>@Středočeský kraj
©Středočeský kraj
  • Plus de la moitié du prêt soutiendra les infrastructures de soins de santé.
  • Ce financement couvrira également les transports, l’aide sociale, l’éducation et l’efficacité énergétique des bâtiments publics.
  • Ce nouveau partenariat appuiera la cohésion régionale.

La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé un prêt de 1,3 milliard de couronnes tchèques (l’équivalent de 48 millions d’EUR) avec Středočeský kraj, la région tchèque de Bohême-Centrale, en vue d’améliorer les infrastructures de soins de santé, de transport, de protection sociale et d’éducation, ainsi que l’efficacité énergétique des bâtiments publics.

Ce prêt de la BEI couvrira la construction, la modernisation et l’optimisation d’installations médicales de la région. Il permettra à ces infrastructures médicales d’améliorer leur efficacité et la qualité du service fourni et de réduire leur consommation d’énergie, tout en favorisant une meilleure préparation aux situations d’urgence, notamment pour faire face aux pandémies telles que celle provoquée par le coronavirus.

Les investissements dans le secteur des transports contribueront notamment à améliorer la connectivité à l’intérieur de la région, ce qui permettra de rendre les routes plus sûres et de réduire les embouteillages. Ce projet visera également à améliorer la qualité des services publics dans les secteurs de l’éducation et de la culture, grâce à la construction et à la remise en état de bâtiments dédiés.

Lilyana Pavlova, vice-présidente de la BEI : « Soutenir la cohésion afin que chaque région européenne puisse réaliser pleinement son potentiel est l’une des premières raisons d’être de la BEI ; c’est aujourd’hui plus que jamais l’une de nos priorités. Je suis très heureuse d’annoncer ce partenariat avec la région tchèque de Bohême-Centrale dans le cadre de la Semaine européenne des régions et des villes. Je suis convaincue que nos projets conjoints contribueront à la mise en place d’infrastructures durables et résilientes qui permettront à cette région de faire face aux défis actuels et futurs en matière de santé, d’économie et de climat. Ensemble, nous renforcerons l’attrait de la région et améliorerons les perspectives économiques et la qualité de vie de tous les citoyens. »

« Au cours des quatre prochaines années, le prêt sera déployé, dans la région de Bohême-Centrale, sur la base de demandes et de contrats individuels. Le premier décaissement devrait intervenir cette année pour un total de 52 projets, dont 17 dans le domaine des soins de santé (2 milliards de CZK), 15 dans celui des transports routiers (449 millions de CZK), 2 dans l’éducation (176 millions de CZK), 4 pour les affaires sociales (255 millions de CZK) et 14 à l'appui d'économies d’énergie (152 millions de CZK), a précisé Gabriel Kovács, gouverneur adjoint des finances (membre du mouvement politique ANO 2011).

Ce nouveau financement de la BEI contribue aux plans régionaux de développement et d’affectation des sols de Bohême-Centrale, lesquels visent à renforcer l’infrastructure essentielle de la région et, partant, à stimuler l’économie et à améliorer la qualité des services publics dans la région. Les mesures d’efficacité énergétique prévues dans le projet de rénovation et de construction de nouveaux bâtiments publics sont conformes à la politique énergétique de la Bohême-Centrale. La BEI fournit également une assistance technique par l’intermédiaire de son Mécanisme européen d’assistance technique pour les projets énergétiques locaux (ELENA) en faveur de projets de rénovation en profondeur – sous l’angle de l’efficacité énergétique – dans les bâtiments d’organisations administrées par la région de Bohême-Centrale. En tant que région qui relève de l’objectif prioritaire de cohésion de la BEI, la Bohême-Centrale bénéficie également d’un soutien de l’UE pour mettre en œuvre ses plans de développement.

Le programme de développement de la région de Bohême-Centrale pour 2014-2020 énonce cinq priorités : l’entrepreneuriat et l’emploi, les infrastructures et le développement territorial, les ressources humaines et l’éducation, les zones rurales et l’agriculture, et l’environnement.

À propos de la région de Bohême-Centrale

Cette région se situe au milieu de la Bohême. C’est la région la plus importante de la République tchèque en ce qui concerne la superficie, le nombre de communes et la population. Sa superficie est de 10 929 km2, soit près de 14 % du territoire de la République tchèque. La région abrite un grand nombre de communes comptant jusqu’à deux mille habitants (1 031 municipalités), dans lesquelles vit 40,9 % de la population. Au 30 septembre 2017, la région de Bohême-Centrale comptait 1 348 840 habitants et était la plus peuplée de la République tchèque. La densité de population était de 123 habitants au kilomètre carré. En Bohême-Centrale, l’activité économique et l’emploi, les salaires moyens et les revenus des ménages augmentent depuis longtemps ; dans ces domaines, la région se classe au deuxième rang en République tchèque, derrière Prague.