>@EIB
©EIB
  • La BEI aide Ademi à renforcer son appui aux micro-entreprises en République dominicaine, l’accent étant mis dans ce domaine sur les femmes.
  • L’UE accorde un soutien au titre du Mécanisme de microfinance dans les pays ACP en faveur de la réduction de la pauvreté, de la parité hommes-femmes et de l’emploi.
  • Le prêt soutiendra les petites et très petites entreprises confrontées aux conséquences de la crise liée au COVID-19.

La Banque européenne d’investissement (BEI) accorde un prêt de 10 millions d’EUR à Ademi pour aider ce bailleur de fonds à l’appui de la microfinance à accroître le nombre de ses prêts aux micro-entreprises en République dominicaine.

Ce prêt de la BEI aidera Ademi à renforcer sa base de financement grâce à des ressources à long terme en monnaie locale, qui ne sont actuellement pas disponibles sur le marché dominicain. Il devrait permettre à Ademi d’accorder 28 000 prêts à des petites entreprises, dont 14 000 prêts à des femmes, tout en préservant environ 12 000 emplois. Outre ce prêt, Ademi continuera de bénéficier de l’assistance technique financée par la BEI, laquelle sera réorientée pour soutenir la réaction à la crise (par exemple, en faveur de la continuité des activités et de la gestion des liquidités).

Le secteur de la microfinance a été gravement touché par les conséquences économiques de la crise de COVID en République dominicaine. La BEI accorde une attention particulière au développement du secteur privé, à la promotion de l’investissement et à l’inclusion économique et sociale des micro-entreprises. La Banque a mobilisé des ressources considérables pour apporter un soutien financier aux microentreprises, réalisant ainsi son objectif de soutien au développement du secteur privé afin de contribuer à la création de valeur et d’emplois dans la région.

S’exprimant sur ce nouveau prêt, Ricardo Mourinho Félix, vice-président de la BEI chargé des opérations de prêt dans les Caraïbes, a déclaré : « Pour réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie, il est essentiel d’améliorer l’accès des petites entreprises aux financements. Ce nouveau prêt de la BEI contribuera à offrir des débouchés économiques, à créer des emplois et à améliorer le développement social en République dominicaine. Ademi est l’un des partenaires à long terme de la BEI dans le domaine de la microfinance dans le pays et la Banque se félicite de renforcer sa coopération afin d’aider les microentreprises dans le contexte difficile que nous connaissons aujourd’hui, ces petites entreprises étant parmi les plus touchées par la pandémie de COVID-19, et nécessitant plus que jamais son appui.

Guillermo Rondón, président d’Ademi s’est exprimé ainsi : « Avec cet accord, nous réaffirmons notre engagement de servir les secteurs les plus vulnérables, qui exercent un impact social important car ils contribuent au progrès et à la qualité de vie des familles, ainsi qu’à l’essor commercial du pays. Nous innovons en accordant ce type de prêts à des entrepreneurs et des propriétaires de micro-entreprises et de petites entités, en tenant toujours compte de l’égalité hommes-femmes. »

Le prêt a été signé au titre du Mécanisme de microfinance dans les pays ACP, un dispositif de prêt doté de 40 millions d’EUR qui soutient la microfinance dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique dans l’objectif de faire reculer la pauvreté, de favoriser l’égalité hommes-femmes et de promouvoir l’emploi.

Cinquante pour cent des prêts aux micro-entrepreneurs seront accordés à des femmes chefs d’entreprise dans le cadre de l’initiative 2X Challenge.

Ayant démarré ses activités en 1983, en tant qu’ONG intervenant dans des quartiers marginalisés de Saint-Domingue, Ademi est devenue l’un des principaux fournisseurs de services financiers aux MPME du pays. Ademi a été la première ONG du pays à devenir une banque commerciale en 1997. La BEI collabore avec Ademi depuis près de 30 ans et a signé 10 accords de prêt avec ce fournisseur de microfinancement.

La BEI dans la région

La BEI est le premier bailleur de fonds public multilatéral au monde. Environ 10 % de ses prêts sont consacrés à des investissements à l’extérieur de l’Union européenne.

La Banque européenne d’investissement est la plus grande banque publique internationale au monde. Depuis sa première opération dans la région, elle soutient le développement et l’activité économique dans les Caraïbes par des prêts et des investissements en fonds propres atteignant à ce jour 2 milliard d’EUR.

En République dominicaine, la BEI a financé des projets pour un total de 409 millions d’EUR, notamment dans les secteurs de l’énergie, des petites entreprises et des transports.