>@Shutterstock
©Shutterstock
  • La titrisation synthétique menée par le Groupe BEI permettra à BTV de prêter plus de 400 millions d’EUR aux petites et moyennes entreprises autrichiennes et allemandes pour faire face à la crise provoquée par le coronavirus.
  • L’opération sera assortie d’une garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe

Le Groupe BEI, composé de la Banque européenne d’investissement (BEI) et du Fonds européen d’investissement (FEI), a accordé une garantie à la Bank für Tirol and Vorarlberg AG (BTV) couvrant une tranche mezzanine d’une opération de titrisation synthétique d’environ 130 millions d’EUR. L’opération a été mise sur pied par Erste Bank et devrait contribuer à alléger les exigences de fonds propres dans le cadre du règlement de l’UE en la matière. Elle se fonde sur une marge excédentaire synthétique qui équivaut à la perte attendue à un horizon d’un an du portefeuille de référence. L’allégement des exigences de fonds propres favorisé par l’opération renforcera la capacité de prise de risques de BTV et créera une marge de prêt supplémentaire. En conséquence, BTV créera un nouveau portefeuille de prêts admissibles en faveur des PME et des entreprises de taille intermédiaire pouvant atteindre 435 millions d’EUR, principalement dans le Tirol, le Vorarlberg, à Vienne et le sud de l’Allemagne. L’opération du Groupe BEI est une réponse directe à la pandémie de COVID‑19 car la crise actuelle met particulièrement à rude épreuve les PME et les ETI, qui connaissent des pénuries de liquidités et de lignes de financement.

Cette opération a été rendue possible grâce au soutien du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS). Le FEIS est l’élément central du Plan d’investissement pour l’Europe dans le cadre duquel le Groupe BEI et la Commission européenne collaborent en tant que partenaires stratégiques pour renforcer la compétitivité de l’économie européenne. Avec le soutien du Plan d’investissement pour l’Europe, le FEI émettra une garantie couvrant deux tranches mezzanine d’un montant total de 130,53 millions d’EUR dans le cadre d’une opération de titrisation synthétique qui comportera une tranche mezzanine supérieure garantie par le FEI sur la base du risque propre pour 44,20 millions d’EUR et une tranche mezzanine inférieure fournie par le FEI et bénéficiant d’une contre-garantie de la BEI pour 86,33 millions d’EUR. L’actif sous-jacent est un portefeuille de prêts granulaires de 690 millions d’EUR à des PME et à des ETI provenant de BTV.

Thomas Östros, vice-président de la BEI : « L’opération tire manifestement parti des synergies du Groupe BEI et renforce la capacité de BTV d’accroître la taille de son portefeuille de prêts aux PME et ETI. C’est d’autant plus important que les PME et les ETI ont difficilement accès aux liquidités en raison de la pandémie de COVID‑19 actuelle. Je suis donc ravi d’annoncer que notre nouvelle coopération avec BTV apportera un soutien indispensable aux PME et aux ETI dans les régions autrichiennes du Tyrol, du Vorarlberg et de Vienne ainsi que dans le sud de l’Allemagne. Grâce à cette opération, avec le soutien du Plan d’investissement pour l’Europe, les PME et les ETI continueront d’avoir accès à des lignes de financement à des taux d’intérêt favorables. »

Alain Godard, directeur général du FEI : « Le FEI se réjouit de collaborer avec BTV et la BEI afin de donner aux PME et aux ETI l’accès à de nouveaux financements. Le savoir-faire du FEI en matière d’investissement et de montage financier allié à l’efficacité de la BEI dans le déploiement des fonds du FEIS offre une solution de financement concurrentielle à BTV, qui lui permettra d’accroître l’offre de financements en faveur de l’économie réelle. »

Paolo Gentiloni, commissaire européen aux affaires économiques : « L’accord conclu entre le Groupe BEI et BTV, soutenu par le Plan d’investissement pour l’Europe, prévoit la mise à disposition d’un nouveau portefeuille de prêts à des PME et ETI autrichiennes et allemandes. Cela les aidera à accéder au financement dans la conjoncture actuelle très difficile. Nous continuerons de soutenir les entreprises de toutes tailles alors qu’elles traversent la crise causée par cette terrible pandémie. »

Gerhard Burtscher, PDG de BTV : « La pandémie de coronavirus a frappé très durement les petites et moyennes entreprises. En collaborant avec la BEI et le FEI, nous pourrons également prêter plus de 400 millions d’EUR à des entreprises de taille intermédiaire en Autriche et dans le sud de l’Allemagne à des conditions favorables, atténuant ainsi l’impact de la crise du coronavirus. »

À propos de BTV

La Bank für Tirol und Vorarlberg Aktiengesellschaft (BTV) est un prestataire de services financiers ciblant les entreprises gérées par leur propriétaire et les investisseurs axés sur l’exportation. Elle est active au Tyrol, au Vorarlberg, à Vienne, en Bavière, dans le Land de Bade-Wurtemberg et en Suisse alémanique. Les clients du nord de l’Italie sont desservis depuis l’Autriche. Les activités bancaires sont assurées par environ 850 employés, appuyés par Gerhard Burtscher, Mario Pabst et Markus Perschl, membres du conseil d’administration. BTV, Oberbank et BKS Bank forment le réseau « 3 Banken Gruppe ». Le Groupe BTV comprend diverses sociétés en participation, telles que Silvretta Montafon Holding GmbH ou Mayrhofner Bergbahnen AG. BTV a été fondée en 1904. Autrefois banque régionale, elle a développé ses activités et opère aujourd’hui au-delà des frontières dans la zone économique la plus attrayante d’Europe.