de gestion de l’eau du pays, y compris sur le plan de la protection contre les crues et les tempêtes. Ce prêt s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par la Banque pour préserver les ressources naturelles et protéger l’environnement pour les générations futures.

Le concours de la BEI contribuera à améliorer les conditions de vie de quelque 110 000 habitants de la Tchéquie. Environ 25 % de la population du pays vit dans des zones sujettes aux inondations qui font face à des crues désastreuses en moyenne tous les 10 à 15 ans.

La BEI a signé un prêt de 190 millions d’EUR avec ČEPS, a.s., le gestionnaire public du réseau de transport d’électricité tchèque. Cet investissement contribuera au renforcement de l’infrastructure nationale de transport d’électricité, à l’amélioration de la fiabilité et de la qualité de l’approvisionnement en électricité et à l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique.

Soutien aux transports durables

En 2020, la BEI a prêté 223,8 millions d’EUR pour la modernisation du transport ferroviaire de marchandises et de voyageurs en Tchéquie. Les prêts de la BEI aideront CD CARGO à acquérir 50 locomotives électriques et 140 wagons intermodaux de fret, ainsi qu’à moderniser environ 310 locomotives en vue de leur adaptation au système européen de contrôle des trains (ETCS). Ils soutiendront aussi l’achat de 37 nouvelles rames de trains de voyageurs par la région de Moravie du Sud.

Ces investissements amélioreront la capacité, la sécurité et la qualité des services de fret et de transports de voyageurs en Tchéquie, notamment grâce à l’utilisation de systèmes modernes de contrôle et de signalisation.

Ces projets, qui favoriseront le passage du transport routier au transport ferroviaire, auront un impact positif sur l’environnement et soutiendront la transition du pays vers une économie à faible intensité de carbone, conformément aux objectifs de la Feuille de route du Groupe BEI dans son rôle de banque du climat et de la politique des transports de la Tchéquie.

Soutien aux PME et aux ETI pendant la crise du COVID-19

Au total, les opérations menées par le Groupe BEI en Tchéquie en 2020 ont bénéficié à quelque 8 000 petites et moyennes entreprises (PME) et entreprises de taille intermédiaire (ETI), soutenant ainsi plus de 147 000 emplois.

La BEI a conclu des prêts intermédiés d’une valeur de 356 millions d’EUR avec quatre établissements financiers partenaires (Moneta, ČSOB Leasing CZ, Česka Spořitelna et SGEF CZ), ce qui a permis d’améliorer encore l’accès des PME et des communes tchèques aux financements de la BEI. Ces opérations soutiennent des investissements qui viseront principalement à aider les entreprises tchèques à faire face aux conséquences de la crise du COVID‑19. Les prêts de la BEI en Tchéquie devraient bénéficier à quelque 1 190 projets mis en œuvre par des PME et des ETI et soutenir ainsi approximativement 91 200 emplois.

Le FEI a engagé un total de 180 millions d’EUR dans le cadre de 11 opérations destinées à mobiliser 1,3 milliard d’EUR. Quelque 6 870 entreprises, représentant environ 55 900 emplois, ont bénéficié des opérations du FEI dans le pays.

Le FEI a fourni des montants complémentaires de garantie au titre de COSME à CMZRB, Moneta Bank et Komerčni Banka. Le mécanisme de garantie des prêts du programme COSME est un volet de l’instrument unique de l’UE pour le financement par l’emprunt, qui soutient la croissance et les activités de recherche et d’innovation des entreprises européennes. Le FEI a également fourni des garanties à ČSOB, Komerčni Banka et à la branche tchèque de Raiffeisenbank en réponse à la crise du COVID-19.

S’agissant des fonds propres, le FEI a augmenté sa participation dans Genesis Growth Equity Fund I et a également investi dans Enern Tech IV, un fonds de capital-risque ciblant les entreprises des technologies de l’information et de la communication en phase de démarrage et au début de leur phase de croissance, essentiellement en Tchéquie et dans la région dans son ensemble.

Les services de conseil de la BEI en Tchéquie

Les Services de conseil de la BEI ont pour mission de contribuer à la création et à la bonne mise en œuvre de projets d’investissement durables en fournissant des conseils techniques et financiers aux partenaires de la Banque tout au long du cycle des projets et au-delà. En Tchéquie, les services de conseil sont souvent fournis par plusieurs équipes interdisciplinaires composées d’experts financiers, d’ingénieurs, ainsi que de spécialistes des partenariats public-privé (PPP), de l’innovation, du climat et d’autres questions.

Les services de conseil de la BEI aident les entités publiques et privées à préparer des projets qui leur permettent de relever certains des principaux défis auxquels la Tchéquie et certains de ses voisins sont confrontés. Ces projets soutiennent des investissements essentiels en faveur de l’action pour le climat, de l’efficacité énergétique, de la transformation numérique, de l’innovation et des infrastructures sociales.

En 2020, les services de conseil de la BEI ont fourni :

une aide non remboursable à la Banque tchéco-morave de garantie et de développement (CMZRB) pour l’aider à structurer une unité de conseil en son sein. Cette unité fournira des services de conseil aux promoteurs de projets tchèques dans des domaines tels que les infrastructures de transports, les infrastructures pour les solutions numériques et relatives aux villes intelligentes, l’économie circulaire, les énergies renouvelables et les infrastructures sociales ;

une évaluation des déficits de financement pour les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire en Tchéquie, dans le but de soutenir la planification et la programmation de l’utilisation d’instruments financiers du Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) en Tchéquie pour la période 2021-2027 ;

2,25 millions d’EUR de subventions issus du Mécanisme européen d’assistance technique pour les projets énergétiques locaux (ELENA) en faveur du programme d’investissement du ministère tchèque de l’industrie et du commerce pour une rénovation énergétique complète des bâtiments de l’administration centrale du pays. La rénovation permettra d’accroître l’efficacité opérationnelle, d’améliorer la performance énergétique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre ;

un appui transversal pour l’élaboration de projets dans le cadre de l’initiative pour les régions charbonnières en transition en Tchéquie, à la suite de la demande formulée par le ministère tchèque du développement régional. Trois régions tchèques ont participé à l’initiative : Karlovy Vary, Ústí nad Labem et Moravie-Silésie ;

un soutien à des promoteurs de projets dans les domaines de l’innovation et de la R-D.

L’activité du Groupe BEI en Tchéquie en 2020

À propos de la Banque européenne d’investissement

La BEI coopère avec la Tchéquie depuis 1992 et y investit dans les infrastructures, les petites entreprises, l’environnement et l’innovation. Depuis ses premières opérations en Tchéquie, elle a accordé 22,51 milliards d’EUR de financements à l’appui de 185 projets.

Vue d’ensemble des transports durables de la BEI


[1] Du chiffre indiquant le total des financements du Groupe BEI a été retranchée la valeur d’un léger chevauchement dû à des engagements conjoints de la BEI et du FEI.